Tags Posts tagged with "aquatique"

aquatique

0 2141

La nuit tombe hélas vite en hiver!  Comme  l’écrit Victor Hugo: “le jour en cette saison….. s’évade sous l’horizon”.
A l’atelier, c’est alors que les éclairages de nos aquariums  prennent le relais de cette lumière diurne défaillante qu’Ils semblent  prolonger un peu. La clarté est ici également renforcée par la transparence lumineuse de l’eau.

_MG_0637 copy C’est à cet instant que nous choisissons de réaliser quelques clichés de l’atelier. L’ambiance y est très particulière. Les aquariums équipés de programmateurs accompagnent ce changement très subtil d’atmosphère.

L1230724 copyVoici l’entrée de l’atelier avec, accrochées aux murs, quelques photographies de paysage et posés sur les étagères, quelques livres et magasines consacrés à la nature, dont l’incontournable ouvrage de Takashi Amano  “L’ Aquarium Naturel »  et quelques exemplaires de l’“Aquajournal”. Cet atelier est séparé par des panneaux japonais coulissants. Ainsi, durant  la semaine, seule la partie galerie est visible de la rue. Cependant, nous accueillons le public dans tout l’espace au cours de la journée du samedi.

L1230723 copyVoici nos derniers aquariums mis en eau. Certains en phase de test n’ont encore jamais été présentés, d’autres sont devenus de véritables nurseries à crevettes.

_MG_0688 copy

Voici L’Arbre des ombres, dès que les racines de mangrove ne rejetterons plus leur tanin, nous pourrons commencer les séances de prises de vues de cet aquarium. Les Betta sp persephone ont pleinement pris possession de ces lieux. Ce poisson sauvage offre un spectacle captivant. Nous espérons, dans la mesure du possible, saisir sa grâce, à l’ombre des racines au mieux pour vous la faire partager ultérieurement.

 

_MG_0706 copy

Nous vous invitons à nous rendre visite. La porte de l’atelier vous est cordialement ouverte.

0 894

Si en littérature l’automne évoque la nostalgie, la  tristesse et le dépérissement, pour ce qui est du monde végétal il désigne un changement de climat , de nuances de tons dans le paysage ainsi que la perte des feuilles pour les arbres à feuille caduques.

illusion2Alors que les arbres doivent se préparer à passer l’hiver,cette année encore,nous sommes à l’affut de ces changements. La baisse de chlorophylle, substance responsable de la couleur verte, provoque ces variations automnales de nuances.

illusion2-48Nous pouvons déjà apercevoir les premiers signes de ce changement des feuillages qui passent du vert, au mordoré, à l’ocre, à la sanguine ou aux chaudes teintes de terre brûlée, en un feu d’artifice précédant la chute hivernale

illusion2-55Nombreuses sont, comme nous pouvons le constater, les plantes  aquatiques aux teintes automnales qui, au fil des saisons, nous permettent d’imaginer nos paysages aquatiques . De la Ludwigia arcuta, la Ludwigia repens rubin, la Rotala indica, la Polygonum Sao Paulo en passant par les nombreuses Alternanthera où Echinodorus, les plantes aux couleurs automnales sont nombreuses et nous permettent d’imaginer nos paysages aquatiques au fil des saisons..

0 1275

Comme nous l’avons observé dans l’un de nos derniers projets, « Mille et un jardins« , quelle que soit notre inspiration, l’évolution perpétuelle de nos bacs est ce qui réunit nos paysages aquatiques à la nature. Un aquarium planté ne cesse d’évoluer; c’est ce qui fait son charme et son intérêt . C’est une permanente surprise.

AtelierTemp-205 copyLe déplacement physique des espèces végétalesdans l’aquarium que le jardinier aquatique interprète à sa guise , aiguise son sens de l’observation; cela se révèle être une excellente source d’apprentissage. Le « laisser-faire«  permet de surcroit de comprendre et de développer un peu plus encore  nos connaissances des  les plantes aquatiques.

AtelierTemp-201 copyCet acompagnement au « laisser-faire » bouleverse la conception formelle du paysage aquatique qui se trouve entièrement entre les mains du créateur. Changeant au fil du temps, l’apparence de l’aquarium dépend de celui qui l’entretient et ne résulte pas d’une conception d’atelier sur une table à dessin.

