Mille et un jardin

0 1275

Comme nous l’avons observé dans l’un de nos derniers projets, « Mille et un jardins« , quelle que soit notre inspiration, l’évolution perpétuelle de nos bacs est ce qui réunit nos paysages aquatiques à la nature. Un aquarium planté ne cesse d’évoluer; c’est ce qui fait son charme et son intérêt . C’est une permanente surprise.

AtelierTemp-205 copyLe déplacement physique des espèces végétalesdans l’aquarium que le jardinier aquatique interprète à sa guise , aiguise son sens de l’observation; cela se révèle être une excellente source d’apprentissage. Le « laisser-faire«  permet de surcroit de comprendre et de développer un peu plus encore  nos connaissances des  les plantes aquatiques.

AtelierTemp-201 copyCet acompagnement au « laisser-faire » bouleverse la conception formelle du paysage aquatique qui se trouve entièrement entre les mains du créateur. Changeant au fil du temps, l’apparence de l’aquarium dépend de celui qui l’entretient et ne résulte pas d’une conception d’atelier sur une table à dessin.

A cette évolution permanente des végétaux vient parfois s’ajouter un évènement inattendu, comme ici celui de la naissance de juvéniles Moenkausia Pitieri . Ceux-ci, au nombre de douze , risquent cependant de perturber l’équilibre du bac. Pour éviter tout soucis nous préférons  les déplacer dans des aquariums plus spacieux.

_MG_0666

L’addition de tous ces paramètres nous a amenés à repenser entièrement l’aspect de ce jardin aquatique…La rencontre avec un éleveur de ces magnifiques poissons que sont les Bettas sauvage, nous a également déterminés à réaliser un aquarium très particulier, pour des poissons rarement maintenus dans un paysage aquatique: des bettas du groupe Unimaculata.

 Lors de la bourse de Nantes qui aura lieu ce dimanche 19 octobre, nous devrions acquérir des  Betta Pallifina sp; mais ceci est une autre histoire.En attendant voici les dernières images de Mille et un jardins :

 

0 834

La beautée, la volupté de notre avant plan d’Utricularia graminifolia, est sur la durée son point faible. Si arriver à une telle densitée a été obtenu sans que nous intervenions, et ce à aucun moment pendant les cinq premiers mois. Il nous faut aujourd’hui procédé à une légère réfection de celui-ci afin de pouvoir partager avec vous cette méthode déja pratiqué avec notre premier Iwagumi et qui c’est avéré très efficace.

milleet1jardin-101

 

Lorsque le tapis, aussi beau soit-t-il, commence a prendre trop de hauteur, il est fort à penser que la base , manquant de lumière va sans doute  pourrir et se décoller.

milleet1jardin-103

La méthode est simple et vraiment efficace mais comme nous ne l’avons encore jamais pratiqué avec cette plante nous allons laisser quelques zones intact afin de pouvoir observer avec vous ce qui se passe.

Mille et un Jardins I La taille from Floraquatic on Vimeo.

0 575

Quelques jours après la taille de sa végétation, nous revenons, avec  un article essentiellement visuel, sur le projet de « Mille et un Jardins »,  bac riche en plantes aquatiques. Le mode de gestion, donc de conception de jardins aquatiques en permanente évolution, s’avère être de plus en plus intéressant à observer. Le bac ressemble presque à une friche apprivoisée. Une fois la taille terminée,l’aquarium ne réclame aucun entretien; seule la remise à niveau de l’eau est à effectuer une fois par semaine.

Nous continuons l’apport de fertilisants habituels : soit tous les jours  5 ml d’EasyLife Carbo; deux fois par semaine 5 ml de Fosfo, 5 ml de Nitro, plus 16 ml D’Easy Life Kalium et une fois par semaine 16 ml d’Easy Life Profito.

Après l’avoir bien débarrassé de tiges d’Hemianthus micranthémoides quelque- peu envahissantes, le tapis d’Utricularia graminifolia offre à notre vue un bien bel avant plan. Les plantes poussent généreusement et nous n’observons pour l’instant aucune carence.  Nous avons ajouté5 Moenkausia pittieri qui viennent animer le bas de l’aquarium tandis que nos Hyphessobricon megalopterus se développent de façon harmonieuse.

