Reportage

0 16321

Poursuivons notre visite du Japon.
Partis tôt le matin de Tokyo, nous arrivons 
au fond d’un hameau situé près d’une petite ville de la province de Niigata. Le  mini bus qui nous a conduit jusqu’ici fait demi-tour sur une aire de stationnement isolée et une rue sans issue apparaît. Nous cherchons tous du regard une grande maison, mais nous ne voyons rien, hormis un bois en friche coincé entre des rizières et un parking. Puis entre d’immenses bambous, nous finissons par apercevoir une maison d’architecte, en béton brut. Nous voilà parvenus à la demeure de Takashi Amano. Madame Amano nous ouvre sa porte et nous accueille avec un magnifique sourire.  À peine avons nous fait quelques pas dans la demeure que nous nous trouvons face à l’aquarium qui symbolise toute la philosophie de l’aquarium Naturel, telle que la conçoit le maitre des lieux.

_MG_1610 copyL’aquarium de la résidence privée de Takashi Amano mesure 4 m x 1,50 m x 1,50 m. Ce décor a été réalisé en 2001 et depuis il n’a pas bougé. La structure et le paysage ont résisté à quatre tremblements de terre majeurs qui ont affecté la région de Niigata, qui jouxte la région de Fukushima._MG_1578 copy

Voici les photographies les plus récentes  du bac de 4 mètres. Nous avons pu réaliser ces images le 29 octobre de cette année lors de notre voyage pour la cérémonie de l’IAPLC 2014.

Ce bac est magique. Il y a quelques années Amano a dit au sujet de cet aquarium que son but était de faire croire aux poissons qu’ils étaient de retour dans leur milieu naturel. Créer un paradis pour ces animaux sauvages est en effet le but ultime de l’aquarium Naturel.

_MG_1609 copy

Devant ce bac, si nous faisons abstraction du décor extérieur pour nous concentrer sur la partie aquatique, nous pouvons nous sentir entièrement immergés dans les eaux de rivière de l’Amazonie.

privatetankAmano1©AquaDesignAmano ADA LTD

Les données techniques :

Aquarium: L 400 x l 150 xH 150 (cm)

Éclairage: 16 lampes NAG-150w et 9 lampes NA de 40w

Filtration: Filtre fonctionnant par surverse ( prototype)

Substrat: Aquasoil Amazonia, Mekong Sand, Power sand special L; Bacter 100, Clear super, Tourmaline BC, Penac W pour aquarium, Penac P

CO2: Système d’injection directe (prototype)

Aération: Système d’aération expérimental

Engrais et traitements: Brighty K; Green Brighty Step 2; ECA; Green gain

Changements d’eau: Système de changement d’eau automatique.

Paramètres de l’eau: température 24°c; PH 4,5;

Plantes: Echinodorus, Microsorum , Rotala rotundifolia, Nymphaea lotus tigre rouge, Bolbitis heudelotii

_MG_1616 copyLe jardin privé de Takashi Amano, juste à droite de son aquarium. La vue se passe de tout commentaire.L1211008 copyVoici la partie technique de l’aquarium personnel de Takashi Amano. Le CO2 est injecté directement via le système de filtration.L1211007 copyA gauche nous voyons les bonbonnes de CO2 ADA.L1211012Le fond de l’aquarium est d’un vert éblouissant. Nous découvrons des Lotus, une bolbitis taillée, une Rotala rotundifolia.

L1211011

Vue de coté les Nymphaeas Lotus accentuent le rendu aquatique de l’ensemble.

Voici une petite séquence d’époque, des images prises par la société AquaDesignAmano (ADA) lors de la fabrication et du montage de l’aquarium personnel du maître Takashi Amano:

 

0 4195

En 2012, Takashi Amano fait aménager deux aquariums naturels géants au Sumida Aquarium de Tokyo, conçus comme des tableaux vivants où les plantes, les minéraux et la lumière se reflètent sous  le regard des visiteurs.

_MG_1222

Le décor des derniers projets est né de son désir d’attirer le spectateur au centre de la rivière et de le plonger dans sa contemplation . Au lieu de paysages terrestres, de dioramas, Takashi Amano a réalisé, à l’échelle de la nature, de véritables mondes aquatiques  qui forment un univers presque mystique.

sumida-2014-11

La déambulation est nécessaire pour s’approprier ce paysage. D’un passage à l’autre, le regard glisse sur les reflets à la surface de l’eau, ponctuée de nymphaeas et scandée par les troncs des arbres.

_MG_1227 copy

La lumière qui traverse l’eau et inonde les nymphaeas, transporte le spectateur à des kilomètres du cœur de Tokyo où il se trouve. Un spectacle vivant, saisissant et inoubliable. Une plongée dans la nature.

_MG_1220

Cet aquarium  veut correspondre aux grands classiques de l’aquarium naturel;la lumière est changeante, les nuances des couleurs  se réfléchissent sous la surface de l’eau.La  surface est transformée elle même en véritable miroir, faisant disparaître toutes  traces de la présence des vitres;elle provoque une atmosphère unique sur l’espace.

La liste des plantes nécessaires à la réalisation de ce paysage est simple:

Anubias, Bolbitis heudelotii, Nymphaea lotus zenkeri- Tigre vert, Nymphaea Lotus tigre rouge, Cyperus helferi,

 

 

1 2600

Nous avions déjà publié plusieurs reportages concernant notre visite au Sumida Aquarium situé en plein coeur de Tokyo à la Skytree Tower lors de notre voyage en 2012. Ce monument d’architecture moderne est, en l’espace de quelques mois, devenu un lieu de pèlerinage pour les paysagistes aquatiques du monde entier. _MG_1240 copy

Takashi Amano y a réalisé les deux plus grands aquariums plantés au monde: la Forêt primitive et Grassland.

_MG_1181Se retrouver face à  ces aquariums naturels, est une fabuleuse  expérience. Le spectacle, lié au volume de ces paysages est tel que nous  avons enregistrer avec tous les supports dont nous disposions . Après les avoir photographiés, nous avons décidé de filmer quelques brèves séquences animées.

Le premier de la séquence est celui qui montre le bac situé juste en haut des escaliers qui mènent au Sumida Aquarium:

Sumida Aquarium

Primeval Forest par Takashi Amano

L 414  x P 164 x H 170

Sumida aquarium Tokyo Sky Tree tower, novembre 2012.

La partie décorative et végétale est composée de grandes racines récupérées au bord de l’Amazone, de la Manten stone dans le bas de l’aquarium et de sable décoratif composé d’un mélange de Plata Sand et Colorado Sand. La clareté du sable aide à renforcer l’impression de profondeur et contribue à ajouter de la luminosité. L’aquarium étant d’une hauteur d’1m70, la réflexion de la lumière est extrêmement importante. Sur les racines sont fixés des Microsorum Narrow leaf et des Bolbitis Heudelotii. En arrière plan, des Cryptocorynes Balansae et des Vallisneria donnent vraiment une impression de paysage aquatique. Sous les racines, Takashi Amano a disposé des Anubias barteri nana, des Cryptocoryne Wendtii green ainsi que de la Vesicularia dubyana.