A cette évolution permanente des végétaux vient parfois s’ajouter un évènement inattendu, comme ici celui de la naissance de juvéniles Moenkausia Pitieri . Ceux-ci, au nombre de douze , risquent cependant de perturber l’équilibre du bac. Pour éviter tout soucis nous préférons  les déplacer dans des aquariums plus spacieux.

_MG_0666

L’addition de tous ces paramètres nous a amenés à repenser entièrement l’aspect de ce jardin aquatique…La rencontre avec un éleveur de ces magnifiques poissons que sont les Bettas sauvage, nous a également déterminés à réaliser un aquarium très particulier, pour des poissons rarement maintenus dans un paysage aquatique: des bettas du groupe Unimaculata.

 Lors de la bourse de Nantes qui aura lieu ce dimanche 19 octobre, nous devrions acquérir des  Betta Pallifina sp; mais ceci est une autre histoire.En attendant voici les dernières images de Mille et un jardins :

 

0 834

La beautée, la volupté de notre avant plan d’Utricularia graminifolia, est sur la durée son point faible. Si arriver à une telle densitée a été obtenu sans que nous intervenions, et ce à aucun moment pendant les cinq premiers mois. Il nous faut aujourd’hui procédé à une légère réfection de celui-ci afin de pouvoir partager avec vous cette méthode déja pratiqué avec notre premier Iwagumi et qui c’est avéré très efficace.

milleet1jardin-101

 

Lorsque le tapis, aussi beau soit-t-il, commence a prendre trop de hauteur, il est fort à penser que la base , manquant de lumière va sans doute  pourrir et se décoller.

milleet1jardin-103

La méthode est simple et vraiment efficace mais comme nous ne l’avons encore jamais pratiqué avec cette plante nous allons laisser quelques zones intact afin de pouvoir observer avec vous ce qui se passe.

Mille et un Jardins I La taille from Floraquatic on Vimeo.

0 1397

Na GalleryNature Aquarium galerie

Située aux confins de la province de Niigata, la Nature Aquarium Galerie est dans le monde du paysage aquatique, l’endroit où est né le concept initié par Takashi Amano de Nature Aquarium et aussi le lieu où sont réunis plus de 40 aquariums, certains d’ailleurs viennent de fêter leurs huit années d’existence, ce qui confirme à tous que les aquariums naturels ne sont pas que des oeuvres éphémères, mais bel et bien de véritable morceau de nature intemporel. S’y rendre est un véritable pèlerinage. Après une nuit passée dans la ville de Niigata nous partons tôt le matin à Urushiyma afin d’être . Une fois sur place, plusieurs heures sont nécessaires pour observer, comprendre et de glaner quelques précieux conseils.

Nous avons eu la chance de pouvoir passer plusieurs heures dans ce lieu mythique. Parfois seul, parfois avec les visiteurs. Avant de partager avec vous notre sélection des plus beaux aquariums en détails voici pour commencer un regard de visiteurs. Une sorte de champ contre champ d’une visite inoubliable.

 

NA Gallery 8554-1, Urushiyama, Nishikan-ku, Niigata 953-0054 Japon le 04 novembre 2012

0 245

La beautée, la volupté de notre avant plan d’Utricularia graminifolia, est sur la durée son point faible. Si arriver à une telle densitée a été obtenu sans que nous intervenions , et ce à aucun moment pendant les cinq premiers mois. Il nous faut aujourd’hui procédé à une légère réfection de celui-ci afin de pouvoir partager avec vous cette méthode déja pratiqué avec notre premier Iwagumi et qui c’est avéré très efficace.

Lorsque le tapis, aussi beau soit-t-il, commence a prendre trop de hauteur, il est fort à penser que la base , manquant de lumière va sans doute  pourrir et se décoller.

La méthode est simple et vraiment efficace mais comme nous ne l’avons encore jamais pratiqué avec cette plante nous allons laisser quelques zones intact afin de pouvoir observer avec vous ce qui se passe.