Lors de la dernière taille, nous vous avons parlé des zones d’ombres que nous souhaitions travailler et ce, uniquement avec les plantes.Nous constatons aujourd’hui que certains endroits sont assez intéressants alors que d’autres méritent plus d’observation et une nouvelle réfection.

La prochaine taille nous permettera de corriger et d’améliorer cela.

Ce bac très « planté » et au hardscape  presque inexistant, laisse la part belle aux végétaux. Dans un esprit proche des véritables Wabikusa et d’une nature sauvage, à contrario des jardins bien organisés, nous choisissons cependant de former des bouquets de plantes variées.

Cette conception qui fait du Jardin Aquatique en Mouvement une adaptation informelle de « la friche apprivoisée », nous permet,au fur et à mesure que nous jardinons, de faire évoluer l’aspect de l’aquarium.

La vue de ce bac aux subtiles nuances de tons, prend toute sa force en trois dimensions.

Le mariagede Hemianthus micranthémoides, de Rotala sp green et de Rotala indica, crée ici une atmosphère onirique. Les feuilles de Nymphaea lotus tigre rouge et les quelques feuilles d’Hydrocotyle verticillata renforcent l’aspect naturel et sauvage de l’ensemble.

0 571

Données techniques:

Aquarium Floraquatic 90x45x45

Filtration Fluval G6 

Rampe Paradiso Easy Life graduable +  6 T5 14 w Philips HE865

Co2  Ista 1 bulle par seconde pendant l’allumage

Taille et changement d’eau de 10% : le vendredi, nous taillons une plante par semaine afin de ne pas rompre l’équilibre.

Fertilisation : Profito: 16ml par semaine  chaque lundi + Easy Life EasyCarbo + Easylife Kalium + Easy Life Nitro + Fosfo ( 2,5 ml par jour)

Décor:

Deux racines Desert Wood ADA Aquasoil New Amazonia

Plantes: Rotala  indicarotundifoliawalichii Juncus repensHydrocotyle verticilata Limnophila sessilifloraHemianthus micranthémoidesHygrophila polyspermaUrticularia graminifoliaGlossostigma elatinoides 

Invertébrés: Caridina Multidentata + Neocaridina heteropoda  – Red Cherry

Paramêtres :  PH 6,8  KH 4 GH 6 conductivitée:  +- 350 ms , température 24°c

« Mille et un Jardins«  est l’aquarium le plus surprenant que nous ayons lancé à l’atelier depuis le début de notre installation. C’est un véritable Jardin Aquatique en Mouvement. Si au commencement  il ne nous a demandé que très peu d’entretien, ces derniers temps la  croissance des plantes est devenue si rapide que nous devons  tailler ces dernières chaque semaine.

Cette semaine nous taillons le centre du bac et nous  nous replantons les têtes de Limnophila sessiflora.

Juste avant  ce travail nous  prenons le temps de photographier  l’aquarium au réveil.

L’abondance de la végétation, qui pourrait de loin  paraître sauvage, offre dès que l’on s’approche du bac  un spectacle d’une rare beauté.

Les Nymphaea lotus tigre rouge qui étaient présentes  dans le sol depuis Halloween sur l’Amazone se frayent un chemin sous les tiges d’Hemianthus micranthémoides.

La Juncus repens se développe tranquillement et ses  superbes feuilles rouges se rapprochent de la surface.

Vous pouvez observer ici un Otocinclus qui se repose sur une feuille d’Hydrocotyle verticilata.

Le coeur du bac est un véritable enchantement pour les yeux.

Données techniques:

Aquarium Floraquatic 90x45x45

Filtration Fluval G6 

Rampe Paradiso Easy Life graduable +  6 T5 14 w Philips HE865

Co2  Ista 1 bulle par seconde pendant l’allumage

Taille et changement d’eau de 10% : le vendredi, nous taillons une plante par semaine afin de ne pas rompre l’équilibre.