Nous reviendrons prochainement sur un des aquariums que vous allez découvrir dans la vidéo qui nous a le plus captés avec un usage magnifique de Nymphaea lotus tigre rouge….

0 2159

_MG_1204Deux années se sont écoulées depuis notre première visite au Sumida Aquarium. Dès le début de la visite quelques notes explicatives permettent au public curieux de découvrir une réalité souvent oubliée: l’importance du végétal dans nos rivières d’eau douce.Pensé par Takashi Amano, l’aquarium que vous voyez, minimaliste de part sa composition, se développe harmonieusement . L’évolution du bac « la Forêt  Primitive » est  très intéressante.

Sumida AquariumNovembre 2012sumida-2014-3Novembre 2014

En comparant les deux photographies, nous constatons que l’évolution est pleinement maitrisée. Le temps joue également admirablement en faveur de la beauté du projet. Arrivées à maturité, les plantes, idéalement choisies, ont donné un véritable relief au paysage. Les feuilles, à la recherche de la lumière, ont joué avec les ombres  et apporté un volume incontestable au projet.

sumida-2014-30

L’utilisation d’Anubias, de  Microsorum, vesicularia sp et de Bolbitis heudelotii apporte une atmosphère chère au Japonais: le Wabi Sabi.

sumida-2014-50Le Wabi Sabi est une alliance qui fait ,d’une part , allusion à l’humilité que l’on éprouve face à la nature et à ces phénomènes, appelé Wabi, et d’autre part référence aux sentiments qui surgissent lorsque l’on se trouve face à la trace, face à l’œuvre du temps où à celle des hommes: c’est le Sabi.

_MG_1184

La Forêt Primitive 

L 414  x P 164 x H 170

Sumida aquarium Tokyo Sky Tree tower, novembre 2014.

La partie décorative et végétale est composée de grandes racines récupérées au bord de l’Amazone, de la Manten stone dans le bas de l’aquarium et de sable décoratif composé d’un mélange de Plata Sand et Colorado Sand.La clareté du sable aide à renforcer l’impression de profondeur et contribue à ajouter de la luminosité. L’aquarium étant d’une hauteur d’1m70, la réflexion de la lumière est extrêmement importante. Sur les racines sont fixés des Microsorum Narrow leaf et des Bolbitis Heudelotii. En arrière plan, des Cryptocorynes Balansae et des Vallisneria donnent vraiment une impression de paysage aquatique. Sous les racines, Takashi Amano a disposé des Anubias barteri nana, des Cryptocoryne Wendtii green ainsi que de la Vesicularia dubyana.

Minimalistes et dépouillés, ces bacs offrent aux visiteurs un aperçu en volume de ce que sont les Aquariums Naturels.

0 2451

Deux années se sont écoulées depuis notre première visite au Sumida Aquarium. Cet endroit inoubliable a profondément marqué notre imaginaire.Pour la première fois un lieu destiné à accueillir des visiteurs non initiés aux aquariums naturels ouvrait ses portes avec deux gigantesques bacs d’eau douce.

sumida-2014-9

Se retrouver face aux deux plus grands aquariums plantés au monde avait réellement modifié la perception que nous avions des aquariums publics. Ces aquariums sont si grands que seule la présence dans l’image d’êtres humains les contemplant  peut nous donner une idée de  leur échelle hors normes.

sumida-2014-8Lors de notre périple de cette année 2014,  nous avons découvert, à notre grande surprise, trois nouveaux aquariums naturels.

sumida-2014-25Bien connus des amateurs de la NA gallery, deux aquariums aux dimensions imposantes de 180x120x60 , trônent désormais à gauche de La Forêt Primitive.

sumida-2014-34Minimalistes et dépouillés, ces bacs offrent aux visiteurs un aperçu en volume de ce que sont les Aquariums Naturels.

sumida-2014-40Ces bacs sont de véritables prouesses de paysagisme aquatique .Leur végétation, immergée et émergée, donne à celui qui contemple ces aquariums l’impression d’être réellement en pleine nature .

sumida-2014-42Une composition sauvage et un mélange novateur renforcent l’aspect naturel.

sumida-2014-45

L’évolution du bac « la Forêt  Primitive » est  très intéressante. Nous vous préparons un article à son sujet.

 

3 15995

Nous sommes heureux de pouvoir vous présenter les aquariums de nos paysagistes français, ayant pour la première fois de l’histoire de l’aquascaping conquis le top 27 ainsi que le Grand Prix du plus prestigieux  concours de paysage aquatique: l’International Aquatic Plants Layout Contest 2014. Vous découvrirez aussi une galerie d’images de tous les aquariums ayant participé. Nous mettons cette galerie à jour au fur et à mesure que nous recevons les images des aquariums…

Le booklet ADA avec les commentaires, les notes et toutes les photos des bacs participants sera disponible prochainement.

Passage GW IAPLC 2014 copy1º-Passage par Grégoire Wolinski  / IAPLC 2014

IAPLCVOULTOU15º-Hades’ breath par Julien Voultoury  / IAPLC 2014

IAPLC_RT_OTHebaud17°-Regeneration par Olivier Thébaud / IAPLC 2014

Rank-25-Jean-François-Maillot-IAPLC-201425º- Jean François Maillot / IAPLC 2014

finishbedrock©37º- Swee Lim Cheah  / IAPLC 2014

Rank-53-Kirua-Aquascaping-IAPLC-201453º- Michaël Leroy / IAPLC 2014

DSC02077 (2)

57º- Michaël Reinke / IAPLC 2014

Rank-128º-Hanasaka-Jiisan-IAPLC-2014128º- Ulrich Poupin / IAPLC 2014

lb

149º- Ludovic Bourdin / IAPLC 2014

pierrelambert291º- Pierre Lambert / IAPLC 2014FinishGC copy491º- Gregory Charlet / IAPLC 2014

Voici également une recollection des aquariums du concours. Nous essaierons de récupérer d’autres photographies d’aquarium afin de découvrir le maximum de paysages aquatiques possible.

 

 

Nous tenons à remercier André Albuquerque pour nous avoir autorisé à utiliser la source de son immense travail de recollection des aquariums ayant participé à l’IAPLC 2014 ( aquaa3.com.br )

0 2377

Suivez la remise des prix en live sur Floraquatic ! Diffusion vidéos dès 5h30 en France et nouvelles photos tous les jours. Pour la première fois dans l’histoire des paysages aquatiqueun françaisGrégoire Wolinski, dont nous avions dressé un portrait pour mettre en avant son professionnalisme, est le premier Européen à remporter le plus prestigieux concours de paysages aquatiques.