 

Mille et un Jardins I La taille from Floraquatic on Vimeo.

3 870

Trois semaines après avoir sorti notre Iwagumi du « black-out « , comme nous vous l’avions expliqué dans les articles précédents, il est temps de faire un état des lieux afin de partager avec vous l’efficacité de cette méthode. Nous pouvons dire que la victoire sur la présence de la cyanobactérie est totale, il n’y en a plus trace.

L’aquarium reprend vie à notre grande satisfaction.

La fertilisation, débutée dès la fin du Black Out avec de l’Easy Life Profito + EasyLife Kalium, semble bien convenir. L’Eleocharis acicularis commence à prendre sa place.Toutefois la réapparition d’algues filamenteuses nous a alerté sur un possible déséquilibre Nitrate/Phosphate.

Il nous faut procéder à un test à l’aide des tests Tetra NO3(Nitrate) et PO4 (Phosphate). Les résultats nous révèlent que, malgré la présence de la population et les généreuses distributions de nourriture, les taux de NO3 et PO4 sont à 0 mg/l. Nous décidons de mettre par étape 2,5 ml par jour d’EasyLife Nitro et d’Easylife Fosfo et essayons de surveiller la consommation quotidienne des plantes. C’est en faisant tout pour le bon développement de l‘Eleocharis acicularis que nous réussirons à faire disparaître ces algues indésirables.

Le but d’un aquarium est avant tout d’offrir un spectacle agréable et reposant. Notre choix de population ne nous donne pas satisfaction. Comme nous bénéficions de plusieurs aquariums nous allons intervertir les Sawbwa respendens avec des Simulans. Ce choix plus classique est avant tout décidé pour le bien être de nos sawbwa qui ne semblent pas à leur aise.

0 370

En marge des articles et des reportages spécifiquement liés à l’aquascaping, de nombreux moments n’ont jamais été partagés avec nos lecteurs, car ne rentrant pas dans nos thématiques. Ils trouventdésormais place ici, dans cette rubrique « Snapshots »

Cette série est née d’une envie de répondre à vos messages émaillés de questions quant à l’avancée de nos projets. Aujourd’hui nous vous présentons des images vidéos, un peu hors cadre, de l’atelier.

 

La photographie est liée à cette idée d’instantanéité et de réel, mais elle a également une autre spécificité, celle de réduire la perception à deux dimensions. Elle est  trompeuse car nous la prenons souvent à tort, pour le miroir fidèle de la réalité. 

Aussi,pour pallier à cet inconvénient, enrichirons-nous cette série debrèves séquences vidéos de l’ atelier.

Voici, au cœur de la période estivale, la première du genre. 

Snapshots I Séquence from Floraquatic on Vimeo.

0 735

Au fil des jours, cet aquarium prend un caractère vraiment particulier et offre un bonheur contemplatif croissant. Le naturel est accentué par les derniers ajouts de plantes. La Taxiphyllum alternans Mini Taïwan moss que nous avons  intercalé entre les Aku stone du premier plan, renforce considérablement cette impression .Sans aller jusqu’à dire que l’entretien est inexistant, le minéral et le végétal ne demandant absolument aucune interventionnous pouvons apprécier ce paysage en prenant principalement soin des vitres et de la verrerie.Seul le sol ADA, systématiquement rapporté sur le sable La Plata par notre horde de crevettes Multidentata Japonica, perturbe légèrement le décor. Actuellement nous laissons faire la nature. La liberté avec laquelle Echinodorus tenellus se développe nous encourage en ce sens. Eleocharis acicularis,  ne faisant quant à elle absolument aucune distinction de saisons, continue à croitre.Ci-dessus vous pouvez découvrir et observer le développement d’une nouvelle mousse que nous testons. Cette belle Taxiphyllum alternans Mini Taïwan moss  est une nouveauté dans nos aquariums. Comme vous pouvez le constater, elle reste courte, dense et s’accroche très naturellement à son support.À hauteur d’enfant, le paysage se dévoile avec grâce, les plantes accompagnant l’élan des pierres et adoucissant leurs formes anguleuses.À hauteur d’homme, nous pouvons observer les différentes nuances de vert des plantes et envisager un léger éclaircissement de certaines  zones. La densité des plantes nous donne la possibilité d’une première séance photographique .