Fertilsation : Profito: 16ml par semaine  chaque lundi + EasyCarbo + Easy Kalium + Easy Life Nitro + Fosfo ( 2,5 ml par jour)

Décor:

Deux racines Desert Wood + 2 sac 9 L ADA Aquasoil New Amazonia

Plantes: Rotala  indicarotundifoliawalichii Juncus repensHydrocotyle verticilata Limnophila sessilifloraHemianthus micranthémoidesHygrophila polyspermaUrticularia graminifoliaGlossostigma elatinoides , Ranunculus inundatus

Invertébrés: caridina cantonensis var Taïwan Bee cardina cantonensis black crystal grade A à SS 

Paramêtres :  PH 6,8  KH 4 GH 6 conductivitée:  +- 350 ms, température 24°c

milleet1jardin-134

Données techniques:

Aquarium Floraquatic 90x45x45

Filtration Fluval G6 

Rampe Paradiso Easy Life graduable +  6 T5 14 w Philips HE865

Co2  Ista 1 bulle par seconde pendant l’allumage

Taille et changement d’eau de 10% : le vendredi, nous taillons une plante par semaine afin de ne pas rompre l’équilibre.

Fertilisation : Profito: 16ml par semaine  chaque lundi + Easy Life EasyCarbo + Easylife Kalium + Easy Life Nitro + Fosfo ( 2,5 ml par jour)

Décor:

Deux racines Desert Wood ADA Aquasoil New Amazonia

Plantes: Rotala  indicarotundifoliawalichii,  Juncus repensHydrocotyle verticilata Limnophila sessilifloraHemianthus micranthémoidesHygrophila polyspermaUrticularia graminifoliaGlossostigma elatinoides

Invertébrés: caridina cantonensis var Taïwan Bee cardina cantonensis black crystal grade A à SS 

Paramêtres :  PH 6,8  KH 4 GH 6 conductivitée:  +- 350 ms , température 24°c

8 591

Mille et un Jardins est l’aquarium le plus surprenant que nous ayons lancé à l’atelier depuis le début de notre installation. Véritable Jardin Aquatique en Mouvement, il ne demande finalement que très peu d’entretien, le jardinier étant désormais face à un décor évolutif, très rapidement stabilisé en raison de plusieurs paramètres. 

Installé sur un Aquasoil vieux de presque deux années et qui a été très planté, le nouveau bac a, en à peine un mois, atteintun développement saisissant.

Techniquement les choses sont simples et , en dehors des tailles que nous effectuons au coup par coup afin que le bac soit toujours présentable au public les samedis après midi, nouseffectuons  notre travail très régulièrement , ce qui semble lui convenir à merveille. Cependant ce bac, extrêmement fourni en plantes, reçoit une véritable fertilisation, à la limite du dopage…

Données techniques:

Aquarium Floraquatic 90x45x45

Filtration Fluval G6 

Rampe Paradiso Easy Life graduable +  6 T5 14 w Philips HE865

Co2  Ista 1 bulle par seconde pendant l’allumage

Taille et changement d’eau de 10% : le vendredi, nous taillons une plante par semaine afin de ne pas rompre l’équilibre.

Fertilsation : Profito: 16ml par semaine  chaque lundi + EasyCarbo + Easy Kalium + Easy Life Nitro + Fosfo ( 2,5 ml par jour)

Décor:

Deux racines Desert Wood + 2 sac 9 L ADA Aquasoil New Amazonia

Plantes: Rotala  indicarotundifoliawalichii Juncus repensHydrocotyle verticilata Limnophila sessilifloraHemianthus micranthémoidesHygrophila polyspermaUrticularia graminifoliaGlossostigma elatinoides 

Invertébrés: caridina cantonensis var Taïwan Bee cardina cantonensis black crystal grade A à SS 

Paramêtres :  PH 6,8  KH 4 GH 6 conductivitée:  +- 350 ms, température 24°c

Le Jardin Aquatique en Mouvement, pouvant s’adapter en suivant toutes ces écoles, s’inspire directement de la théorie du jardinier/paysagiste Gilles Clément quipropose seulement d’observer plus et de jardiner moins. Le jardinier est désormais face à un décor évolutif.

Cette démarche tranche avec les habitudes  des paysagistes classiques chez lesquels les plantes sont jardinées et contrôlées d’après des schémas bien définis. Dans le nouveau genre de paysages que Clément nous propose, les plantes ne rencontrent pas d’obstacles que l’on aurait d’habitude érigés pour les forcer à suivre une géométrie, une teinte où tout autre choix arbitraire privilégiant l’apparence.

Que va-t-il advenir de ce jardin ? Jusqu’à quand pourrons nous conserver un bel aspect à un espace aussi clos que celui d’un aquarium? Comment adapter cette théorie des jardins extérieurs à celle des jardins aquatiques, l’aquarium étant un espace clos et défini moins libre que ne l’est un jardin ?