L1210286
Grégoire Wolinski grand vainqueur de l’IAPLC 2014 le 24/11/2014 lors d’une rencontre organisée par Mr Masashi Ono en compagnie de Mr Dave Chow, Mr Long Tran Hoang, Mr Ngo Truong Thing et Jianfeng Zhang

Olivier Thébaud notre paysagiste de l’atelier de Floraquatic est également dans le top27 à la 17e place.

1969323_994342730591760_322892385184326924_n
1794600_994342760591757_5252324698706095834_n
1535515_994342767258423_9083815644530868995_n540403_994342837258416_8063286918844662981_n
10675548_994342970591736_1602761244340790633_n

Lundi 27 octobre 2014, Niigata Japon.L1211131

Mr Takashi Amano, créateur du concept de l’Aquarium naturel et fondateur et dirigeant de la société Aqua design Amano en compagnie de son épouse et de sa fille.

sumidapano

Sumida Aquarium, Skytree tower Tokyo. 29 oct 2014.

[instagram-feed id=341850557 imagepadding=5 num=24 cols=3 showbutton=true showlikes=true socialbgcolor=111 instagramtext=’Voir sur Instagram’ type=hashtag hashtag=IAPLC2014FQ]

2 2058
Si vous décidez de faire des recherches sur l’origine des Iwagumis, vous tomberez certainement sur un aquarium réalisé par Takashi Amano il y a un peu plus de 20 ans. En Japonais Iwagumi, que l’on prononce Ishigumi, s’écrit  石組 , le premier caractère signifie pierre et le second signifie principalement compositionarrangement, que l’on peut donc traduire par composition de pierres. Le premier aquarium présenté à l’occident était  un arrangement  très simple de roches de rivières et d’une plante unique: Echinodorus Tenellus.
iwagumPanLa beauté inattendue de cet aquarium stupéfia le monde de l’Aquariophilie classique et les images de ce bac furent publié dans de nombreuses revues spécialisées, marquant le début d’une nouvelle ère dans la conception des aquariums. Cette disposition très particulière que personne n’avait vue auparavant fût la création originale de Monsieur Takashi Amano, mais il semble que cette pratique esthétique dans les aquariums existe depuis fort longtemps. La mise en forme d’un Iwagumi est directement inspiré des Suisekis, art Japonais ancestral qui consiste à rassembler des pierres remarquables sur un plateau, soit en bois: Daiza, soit en grès: Suiban, soit une coupe en bronze: Doban. Ces pierres utilisées au départ pour la méditation peuvent rappeler des formes d’animaux, de paysages, où biens de belles formes abstraites. On a trouvé également des traces en Chine de collection de pierres datant du XIIè siècle. C’est art était nommé Bonseki et seul les élites les collectionnaient comme objets de méditation. Les pierres sont à l’origine de bien des concepts philosophiques et spirituels, l’ïle de Pâques, les Dolmens en Bretagne par exemple, sont là pour nous rappeler le côté éternel de l’utilisation des pierres.

Conception aquascape-291

Au-delà d’un certain mysticisme la sensation que procure l’observation d’éléments minéraux apporte un sentiment de plénitude.

Comme si nous étions face à un paysage majestueux. Aujourd’hui si le style a évolué, le principe d’utiliser un choix de pierres cohérent, tournant autour d’une pièce maîtresse, est toujours d’actualité.

Nous ne retiendrons ici que le simple plaisir d’avoir un aquarium épuré et simple qui créera dans une pièce de nos maison où de nos bureaux une impression de plénitude et d’une beauté simple jusque là réservé au promenade dans la nature. Comme ici sur les Monts d’Arées en Bretagne. C’est un peu le principe des jardins de pierres zen, les Karesensui, à l’échelle de nos aquariums.

Si jamais vous entendez quelqu’un vous dire qu’une pierre peut avoir dix visages! N’hésitez pas à lui demander de vous fournir une pierre de son choix pour vous illustrer ses propos et tournez là, sous vos yeux… Peut-être y verrez-vous quelque chose qui vous décidera à concevoir un Iwagumi. Au Japon l’appréciation des pierres est considéré comme un art, le Suiseki. Une longue observation des pierres vous permettra, le moment venu de céer votre décor sans hésitations.

Une fois les pierres bien observées et leurs formes assimilées laissez votre instinct parler et déposer ces pierres sans trop penser et sans calculer. Lorsque vous pourrez disposer votre Iwagumi en quelques minutes c’est que vous aurez réussi! Photographier ce premier jet et prenez le temps de l’observer. L’experience, votre instinct, l’observation de la nature et le temps vous aiderons à obtenir l’effet naturel recherché, alors que le strict respect de rêgles, comme celle des tiers, pourrait vous bloquer dans votre créativité.

Réalisation

Pour quelqu’un qui voudrait réaliser un Iwagumi pour la première fois.

Chaques pierres utilisées dans un Iwagumi a son propre nom. Il y a des règles à respecter pour réaliser un Iwagumi, comme l’ordre dans lequel on dispose les roches, mais il semble que ce qui fait vraiment la différence c’est un choix cohérent de pierre, de part leur texture et le choix des plantes.

Oyaishi
C’est la pierre maitresse de la composition. Il faut choisir la plus belle et celle qui a le plus de caractère possible. Sa taille devrait être approximativement aux 2/3 tiers de la hauteur de l’aquarium. Son inclinaison, dans le cens du courant devrait renforcer l’impact du paysage.

Fukuishi
C’est la deuxième plus grosse pierre de la composition. Choisissez une pierre qui a la même texture et la même couleur qu’Oyaishi

Soeishi
C’est une plus petite pierre qui est souvent placé juste à coté d’Oyaishi. Son rôle est de souligner la beauté et la présence d’Oyaishi

Suteishi (Pierre Sacrificielle)
C’est une petite pierre, que l’on peut aussi disposer en retrait de la composition principale. Elle pourra être temporairement engloutie par la végétation. Son rôle est plus un rôle d’élégance et de subtilité.

Le nombre de pierres doit-t-il être pair où impair?
Comme dans une composition classique il est de bon ton d’avoir un nombre impair de roches afin d’éviter d’avoir un décor qui apparait trop symétrique où qui pourrait passer pour être couper en deux. Le nombre impair permettant de lier l’ensemble plus naturellement.

Pourquoi Oyaishi est souvent incliné?
Dans un jardin zen c’est la direction suggéré par les graviers qui est la métaphore de la direction de l’eau, l’inclinaison d’Oyaishi dans un Iwagumi est utilisé pour suggérer la sensation du flux et le cens du courant.

IWALa disposition du substrat
En règle générale  on dispose une fine couche de substrat au premier plan afin de pouvoir , une fois les pierres disposés correctement, créer un effet de perspective et de volume.  Une fois mise en eau il est fortement déconseillé de bouger les pierres, c’est pourquoi cette première étape peut être faite en observant les pierres hors  du bac puis de laisser le bac sous vos yeux, sans eau pendant quelques jours.