Aucune autre intervention n’a été nécessaire depuis plus d’un mois en dehors du nettoyage de la verrerie et de changements d’eau réduite à 10% chaque  semaine . Pour ce qui est du nettoyage des pierres, trois escargots Neretina Leopardi s’en chargent efficacement.


Nous vous proposons de découvrir la taille en temps réel et en vidéo.

Mémoire I La taille from Floraquatic on Vimeo.

0 503

Depuis l’ouverture de l’atelier, la visite, face à ces véritables installations que sont ces paysages aquatiques, est toujours riche en échanges et en émotions pour le public, qu’il soit curieux et néophyte ou aquascapeur averti . Si pour notre bonheur un petit visiteur de 6 ans fait remarquer que l’arbre de la photo est le même que celui de l’aquarium, nous avons là le constat que ce bac est bien en lien direct avec la nature. Cela nous conforte dans nos choix de mixité entre photographie de paysage et paysage aquatique, au sein de notre espace d’exposition . 

Intéressons-nous en images à ce bac minimaliste, nano-aquarium aux allures de  jardin miniature. Quelques semaines après avoir fixé à l’aide de super-glu la Vesicularia Ferriei- Weeping moss sur l’extrémité des branches de la racine d’arbre que vous voyez ici nous pouvons enfin vous présenter quelques photographies.

Lors dela première réalisation de ce bac, dans lequel nous visions à imiter les feuilles d’un arbrenous avions opté pour de la classique Vesicularia dubyanaNous lui avons depuis préféré la Weeping moss qui semble mieux convenir à l’effet que nous recherchions. Certes elle a mis un certain temps à prendre sa forme immergée,mais depuis quelques jours l’extrémité verte de ses rameaux laisse présager une disposition vraiment naturelle, les dernières traces de super glue gel qui la fixait à la racine d’arbre ayant enfin pratiquement disparu.

 

 

Les volumes de ce bac sont particulièrement réduits; la stabilité et l’équilibre de l’ensemble n’en sont que plus sensibles. C’est pour cette raison que nous n’avons absolument rien touché et limité nos interventions au strict minimum durant les premières semaines. 

 

 

 

Dans quelques jours nous allons enfin pouvoirtravaillerles détails et choisir les plantes qui vont accompagner notre Bonzaï aquatique. Voici le bac tel qu’il est à ce jour. Nous devrons revoir l’espace de droite et remplacer la Limnophila sessiflora que nous avions introduite au début pour lutter contre les algues, par une autre plante

 

Fiche technique:

0 575

Quelques jours après la taille de sa végétation, nous revenons, avec  un article essentiellement visuel, sur le projet de « Mille et un Jardins »,  bac riche en plantes aquatiques. Le mode de gestion, donc de conception de jardins aquatiques en permanente évolution, s’avère être de plus en plus intéressant à observer. Le bac ressemble presque à une friche apprivoisée. Une fois la taille terminée,l’aquarium ne réclame aucun entretien; seule la remise à niveau de l’eau est à effectuer une fois par semaine.

Nous continuons l’apport de fertilisants habituels : soit tous les jours  5 ml d’EasyLife Carbo; deux fois par semaine 5 ml de Fosfo, 5 ml de Nitro, plus 16 ml D’Easy Life Kalium et une fois par semaine 16 ml d’Easy Life Profito.

Après l’avoir bien débarrassé de tiges d’Hemianthus micranthémoides quelque- peu envahissantes, le tapis d’Utricularia graminifolia offre à notre vue un bien bel avant plan. Les plantes poussent généreusement et nous n’observons pour l’instant aucune carence.  Nous avons ajouté5 Moenkausia pittieri qui viennent animer le bas de l’aquarium tandis que nos Hyphessobricon megalopterus se développent de façon harmonieuse.

Lors de la dernière taille, nous vous avons parlé des zones d’ombres que nous souhaitions travailler et ce, uniquement avec les plantes.Nous constatons aujourd’hui que certains endroits sont assez intéressants alors que d’autres méritent plus d’observation et une nouvelle réfection.