C’est bien cela l’intérêt de cette démarche expérimentale menée avec ce type de projet: « Jardiner moins, observer plus », qui consiste à laisser le paysagiste aquatique  face à un magnifique tapis d’Utricularia graminifolia envahissant la Glossostigma elatinoide avec ce dilemme: « Dois-je enlever cette plante  ou bien dois-je la laisser croitre et vagabonder  à sa guise ? »

0 390

Mille et un Jardins est l’aquarium plébiscité par les visiteurs de l’atelier. Véritable Jardin Aquatique, l’enthousiasme des amateurs éclairés ou de ceux qui viennent découvrir l’aquariophilie pour la première fois, est un pur bonheur! Si,au début de son installation,ce  bac ne nous a demandé que très peu d’entretienet qu’il a  évolué très rapidement, il faut désormais sortir ciseaux et pinces pour intervenir et pratiquer un peu de jardinage aquatique.

Dans sa théorie du Jardin en Mouvement Gilles Clément écrit : « Dans ce genre d’espace les énergies en présence –croissances, luttes, déplacements, échanges- ne rencontrent pas les obstacles ordinairement dressés pour contraindre la nature à la gèomètrie, à la propreté ou à toute autre principe culturel privilégiant l’aspect. Elles rencontrent le jardinier qui tente de les infléchir pour les tourner à son meilleur usage sans en altérer la richesse. »

 

Préserver la richesse et la diversité des plantes en place sans pour autant oublier d’intervenir, voilà le principe de l’adaptation du « Jardin en Mouvement » dont parle Gilles Clément  à l’aquariumqui nous intéresse ici.

 
Nous procédons exactement suivant le même protocole . Pour commencer nous prenons le temps d’observer l’aquarium, puis nous le filmons et  le photographions. Ce moment de contemplation nous permet de prendre la mesure entre l’ombre et la lumière et de décider quelles espèces de plantes nécessitent une taille sérieuse au profit d’une autre.                                    

Pour ce faire, nous commençons par trier un peu les plantes du bac à l’aide des outils de jardinage aquatique dont nous disposons :une bonne paire de ciseaux courbes, une pince droite fine et une pelle à substrat.

 

 

 

 

 

 

L’Urticularia graminifolia  a envahi le premier plan et nous acceptons sa victoire face à la Glossostigma elatinoides qui, en quelques semaines a été complètement étouffée. Par contre, l’Hemianthus micranthémoides semble se faufiler avec vigueur parmi le tapis d’Utricularia graminifolia. Nous prenons  alors le parti de le contraindre à prendre une autre direction.

L’arrière-plan du bac est à la fois sauvage et étouffant, créant par là mêmeune atmosphère étrange.  Nous décidons de tailler sérieusement les plantes qui le composent pour permettre à ces dernières de se densifier, de se « clarifier » et aux poissons de circuler différemment .

 

Afin de vous montrer en image la façon dont nous taillons« Mille et un Jardin », nous partageons avec vous une vidéo montrant clairement comment procéder.

Le jardinage aquatique est une activité passionnante, jouant avec la lumière, les nuances de couleurs, les formes mais aussi , ne l’oublions -pas, les vitesses de croissance des plantes .

0 641

Données techniques:

Aquarium Floraquatic 90x45x45

Filtration Fluval G6 

Rampe Paradiso Easy Life graduable +  6 T5 14 w Philips HE865

Co2  Ista 1 bulle par seconde pendant l’allumage

Taille et changement d’eau de 10% : le vendredi, nous taillons une plante par semaine afin de ne pas rompre l’équilibre.

Fertilisation : Profito: 16ml par semaine  chaque lundi + Easy Life EasyCarbo + Easylife Kalium + Easy Life Nitro + Fosfo ( 2,5 ml par jour)

Décor:

Deux racines Desert Wood + ADA Aquasoil New Amazonia

Plantes: Rotala  indicarotundifoliawalichii Juncus repensHydrocotyle verticilata Limnophila sessilifloraHemianthus micranthémoidesHygrophila polyspermaUrticularia graminifoliaGlossostigma elatinoides 

Invertébrés: caridina cantonensis var Taïwan Bee cardina cantonensis black crystal grade A à SS 

Paramêtres :  PH 6,8  KH 4 GH 6 conductivitée:  +- 350 ms , température 24°c

2013 fût pour le monde du paysagisme, l’année « Le Nôtre ». Figure incontestée du paysagisme, architecte des jardins du roi Louis XIV, André Le Nôtre est connu pour ses créations symétriques et régulières. Ces types de jardins du XVIIème  appelé « Jardins à la Française », tout  comme les  » jardins à L’italienne » qui correspondent à la période de la renaissance et les « jardins à l’anglaise » au XVIIIeme ont occulté des siècles de paysagisme avec leurs diversités.