 

IWA3L’arrangement d’Oyaishi d’après le nombre d’or
Si vous réalisez votre premier Iwagumi et afin de vous garantir une bonne disposition des pierres, nous vous conseillons de disposer la pierre maitresse, Oyaishi en respectant la règle des tiers, à un tiers d’un coté et au deux tiers de la hauteur semble être un ratio de bonne augure, mais une fois cette règle assimilé, vos compositions se feront plus naturellement.



IWA4
La finition de l’Iwagumi est obtenu avec le substrat
En laissant glisser une fine couche de substrat supplémentaire entre les pierres vous créerez une sentiment de continuité. Dans certains cas de plantation on peu utiliser un sable décoratif pour  obtenir un premier plan lumineux.

 

 

0 1210

Na GalleryNature Aquarium galerie

Située aux confins de la province de Niigata, la Nature Aquarium Galerie est dans le monde du paysage aquatique, l’endroit où est né le concept initié par Takashi Amano de Nature Aquarium et aussi le lieu où sont réunis plus de 40 aquariums, certains d’ailleurs viennent de fêter leurs huit années d’existence, ce qui confirme à tous que les aquariums naturels ne sont pas que des oeuvres éphémères, mais bel et bien de véritable morceau de nature intemporel. S’y rendre est un véritable pèlerinage. Après une nuit passée dans la ville de Niigata nous partons tôt le matin à Urushiyma afin d’être . Une fois sur place, plusieurs heures sont nécessaires pour observer, comprendre et de glaner quelques précieux conseils.

Nous avons eu la chance de pouvoir passer plusieurs heures dans ce lieu mythique. Parfois seul, parfois avec les visiteurs. Avant de partager avec vous notre sélection des plus beaux aquariums en détails voici pour commencer un regard de visiteurs. Une sorte de champ contre champ d’une visite inoubliable.

 

NA Gallery 8554-1, Urushiyama, Nishikan-ku, Niigata 953-0054 Japon le 04 novembre 2012

1 3357

Na Gallery

Lorsque nous parlons de paysages aquatiques, nous entendons souvent une remarque qui laisse à penser qu’un aquarium naturel ne peut être réalisé que sur le court terme. Si l’on s’intéresse de près à la question on se rend vite compte que c’est parfois l’inverse qui rend cet art si novateur, si beau également, car le temps permet de réaliser des décors absolument éblouissants de naturel.

Na Gallery

Au Japon il existe un terme dérivé des principes spirituels venant du bouddhisme Zen et du taoïsme, un principe esthétique nommé Wabi Sabi. C’est une alliance qui fait d’une part à la modestie que l’on éprouve face à la nature et à ces phénomènes, et qui est nommé le Wabi, et d’autres part fait référence aux sentiments qui surgissent lorsque l’on se retrouve face à la trace, face à l’oeuvre du temps où à celle des hommes, le Sabi.

Cet aquarium que nous vous présentons, réalisé par Takashi Amano, est sans doute le meilleur exemple sur ce sujet.  Réalisé il y plus de huit ans, seul le temps a rendu possible ce genre de réalisation. Aucun engrais, aucune action de l’homme ne pouvait donner à une fougère comme la bolbitis un port aussi unique que le temps, il a fallu pas moins de 4 années avant qu’elle puisse avoir cette forme.  L’esprit du Wabi Sabi est si prégnant dans cet aquarium qu’aucun mot ne peut mieux retranscrire ce que nous avons eu la chance de constater en vrai et que nous partageons avec vous, en images.

Na Gallery

C’est en silence que nous contemplons cette oeuvre de Takashi Amano exemple du temps qui passe. Ce paysage gigantesque, puisqu’il a été réalisé dans un aquarium de 180×120 cm à la base et 60 cm de hauteur, a été réalisé en U avec des très grandes souches de bois, afin de cacher les deux compartiments de surverse qui ont été mis dans les angles postérieurs.  L’effet de perspective est extraordinaire, les contraintes des surveses ayant finalement permis à ce bac de trouver une composition vraiment naturelle. L’esprit de ce bac n’a été obtenu que grâce au temps, avec l’utilisation de plantes épiphytes et de vesicularia (type mousse de java), il a fallu trois ou quatre ans à la fougère avant d’atteindre ce développement.  Le bac ouvert, équipé de six lampes ADA Grand solar 1, qui allient le principe des lampes à halogénures métalliques et de tubes fluorescents compacts ont été employés afin d’obtenir une lumière proche de celle du soleil. Cela a permis aux frondes de la Bolbitis heudelotii de sortir hors de l’eau.  Voici également une galerie photo avec les données techniques: Nature Aquarium gallery Date des prises de vues 2012/11/04 Aquarium : L 180 x l 120 x H 60 (cm) Éclairage: 6 ensembles de lampe NAG-150 W Green et 2 lampes doubles NA e 36w ( Grand SOlar 1) allumés pendant 10 heures Filtration: Filtre fonctionnant par surverse (prototype) SubstratAquasoil Amazonia, Rio Negro Sand, Power Sand Special LBacter 100,  Clear SuperTourmaline BCPenac W pour aquarium, Penac P Co2: Injection dans le retour du filtre, 6 bulles par seconde délivrées par 2 CO2 Beetle Counter Engrais et traitementsBrighty K;  Green Brighty STEP 2ECA Changements d’eau: 1/3 une fois par semaine Paramètres de l’eau: Température 27°c; pH 7,0; TH 20mg/l   Plantes: Microsorum sp Bolbitis heudelotii Fontinalis antipyretica  Cryptocoryne antipyretica Cryptocoryne

retrospiralis Cryptocoryne wendtii (verte) Cryptocoryne petchii Population : Punitus denisonii Punitus sp. Rasbora bankanensis Puntius rhomboocellatus Rasbora trilineata Rasbora einthovenii Caridina multidentata Otocinclus sp.

0 508

Na GalleryPortfolio II

Nature Aquarium gallery

Située aux confins de la province de Niigata, la Nature Aquarium Galerie est dans le monde du paysage aquatique, l’endroit où est né le concept initié par Takashi Amano de Nature Aquarium et aussi le lieu où sont réunis plus de 40 aquariums, certains d’ailleurs viennent de fêter leurs huit années d’existence, ce qui confirme à tous que les aquariums naturels ne sont pas que des oeuvres éphémères, mais bel et bien de véritable morceau de nature intemporel. S’y rendre est un véritable pèlerinage. Après une nuit passée dans la ville de Niigata nous partons tôt le matin à Urushiyma afin d’être . Une fois sur place, plusieurs heures sont nécessaires pour observer, comprendre et de glaner quelques précieux conseils.

Nous avons eu la chance de pouvoir passer plusieurs heures dans ce lieu mythique. Parfois seul…

NA Gallery 8554-1, Urushiyama, Nishikan-ku, Niigata 953-0054 Japon le 04 novembre 2012

Une image vaut mille mots* 

(*proverbe Chinois de Confucius)

3 1869

NAPARTY

L’événement est important, assez pour que l’univers des passionnés des bacs plantés et des paysages aquatiques  du monde entier se tourne vers la France.