La prochaine taille nous permettera de corriger et d’améliorer cela.

Ce bac très « planté » et au hardscape  presque inexistant, laisse la part belle aux végétaux. Dans un esprit proche des véritables Wabikusa et d’une nature sauvage, à contrario des jardins bien organisés, nous choisissons cependant de former des bouquets de plantes variées.

Cette conception qui fait du Jardin Aquatique en Mouvement une adaptation informelle de « la friche apprivoisée », nous permet,au fur et à mesure que nous jardinons, de faire évoluer l’aspect de l’aquarium.

La vue de ce bac aux subtiles nuances de tons, prend toute sa force en trois dimensions.

Le mariagede Hemianthus micranthémoides, de Rotala sp green et de Rotala indica, crée ici une atmosphère onirique. Les feuilles de Nymphaea lotus tigre rouge et les quelques feuilles d’Hydrocotyle verticillata renforcent l’aspect naturel et sauvage de l’ensemble.

milleet1jardin-134

Données techniques:

Aquarium Floraquatic 90x45x45

Filtration Fluval G6 

Rampe Paradiso Easy Life graduable +  6 T5 14 w Philips HE865

Co2  Ista 1 bulle par seconde pendant l’allumage

Taille et changement d’eau de 10% : le vendredi, nous taillons une plante par semaine afin de ne pas rompre l’équilibre.

Fertilisation : Profito: 16ml par semaine  chaque lundi + Easy Life EasyCarbo + Easylife Kalium + Easy Life Nitro + Fosfo ( 2,5 ml par jour)

Décor:

Deux racines Desert Wood ADA Aquasoil New Amazonia

Plantes: Rotala  indicarotundifoliawalichii,  Juncus repensHydrocotyle verticilata Limnophila sessilifloraHemianthus micranthémoidesHygrophila polyspermaUrticularia graminifoliaGlossostigma elatinoides

Invertébrés: caridina cantonensis var Taïwan Bee cardina cantonensis black crystal grade A à SS 

Paramêtres :  PH 6,8  KH 4 GH 6 conductivitée:  +- 350 ms , température 24°c

0 648

Na Gallery

Portfolio IV

Nature Aquarium gallery

Située aux confins de la province de Niigata, la Nature Aquarium Galerie est dans le monde du paysage aquatique, l’endroit où est né le concept initié par Takashi Amano de Nature Aquarium et aussi le lieu où sont réunis plus de 40 aquariums, certains d’ailleurs viennent de fêter leurs huit années d’existence, ce qui confirme à tous que les aquariums naturels ne sont pas que des oeuvres éphémères, mais bel et bien de véritable morceau de nature intemporel. S’y rendre est un véritable pèlerinage. Après une nuit passée dans la ville de Niigata nous partons tôt le matin à Urushiyma afin d’être . Une fois sur place, plusieurs heures sont nécessaires pour observer, comprendre et de glaner quelques précieux conseils.

Nous avons eu la chance de pouvoir passer plusieurs heures dans ce lieu mythique. Parfois seul…

NA Gallery 8554-1, Urushiyama, Nishikan-ku, Niigata 953-0054 Japon le 04 novembre 2012

Une image vaut mille mots*

(*proverbe Chinois de Confucius)

 

8 591

Mille et un Jardins est l’aquarium le plus surprenant que nous ayons lancé à l’atelier depuis le début de notre installation. Véritable Jardin Aquatique en Mouvement, il ne demande finalement que très peu d’entretien, le jardinier étant désormais face à un décor évolutif, très rapidement stabilisé en raison de plusieurs paramètres. 

Installé sur un Aquasoil vieux de presque deux années et qui a été très planté, le nouveau bac a, en à peine un mois, atteintun développement saisissant.

Techniquement les choses sont simples et , en dehors des tailles que nous effectuons au coup par coup afin que le bac soit toujours présentable au public les samedis après midi, nouseffectuons  notre travail très régulièrement , ce qui semble lui convenir à merveille. Cependant ce bac, extrêmement fourni en plantes, reçoit une véritable fertilisation, à la limite du dopage…

Données techniques:

Aquarium Floraquatic 90x45x45

Filtration Fluval G6 

Rampe Paradiso Easy Life graduable +  6 T5 14 w Philips HE865

Co2  Ista 1 bulle par seconde pendant l’allumage

Taille et changement d’eau de 10% : le vendredi, nous taillons une plante par semaine afin de ne pas rompre l’équilibre.