Cela laisserait penser que seuls ces prestigieux jardins possèdent  les uniques styles de référence, par la suite  juste copiés. Il est difficile d’ôter ces idées préconçues de la conscience collective. Or de la Rome Antique, au monde arabe en passant par la Chine ou le Japon, chaque pays et chaque époque ont eu leurs jardins. Mais ce vaste sujet  nous éloigne de notre propos .

De grands paysagistes contemporains comme Gilles Clément, qui est à l’origine d’un de nos premiers projets de « Jardin Aquatique en mouvement » ont, depuis les années 80, réussi à  faire bouger bien des idées reçues . Un vent de liberté a soufflé sur le monde des jardins. Cet esprit de créativité et de liberté peut également se retrouver aujourd’hui dans la pratique des bacs plantés.

Les pratiques de l’aquariophilie sont encore cantonnées à certains dogmes. Entre l’aquascaping avec ses écoles Hollandaise et japonaise et ses concours qui brident parfois la liberté de création en raison de barèmes pré-établis et  l’aquariophilie et ses différents courants, trop de séparations sont établies. Aujourd’hui il est  temps de « penser »  l’aquariophile autrement, et de briser ce qui sépare les différentes pratiques.

C’est avec cet esprit de liberté que nous vous proposons de composer ce nouveau bac. Peu habitués à réaliser de tels aquariums, nous avons décidé de mettre les plantes au cœur du projet. L’espace sera petit à petit occupé par ces dernières  et c’est en suivant leur évolution dans le temps  que nous sculpterons le décor. 

Nous plantons les végétaux de manière à créer très vite deux zones où les poissons pourront s’abriter et bénéficier d’une bel espace  de nage. Ces deux zones seront séparées par 3 racines Desert Wood, qui en coulant se positionneront et s’entrelaceront naturellement. Pour la première fois nous ne ferons pas, au moment de la mise en eau, de décor à proprement parlé. C’est avec le temps et l’évolution des plantes que, comme dans un jardin en mouvement, nous façonnerons l’espace.

Après avoir préparé et rincé la majorité des végétaux ,nous les installons à l’aide d’une pince fine. La première plante que nous introduisons est l’Urticularia graminifolia, plante rare et superbe que nous n’avons jamais utilisée à l’atelier. Nous séparons les 4 pots de 4 cm en petites touffes et comme la plante n’a pas encore de racine, nous prenons garde à bien l’enfoncer à moitié dans l’Aquasoil new amazonia. Pendant quelques semaines nous devrons, le temps qu’elle prenne racines, régulièrement replanter les parties qui menacent de se décrocher du sol.

Puis nous disposons de chaque coté un des grands classiques des végétaux d’aquarium: Hygrophila polysperma. Le reste de la plantation est effectué de manière irrégulière.De la Rotala sp green souligne à droite la présence du bois en suivant la courbe d’une des branches. A gauche, nous reproduisons le même schéma avec de l’Hemianthus micranthémoides.

Derrière ces lignes imaginaires, nous disposons un bouquet de diverses Rotala, indica, rotundifolia, walichii, et nous plantons quelques grands classiques tels que Limnophila sessiliflora aux cotés d’une Eusteralis sp. Pour amplifier l’atmosphère  sauvage de notre bac, nous ajoutons deux têtes de Juncus repens et de l’Hydrocotyle verticilata.

 

 

 

 

 

 

En l’espace de huit jours,comme cette Rotala sp, la plupart des plantes ont commencé à prendre leur forme immergée.

La Glossostigma elatinoides a déjà pris sa place et commence à développer ses stolons. Il ne nous reste qu’à espérer qu’elle laisse à l’Urticularia graminifolia le temps de se développer, sinon nous serons obligé d’intervenir. 

A peine 10 jours après avoir commencé l’installation de l’aquarium sur les bases de notre précédent bac «  Sombre rivière« , nous venons d »effectuer la première taille.

Rejoignez-nous