Il y a quelques jours lorsque nous vous annoncions les chiffres de la participation 2014 à l’IAPLC organisé par ADA ( Aqua Design Amano) avec ses 2320 participants pour 64 pays, dont 27 français, nous étions à mille lieux d’imaginer que la France entrerait dans les annales de l’aquascaping.

Photo d’archive Floraquatic lors de l’IAPLC 2012

Pour la première fois dans l’histoire des paysages aquatiqueun françaisGrégoire Wolinski, dont nous avions dressé un portrait pour mettre en avant son professionnalisme, est le premier Européen à remporter le plus prestigieux concours de paysages aquatiques. Après avoir passé une année a réaliser des dizaines d’aquariums pour le magasin Truffaut Ivry, Grégoire, plus connu sous le pseudo de Ceed ,vient de monter son entreprise de création et d’entretien d’aquarium: Aquaceed.  

Grégoire Wolinski est le premier Européen, à remporter le plus prestigieux concours de paysages aquatiques.

Grégoire Wolinski chez lui regardant une publication du top 27 de l’IAPLC 2011…

Cette victoire incroyable aurait pu rester une victoire solitaire; il n’en n’est rien.
La French Aquarium Creation Team, la FACT, dévoile la force d’un esprit collectif , l’efficacité du partage, des échanges critiques et du travail.
Floraquatic étant, depuis sa création, un des partenaires de la FACT, nous sommes aujourd’hui comblés par les résultats éblouissants de nos paysagistes. Trois autres français entrent dans le très fermé TOP 27: Julien Voultouryconnu sous le pseudo Voultou est 15ème.

Olivier Thébaud  notre photographe/paysagiste, membre également du groupe FACT est 17ème.

Jean François  Maillot  avec un aquarium réalisé avec le soutien de Michael Leroy  termine 25ème.

L’arrivée d’un français dans le TOP 27 aurait été une victoire forte, mais  nous sommes sans voix… et la suite est incroyable.

Swee Lim Cheah termine à la 37 ème place et Michael Leroy à la 53ème place. Nous découvrons également d’autres Français encore dans la sphère du top 100 avec  Michael Reinke à la 57 ème place, Ulrich Poupin et Johnatan Robert ont une très  honorable place étant donné le niveau mondial élevé et le nombre très important de participants.

En attendant la divulgation des aquariums qui aura lieu lors de la Nature aquarium Party à Tokyo le 26 octobre 2014, voici la liste des gagnants du top 27.

Nous publions également les noms de tous nos compatriotes ayant participé au concours ainsi que leur classement!
Bravo à tous .
Nous vous donnons rendez-vous très bientôt avec de nombreuses surprises…

 

  • 1 Grégoire Wolinski (France)
  • 2 Long Tran Hoang (Vietnam)
  • 3 Hidekazu Tsukiji (Japon)
  • 4 Diego Marinelli (Italie)
  • 5 Takahiro Fukada (Japon)
  • 6 Xuan Thuy Nguyen Thi (Vietnam)
  • 7 (Taïwan)
  • 8 Thinh Truong Ngo (Vietnam) 
  • 9 Nichole Wong  (Hong Kong)
  • 10 ( China)
  • 11 Masashi Ono (Japan)
  • 12 Serkan Cetinkol (Turquie)
  • 13 Katsuki Tanaka (Japan)
  • 14 Hironori Handa (Japan)
  • 15 Julien Voultoury (France)
  • 16 Robertus Hartono (SIngapore)
  • 17 Olivier Thébaud (France)
  • 18 Jiraporn Sripraserth (Thailand)
  • 19 Jianfeng Zhang (Macau)
  • 20 Atsushi Suzuki (Japon)
  • 21 Narto Tan (Indonesie)
  • 22 Grigorly Polishchuk (Ukraine)
  • 23 (Malaisie)
  • 24 Cliff Hui (Hong Kong) 
  • 25 Jean François Maillot (France)
  • 26 Juan Puchades ( Espagne)
  • 27 (Chine )

Voici la liste de nos compatriotes ayant participé et leur classement publié sur le site officiel de L’IAPLC ce matin:

37 Swee Lim Cheah FRANCE

53 Michaël Leroy FRANCE

57 Michael Reinke FRANCE

117 Jonathan Robert FRANCE

128 Ulrich Poupin FRANCE

149 Ludo Bourdin FRANCE

274 Jean-Michel Barre FRANCE

291 Pierre Lambert FRANCE

314 Florian Foucat FRANCE

454 Mélisse Moireau FRANCE

460 Sébastien Dechelette FRANCE

488 Sylvain Van Waerebeke FRANCE

491 Gregory Charlet FRANCE

503 Pascal Bonetti FRANCE

599 Cyrille Moresve FRANCE

603 Bruno Geffroy FRANCE

709 Geoffrey Defaye FRANCE

724 Emmanuel Bultel FRANCE

1051 Wilfrid Billès FRANCE

1115 Philippe Maillot FRANCE

1158 Gilles Moine FRANCE

1295 Laurent Surdi FRANCE

 

Bravo à tous et nous vous donnons rendez-vous très bientôt avec de nombreuses surprises…

 

0 667

En attendant les résultats du concours, qui ne devraient plus tarder, nous sommes heureux de vous annoncer les chiffres de la participation 2014 à l’IAPLC organisé par ADA ( Aqua  Design Amano).  Avec 2320 participants pour 64 pays, dont 27 français,  2014 est l’année la plus fructueuse depuis le lancement de ce concours tant au niveau des inscriptions que du nombre de pays participants.

Cette année, avant l’annonce des résultats, les déclarations deTakashi Amano semblent ouvrir les portes d’un retour à l’essentiel. Depuis quelques années, avec l’apparition de véritables dioramas, le concept « d’aquarium naturel » prôné par Takashi Amano semblait quelque peupassé sous silence.

 Ce phénomène de mode exacerbé par l’utilisation de matériaux non naturels pour les paysages, l’absence parfois notoire des poissons, la structure des bacs, et la photographie, commençait à prendrele dessus sur le concept aquatique initial et la vision de la maintenance des aquariums .

Cliff Hui (Hong Kong), IAPLC 2012. 42 ème

Des aquariums proches de véritables paysages aquatiques comme celui présenté ci-dessus, reculent chaque année un peu plus loin du » top 27« . Pour pallier à cette dérive,Takashi Amano a décidé cette année de joindre une note spécifique à tous les juges de l’IAPLC.

Afin de préserver et de ne pas s’éloigner de l’esprit d’aquarium naturel » du concours, la première partie de la notation, auparavant plus conventionnellefondée sur » l’impression générale » de l’aquarium proposé et qui comptait pour 50% de la note, a été modifiée par le terme:  » impression de reproduction d’un environnement naturel et de l’habitat ». Takashi Amano revient plus précisément sur ce point dans une interview  publiée il y a un mois dans le prestigieux magazine japonais AquaLife.