Fertilsation : Profito: 16ml par semaine  chaque lundi + EasyCarbo + Easy Kalium + Easy Life Nitro + Fosfo ( 2,5 ml par jour)

Décor:

Deux racines Desert Wood + 2 sac 9 L ADA Aquasoil New Amazonia

Plantes: Rotala  indicarotundifoliawalichii Juncus repensHydrocotyle verticilata Limnophila sessilifloraHemianthus micranthémoidesHygrophila polyspermaUrticularia graminifoliaGlossostigma elatinoides 

Invertébrés: caridina cantonensis var Taïwan Bee cardina cantonensis black crystal grade A à SS 

Paramêtres :  PH 6,8  KH 4 GH 6 conductivitée:  +- 350 ms, température 24°c

Le Jardin Aquatique en Mouvement, pouvant s’adapter en suivant toutes ces écoles, s’inspire directement de la théorie du jardinier/paysagiste Gilles Clément quipropose seulement d’observer plus et de jardiner moins. Le jardinier est désormais face à un décor évolutif.

Cette démarche tranche avec les habitudes  des paysagistes classiques chez lesquels les plantes sont jardinées et contrôlées d’après des schémas bien définis. Dans le nouveau genre de paysages que Clément nous propose, les plantes ne rencontrent pas d’obstacles que l’on aurait d’habitude érigés pour les forcer à suivre une géométrie, une teinte où tout autre choix arbitraire privilégiant l’apparence.

Que va-t-il advenir de ce jardin ? Jusqu’à quand pourrons nous conserver un bel aspect à un espace aussi clos que celui d’un aquarium? Comment adapter cette théorie des jardins extérieurs à celle des jardins aquatiques, l’aquarium étant un espace clos et défini moins libre que ne l’est un jardin ?

C’est bien cela l’intérêt de cette démarche expérimentale menée avec ce type de projet: « Jardiner moins, observer plus », qui consiste à laisser le paysagiste aquatique  face à un magnifique tapis d’Utricularia graminifolia envahissant la Glossostigma elatinoide avec ce dilemme: « Dois-je enlever cette plante  ou bien dois-je la laisser croitre et vagabonder  à sa guise ? »

0 697

Revenir sans cesse sur ses pas en reprenant le même chemin, observer, et contempler l’évolution de la nature au fil des saisons, voici  peut-être la manière la  plus intéressante, lorsque nous avons loisir de le faire, de découvrir la nature. Ainsi nous comprenons mieux comment les éléments rentrent en interaction.

L’été, lorsque le niveau de l’eau baisse, nous  pouvons découvrir dans le cours d’eau les cachettes des poissons ainsi que d’autres habitants, normalement invisibles comme les escargots aquatiques, les moules d’eau douce, les alevins ou  parfois même les gobiidés, la vase et le sable étant pour certains le dernier endroit où trouver un peu d’humidité.

Le niveau d’eau baissant, nous pouvons traverser la rivière à pied ; un décor surréaliste apparaît  alors. Une « forêt » a poussé à même la roche granitique provenant du dernier contrefort  du massif armoricain.

Le mot Nature peut se rapprocher de son sens premier latin: Natura : « ce qui existe depuis la naissance, l’ordre naturel des choses ». En découvrant ce paysage au cœur de l’été nous avons le sentiment d’être dans une  forêt qui a pris ses racines au milieu des roches de la rivière.

Cette nature, telle que nous la découvrons en cet période de l’année, nous invite à nous pencher sur son évolution au fil des saisons.

Elle subit des temps de repos, d’évolution et de changements cycliques. Ces variations sont une source inépuisable d’inspiration pour notre propos et un beau sujet d’étude.

1 455

Voici la suite des photographies de la dernière séance. Nous garderons la séquence filmée pour clore le journal de cet aquarium: Halloween sur l’Amazone. Nous pourrons passer ensuite à un nouveau projet radicalement différent.