Monsieur Takayuki Fukada du collectif  TAU (Tokyo Aquascape Union) lors de la NA party 2013

Nous avons eu la chance d’obtenir par un de nos amis, membre de la TAU, quelques extraits traduits de cet interview exclusif de Takashi Amano. Ses propos vont à contre courant de la mode actuelle des dioramas, à savoir ces aquariums représentant des scènes qui ont de plus en plus tendance à utiliser l’aquarium dans un esprit différent de » l’aquarium naturel ».

Sur ce point très important, Amano a l’impression que les aquariums sont de plus en plus uniquement réalisés pour la photographie du concoursCe sont des paysages dioramas, qui n’ont que quelques mois, parfois même moins, au moment de la prise de vue. Après avoir envoyé la photo pour le concours, l‘auteur refait de nouveaux paysages  et ce toujours avec pour seul objectif, le concours.

Amano ne s’oppose pas à ce genre de procédé mais il ne souhaite pas que ces paysages réalisés pour une image instantanée obtiennent de meilleurs scores que les autres car beaucoup d’entre eux, ne sont pas viables dans la durée .

Amano a beaucoup écrit sur ce sujet dela philosophie de  « l’Aquarium Naturel ». L’esprit en est simple: c’est un monde écologique miniaturisé qui reproduit l’équilibre naturel dans un aquarium. Là sont les racines et la définition de « Nature Aquarium ». Les juges du concours sontmaintenantobligés de mettre le principe de cette philosophie à l’ordre du jour, le mot « miniaturisation » ayant atteint son paroxysme.

Stjepan Erdeljic, IAPLC 2013.

Certains participants semblent effectuer  des bacs seulement dans le but d’avoir une idée novatrice que les juges remarquent, dans l’espoir d’obtenir de meilleures places, ceci souvent au détriment de » l’esprit » de l’aquarium naturelet de ses principes fondamentaux. L’aquarium naturel est non seulementun échantillon de nature mais aussi un lieu équilibré pour les poissons et un espace facile à entretenir sur une longue période.  Il est très difficile de réaliser un paysage capable de tenir sur la durée sans faire de changements.

Au premier regard la plupart des observateurs croient qu’il est difficile de réaliser un aquarium diorama, mais Amano pense qu’il est plus facile de créer uniquement pour  » l’instant présent « , sans  aucune projection d’évolution envisageable du paysage sur le long terme. Amano crée ses propres aquariums pour qu’ils puissent  être viables pendant un minimum de 3 à 5 ans. Son propre aquarium de 4 mètres a  maintenant 12 ans et pourtant, à le regarder, il est toujours aussi frais.

Aquarium Naturel par Takashi Amano, NA gallery, NIigata 2012

Le style de paysage « diorama »a sa place dans le paysage aquatique mais il ne doit en aucun cas devenir le principal, voir le seul style présent dans la compétition. Réaliser un véritable paysage aquatique est plus difficile que créer un diorama. Au premier regard, pour beaucoup d’entre nous, la scène aquatique peut  paraître juste dépouillée, elle peut dans le concours passer inaperçue; mais pour réaliser un véritable aquarium naturel, il faut tenir compte de l’évolution des plantes sur le temps. En revanche les dioramas se rapprochent de la photographie de paysage pur, à un point tel que le banc de poissons figé par l’image singe de plus en plus souvent des vols d’oiseaux passant devant un ciel bleu.

En effet, si le but final est simplement la réalisation d’une idée, le diorama est parfait et cela ne signifie pas qu’il soit mauvais. Pour cette raison Amano propose  pour les prochains concours de distinguer les dioramas des aquariums naturels, et pourquoi pas des terrariums, et de les juger séparément.

 

5 599

La Nature Aquarium Gallery 

Créé par Takashi Amano

Il est 10h05 du matin, contre champ de l’image suivante, au travers du plus célèbre et ancien Iwagumi de la galerie, une silhouette  vient de s’approcher pour nous ouvrir les portes de la Nature aquarium Gallery.

Désormais les heures qui vont défiler à la vitesse d’un rêve éveillé resteront à tous jamais gravées dans nos mémoires, la photographie, image instantanée et immobile va être la trace de ce passage dans ce lieu mythique. Nous allons également avoir le temps de filmer  quelques  séquences  pour partager avec vous plus qu’un souvenir photographique.

S’il y a plus de trente années déjà, Takashi Amano a subjugé ses compatriotes aquariophiles de la province de Niigata en ouvrant sa petite boutique et en vendant ses plantes d’aquarium, c’est ici, à la galerie qu’est né le mythe de Nature Aquarium.

Il est gravé ceci à l’entrée de la Nature aquarium Gallery, un message universel et fort :

« ceux qui aiment vraiment la petite vie sont les profonds amoureux de la Mère Nature. » que l’on pourrait traduire par « ceux qui, sincèrement, aiment la vie, la plus petite vie qui soit, sont les vrais amoureux de la Mère Nature. »

Après avoir partagé avec vous quelques séquences immortalisant un public captivé regardant les aquariums et avant de revenir avec des portfolios d’images  très détailés, voici un condensé en mouvement de notre journée là-bas à Niigata.

 

NAGALLERY from Floraquatic on Vimeo.

2 1905

Sumida Aquarium

Nous avions déjà publié plusieurs reportages concernant notre visite au Sumida Aquarium situé en plein coeur de Tokyo à la Skytree Tower.Ce monument d’architecture moderne est, en l’espace de quelques mois, devenu un lieu de pèlerinage pour les paysagistes aquatiques du monde entier. Takashi Amano y a réalisé les deux plus grands aquariums plantés au monde: la Forêt primitive et Grassland

Se retrouver face à  ces aquariums naturels,est une fabuleuse  expérience. Le spectacle,lié au volume de ces paysages est tel que nous  avons à tout prix, voulu l’enregistrer avec tous les supports dont nous disposions . Après les avoir photographiés, nous avons décidé de filmer quelques brèves séquences animées. Quelques mois après notre retour elles redonnent vie à ces instants inoubliables.Les photographies demeurent d’un intérêt évident, mais les films donnent aussi à voir les aquariums sous un angle différent.

Les voici maintenant montés et c’est avec plaisir que nous les partageons avec vous :

Le premier de la séquence est celui qui montre le bac situé juste en haut des escaliers qui mènent au Sumida Aquarium:

Sumida Aquarium

Primeval Forest par Takashi Amano

L 414  x P 164 x H 170

Sumida aquarium Tokyo Sky Tree tower, novembre 2012.

La partie décorative et végétale est composée de grandes racines récupérées au bord de l’Amazone, de la Manten stone dans le bas de l’aquarium et de sable décoratif composé d’un mélange de Plata Sand et Colorado Sand.La clareté du sable aide à renforcer l’impression de profondeur et contribue à ajouter de la luminosité. L’aquarium étant d’une hauteur d’1m70, la réflexion de la lumière est extrêmement importante. Sur les racines sont fixés des Microsorum Narrow leaf et des Bolbitis Heudelotii.En arrière plan, des Cryptocorynes Balansae et des Vallisneria donnent vraiment une impression de paysage aquatique. Sous les racines,Takashi Amano a disposé des Anubias barteri nana,des Cryptocoryne Wendtii green ainsi que de la Vesicularia dubyana.

L’aquarium est âgé de 7 mois lors des prises de vues,.il est intéressant de noter que le concept du Wabi Sabi cher à Takashi Amano va être une fois de plus mis en exergue avec ce projet .Par ailleurs, cet aquarium devrait s’embellir avec le temps.

 

La forêt de Shiratani unsui-kyō 白谷雲水峡  , qui veut dire littéralement  « gorge d’eau et de nuage  » est un des lieux qui a inspiré le réalisateur japonais Hayao Myasaki pour deux de ses films les plus connus au Japon : Princesse Mononoké , Nausicaä de la vallée du vent.

Regeneration

Tout comme dans nos forêts bretonnes, on imagine dans cette forêt la présence d’esprits et de héros de légendes, celle d’animaux fantastiques, ou d’étranges créatures. Nous sommes entrés dans le monde merveilleux de l’imaginaire qui donne à cette endroit, un charme vraiment particulier. Nous pouvons retrouver cet atmosphère dans l’univers remplit de fantaisie et de poésie des films d’animation de Hayao Myasaki.

Nous ne pouvions pas nous priver d’une randonnée dans cette partie de l’île, re-baptisée la forêt de Princesse Mononoké. La traversée de ce lieu très célèbre au japon est assez bien desservie par des sentiers balisés, rythmés en fonction des capacités des promeneurs, permettant à ceux-ci de partir à la rencontre des plus vieux sugis. Ils peuvent aussi choisir de s’en écarter, en s’égarant un peu  sans tenir compte des balises. C’est ce que nous avions décidé de faire.

Regeneration

A cet endroit, un nuage semblait être, de toute éternité accroché à la montagne; l’eau y suintait de tous côtés et une myriade de ruisseaux surgissait directement des mousses, comme d’une éponge toujours saturée.

Regeneration

L’eau émaneait du sol et il nous  suffisait de fixer notre attention sur celui-ci, pour y découvrir rapidement un sable de rivière presque blanc.

Regeneration

En nous éloignant quelque peu des sentiers et en prenant le temps d’observer la nature, nous pouvions apercevoir des sources jaillissant de toutes parts pour se transformer en ruisseaux d’eau vive puis en torrents. Des chutes d’eau y avaient façonné depuis des temps immémoriaux des galets de granit parfois gigantesques. Nous pouvions ici encore faire le lien avec certains endroits qui nous sont proches, comme ceux de Huelgoat dans le massif armoricain .

Regeneration

C’est guidés par le bruit de l’eau que nous avons décidé de nous enfoncer plus profondément dans la forêt, en suivant le cours des ruisseaux plutôt que celui des sentiers. Quelques centaines de mètres en contrebas, nous avons découvert un endroit si étrangement fantasmagorique qu’il est devenu le sujet primordial de notre voyage. Aucune image n’est à même de retranscrire la beauté qui se dégage de ce site .

Regeneration

A cet endroit, ou le torrent s’élargit en un étang, le sable du cours d’eau devient lagune et la forêt se transforme en jungle. Au moment de notre présence, seule une bande joyeuse de macaques faisait trembler les feuilles des arbres. Nous nous sentions alors observés, mais tolérés par eux.

Regeneration

Cet étrange univers s’est soudain élargi .La puissance de la nature ici, sur cette île, loin de toute présence humaine, nous a enveloppés de sa sauvage et belle sobriété.

C’est ici, au cœur de la forêt, que nous avons décidé d’arrêter nos pas pour contempler cette somptueuse nature.C’est ici encore que nous avons eu l’immense privilège de trouver la source de notre intérêt pour le paysage aquatique.

0 471

Na Gallery

Portfolio IV

Nature Aquarium gallery

Située aux confins de la province de Niigata, la Nature Aquarium Galerie est dans le monde du paysage aquatique, l’endroit où est né le concept initié par Takashi Amano de Nature Aquarium et aussi le lieu où sont réunis plus de 40 aquariums, certains d’ailleurs viennent de fêter leurs huit années d’existence, ce qui confirme à tous que les aquariums naturels ne sont pas que des oeuvres éphémères, mais bel et bien de véritable morceau de nature intemporel. S’y rendre est un véritable pèlerinage. Après une nuit passée dans la ville de Niigata nous partons tôt le matin à Urushiyma afin d’être . Une fois sur place, plusieurs heures sont nécessaires pour observer, comprendre et de glaner quelques précieux conseils.

Nous avons eu la chance de pouvoir passer plusieurs heures dans ce lieu mythique. Parfois seul…

NA Gallery 8554-1, Urushiyama, Nishikan-ku, Niigata 953-0054 Japon le 04 novembre 2012

Une image vaut mille mots*

(*proverbe Chinois de Confucius)

 

10 439

Ouvrir au public les portes de notre atelier situé à quelques minutes de Nantes, dans une rue du vieux Clisson, village moyenâgeux à cheval entre deux rivières, nous offre la possibilité de partager désormais notre travail de façon moins anonyme.

Avant d’ouvrir officiellement cet espace unique à ce jour en France, nous partageons avec vous les premières étapes de son installation.

Cette mise en place  est presque aboutie et a pu être effectuée grâce à une aide précieuse. Nous avons déjà eu la visite impromptue de deux amis paysagistes aquatiques: celle de Michael Leroy alias Kirua, pionnier de l’aquascaping en France et de Nicolas Leseur. Ils sont tous les deux membres de la FACT,  jeune groupe de paysagistes confirmés et désireux de faire progresser la scène française que Floraquatic soutient depuis sa création.

Souhaitant leur faire bénéficier de l’espace et du matériel, nous leur avons proposé l’une de nos plus belles pièces maitresses: Aku Stone. Ils ont eu carte blanche pour réaliser le premier aquarium, au centre de notre showroom avec comme partition imposée une pierre et la réalisation d’un classique, un Iwagumi, bac épuré qui trônera au cœur de notre atelier.

Nous reviendrons dans les prochains jours sur toutes les étapes qui ont constitué la réalisation du décor, de la plantation et de la mise en eau.

Bénéficiant d’un grand espace, nous pouvons désormais, non seulement diversifier notre production d’articles et d’images, mais encore dédier tout un espace à la réalisation de décors pour nos clients. Ces décors pourront être réalisés avec leur collaboration ou par nos soins, selon leurs aspirations. Nous pourrons également proposer des choix de plantation, en fonction des attentes de chacun, en matière de création, de population ou d’entretien.

 

Dès la fin du mois de janvier, l’ouverture d’une ligne spécifique une fois par semaine et en direct de l’atelier, nous permettra d’échanger avec vous de manière plus directe.