Pour terminer, voici des images prises à hauteur d’enfant et en contre plongée.  Au quotidien nous regardons nos paysages en trois dimensions alors que la photographie ne nous en propose que deux.

Voici des cadres différents de la classique image frontale qui nous présente le paysage dans son intégralité mais n’est que la position de l’observateur très attentif…

Certains projets de l’atelier, à l’instar de MAD in Taïwan, où la Petite rivière sont des études qui font l’éloge de la non-action, du laisser faire, du jardinage et de l’entretien minimal.

Nous continuerons dans cette direction car vous êtes nombreux à aimer observer un aquarium sans pour autant passer trop de temps à jardiner, à tailler vos plantes et changer vos décors régulièrement.

Halloween sur l’Amazone fût un « entre deux ». Nous avions, avec cet aquarium, d’une part  l’observation et d’autre part le jardinage régulier. Son succès et l’intérêt que vous lui avez porté montrent que vous êtes également de plus en plus nombreux à prendre plaisir au jardinage aquatique, à la réalisation d’un paysage et à la découverte des purs bonheurs que procure la création qui permet à la nature de se mettre en scène.

Si vos flâneries au bord d’une rivière ou en forêt deviennent source d’inspiration c’est un bon signe. Si, laissant  libre cours à l’observation, vous commencez à compter le nombre de plantes qui composent le tapis sauvage sur lequel vous vous reposez, alors c’est que vous avez une meilleure approche de ce qu’est l’esprit de l’Aquarium Naturel. C’est en nous promenant, seul ou en famille que nous avons puisé des idées pour composer cet aquarium. La nature est une telle source d’inspiration que prétendre être novateur face à elle serait présomptueux. Cependant c’est nous qui avons imaginé, tel une installation artistique, le concept de cet aquarium en plein été lorsque le soleil dardait ses rayons, la flamboyante  Rotala macrandra devenant ainsi une métaphore du feu.

L’amateur aime  passer du temps à jardiner, observer, puis bouger légèrement une racine ou une plante, afin de changer parfois radicalement le sens de lecture d’un paysage aquatique rythmant ainsi la vie des habitants ayant besoin de changement d’environnement.

Alors lorsque nous passons tout ce temps à jardiner, pour tester, comprendre et partager avec vous le résultat final,sans modifier le décor ,il nous est difficile de passez à un autre projet . Nous finissons presque par nous attacher à un paysage tant il  nous est devenu familier.

En revanche l’atelier  doit aller de l’avant. Nous devons continuer et nous n’avons malheureusement pas assez d’aquariums pour pouvoir conserver longtemps tout nos bacs.

La nuit tombe sur Halloween sur l’Amazone, les leds de la rampe Paradiso ont pris le relais des T5 qui sont à leur puissance minimum. Un aquarium de ce type, une fois abouti peut être refait entièrement, sans perdre les acquis: à savoir l’équilibre et la richesse d’un aquarium parfaitement stabilisé.Ce sera le propos du nouveau projet que nous démarrerons  dans les prochaines semaines.

Une des joies du jardinage aquatique est la taille des plantes. Le bonheur de pouvoir contempler et observer l’évolution du décor de son aquarium en intervenant, en fonction de ses envies pour donner à son bac telle où telle direction, est un moment particulièrement plaisant. La taille des plantes est plus ou moins spécifique en fonction de leur nature propre et parfois en réaction à leur environnement direct.

Cela demande de l’observation et de l’adaptation. Ici nous allons voir ce qui nous pousse à choisir telle ou telle intervention. Comme lors de la conception du Jardin Aquatique en mouvement, nous avons décidé de laisser les plantes s’installer librement.

Notre intervention va se cantonner à simplement favoriser le développement une plante au profit d’une autre ou bien de souligner une partie du décor.

Le laisser aller sous contrôle, le chaos, de nos choix de plantation, organisés par l’observation réelle des plantes dans l’aquarium et non pas par des choix prédéfinis sur la feuille de papier est le leitmotiv de ce projet entre Aquarium du type Hollandais et bac du type Japonais.

Nous avons dans ce premier article décidé de simplement creuser la perspective à gauche afin d’accompagner et souligner les racines.
Afin de ne pas trop fragiliser l’équilibre de l’aquarium encore jeune en taillant et donc en faisant souffrir trop de plantes d’un coup, nous allons donc nous occuper plus particulièrement de tailler la Rotala indica qui a tendance à partir un petit peu dans toutes les directions.

Comme nous avons testé cette plante, connu pour être une plante d’arrière-plan, en premier plan, nous allons donc la tailler très court et replanter les têtes.


Voici une video montrant comment nous avons en quelques minutes creusé ce passage, taillé  et densifié les deux massifs de Rotala indica.

Rotala indica | La taille from Floraquatic on Vimeo.

Après quinze jours à nous battre contre les algues et un Black-Out de 7 jours, le bac semble enfin prendre la direction  de l’équilibre. Plus une algue à l’horizon mis à part part celle qui patine les pierres. Pour cela nous trouverons la solution la plus naturelle, en adéquation avec les paramêtres du bac nous rajouterons ultérieurement quelques Gastromyson Punctulatus et  5 Neretina Pulligera – Black Racing, qui sont de redoutables alliés pour limiter les algues, en plus d’être très présent et vivant dans l’aquarium.

Le mix de Glossostigma elatinoides, d’Hemianthus callitrichoides, d’Hydrocotyle sibthorpioides, de quelques pointes d’Eleocharis parvula en avant plan se passe à merveille. La transition avec Vesicularia montagnei également.

Quelques Caridinas cf Cantonensis de grade de grade A à S sont introduites  et un groupe d’Hyphessobrycon Amandae, qui doivent aller dans un autre aquarium, sont mis dans ce bac en attendant  que le leur soit cyclé, ils contribueront aussi à augmenter l’apport de nitrate nécessaire.

Le bac prend la direction que nous avions imaginé à la conception. Le rôle des mousses en fond tel que la Flame moss et la Spiky moss, vont cependant être observé de plus près car ces mousses, sublime et facile donne  pourtant ici un effet exagérément terrestre,  qui au lieu de souligner la puissance de la pierre maîtresse, souligne l’effet « forêt de Sapin » et attire un peu trop l’attention. Des boutures de Vesicularia montagnei ainsi que de la Vesicularia mini-x moss pourrait bien les remplacer afin d’augmenter l’importance de la présence des pierres.


0 353

Lorsque nous avons reçu des nouvelles de Radoslaw Baszak, aquascaper polonais, concernant la création de son entreprise dédiée au design aquatique: Aquatic Plants Studio, qu’elle n’a pas été notre surprise lorsque nous avons découvert, hors champs,  les photos de son nouveau logement à Wroclaw, surnommé la Venise Polonaise. Un somptueux duplex restauré par l’architecte Tomasz Jasiński du AJOT Design studio . Lorsque la passion des paysages aquatiques rencontre le design d’intérieur…


Cet appartement au design épuré et minimaliste, mettant l’accent sur les petites touches de vert a été pensé pour refléter la passion de son propriétaire pour les aquariums plantés.

Le rez-de-chaussée est destiné à accueillir l’espace de vie avec la cuisine, la chambre et la salle de bain.

Le vert omniprésent est un rappel permanent à la passion de Radoslaw Baszak.

 


L’appartement entier en raison de ses choix de couleurs, des murs inclinés et des aquariums provoque un sentiment nouveau . L’espace a été pensé en fonction de ses particularités. Son propriétaire recherchant un espace inspirant, donc opté pour ce choix de disposition de tonalités. Les velux et les fenêtrent sur le plancher permettent d’utiliser au maximum la lumière naturelle.

Tandis que le premier étage quant à lui à été imaginé comme un étage où l’on se retire, seul ou entre amis.

Le point d’orgue du design de cet appartement hors du commun est probablement le lit, au deuxième niveau, combiné avec un canapé légèrement enclavé où il fait bon se retirer pour lire.


Photographies et  aquascapes: Aquatic Plants Studio : http://www.pracownia-roslin-wodnych.pl/
Architecture: AJOT Design studio :  http://www.ajot.co/

Rejoignez-nous