Les passionnés résidant dans la région des Pays de la Loire et de Bretagne où les voyageurs de passage, pourront nous rendre visite et dès le printemps nous ouvrirons régulièrement les portes de notre atelier.

Cet espace ouvert aura aussi pour mission de faire découvrir au public novice en aquariophilie qu’il existe, à  travers le concept d’aquarium naturel, une autre possibilité de créer un aquarium chez soi. Au-delà de la cuve en verre fermée abritant des poissons, ce paysage miniature est un lien direct avec la nature, une prise de conscience inestimable de l’importance de la diversité biologique végétale et animale, tout en apportant bien-être, sérénité et esthétisme à l’habitat.

1 963

La French Aquarium Creation Team, la FACT, est un collectif de paysagistes indépendants, réunis dans le but de promouvoir l’aquascaping de la scène française dans notre pays et d’offrir une visibilité internationale à son émergence.

Floraquatic étant, depuis sa création, un des partenaires de FACT, nous serions mal avisés de ne pas contribuer à la promotion des travaux du groupe dans notre rubrique .

©Grégoire Wolinski

A ce jour, le collectif est composé de 10 membres*Tous paysagistes passionnés et confirmés, ils se sont regroupéafin de partager leurs travaux et leurs projets.

©Olivier Ly

Leur désir de progresser et de se confronter au regard des autres, avant que leurs travaux ne soient finalisés, a été l’élément fédérateur.

©Ulrich Poupin

Une fois le groupe officiellement créé et la publication du Tumblr collectif réalisée, ce dernier est devenu une véritable plateforme de diffusion des blogsrespectifs du groupe. Un café virtuel, sur le réseau social Facebook a vu le jour; c’est un espace ouvert mais cependant garant d’une certaine intimité.

©Gregory Charlet

Cet espace utilise les outils d’aujourd’hui, afin de recueillir des conseils et d’échanger des points de vue critiques et constructifs. Ce réseau permet d’avoir des face-à-face, non plus basés sur le principe des forums et des topics individuels, mais sur de véritables conversations fondées sur les échangesportant sur l’esthétique et la viabilité des projets.

©Olivier Thébaud

Dans la veine des collectifs Asiatique et Brésiliens et afin de démocratiser le  sujet d’intérêt commun qu’est  l’aquascaping, la FACT se donne pour but de stimuler la créativité et l’évolution de ses membres.

©Swee Lim Cheah

Ses objectifs sont ambitieux et généreux: partage entre membres, entraide,formulation de critiques multilatérales et objectives, émulation. Le collectif met à disposition du plus grand nombre des outils, des conseils et des photos pour de futures réalisations.

Il ne nous reste qu’à souhaiter longue vie à la FACT et à vous donner rendez vous avec la plupart de ses membres pour de fructueuses  rencontres à venir.

la FACT sur facebook sur Tumblr

*le collectif est composé de 9 membres*  Ludovic Bourdin, Gregory Charlet, Swee Lim Cheah, Michaël Leroy, Olivier LY, Ulrich Poupin, Olivier Thébaud, Julien Voultoury et Grégoire Wolinski.

 

2 256

Comme nous l’avons écrit dans l’article publié mercredi dernier, nous concluons ce premier « Best Of  » par notre reportage à Niigata où nous avons passé l’an dernier une journée entière à la galerie d’aquariums de la société « Aqua Design Amano ». Après vous avoir présenté le premier, nous publions pour terminer deux de nos diaporamas.

Le deuxième diaporama concerne la galerie qui compte ,dans son ensemble, une quarantaine d’aquariums. Lorsque les portes s’ouvrent le dimanche matin à 10h, tous les aquariums, sont dans un état impeccable. Un employé, à l’affut de la moindre présence d’algues et « armé » d’un Ada pro razor,inspecte en permanence les bacs. Lorsque nous nous approchons, nous pouvons constater que ces aquariums et leurs plantes sont bien réels mais qu’irrémédiablement ,des algues font leur apparition . 

 

La troisième et dernière partie est consacrée à notre aquariumfavori arrêt sur aquarium,qui nous afasciné et a déjàfait l’objet d’un article à lui seul. Il nous faut préciser que cet aquarium a plus de neufans au moment de notre visite.Il est une  trace, face à l’œuvre du temps où à celle des hommes.

   Au Japon, il existe un terme dérivé des principes spirituels venant du bouddhisme Zen et du taoïsme, un principe esthétique nommé Wabi Sabi. C’est une alliance, entre d’une part le Wabiqui fait référence à  l’humilité qui nous envahit lorsque nous sommes face à la nature et à ses phénomènes, et d’autre part lSabi qui symbolise les sentiments qui surgissent lorsque nous nous trouvons face à la trace, face à l’œuvre du temps où à celle des hommes. C’est ce Wabi Sabi que nous cherchons à capter pour ensuite créer nos propres paysages aquatiques.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aquarium : L 180 x l 120 x H 60 (cm)

Éclairage: 6 ensembles de lampe NAG-150 W Green et 2 lampes doubles NA e 36w ( Grand SOlar 1) allumés pendant 10 heures

Filtration: Filtre fonctionnant par surverse (prototype) 

Substrat: Aquasoil Amazonia, Rio Negro Sand, Power Sand Special L, Bacter 100,  Clear Super, Tourmaline BC, Penac W pour aquarium, Penac P

Co2: Injection dans le retour du filtre, 6 bulles par seconde délivrées par 2 CO2 Beetle Counter

Engrais et traitements: Brighty K;  Green Brighty STEP 2; ECA

Changements d’eau: 1/3 une fois par semaine

Paramètres de l’eau: Température 27°c; pH 7,0; TH 20mg/l

Plantes:

Microsorum sp

Bolbitis heudelotii

Fontinalis antipyretica 

Cryptocoryne antipyretica

Cryptocoryne retrospiralis

Cryptocoryne wendtii (verte)

Cryptocoryne petchii

Population :

Puntius denisonii

Puntius sp.

Rasbora bankanensis

Puntius rhomboocellatus

Rasbora trilineata

Rasbora einthovenii

Caridina multidentata

Otocinclus sp.

0 718

Concluons cette première série de « Best of » en effectuant la visite de la » Nature Aquarium Gallery ».

Situé aux confins de la province de Niigata au nord de Tokyo, la » Nature Aquarium galerie « de ADA est pour les aquascapers du monde entier  un véritable  lieu de pèlerinage . Créé en 2003 en dessous  de l’entreprise ADA, cet endroit est devenu  au fil des années le rendez-vous  le plus prisé des paysagistes aquatiques.

 

En effet,  dans ce magnifique espace  d’exposition sont proposés  aux yeux des visiteurs, chaque dimanche, pas moins de 60 aquariums plantés.

 

 

Ils sont tous réalisés sous la surveillance et la baguette de Takashi Amano . Cette galerie, lieu de démonstration de la qualité des produits ADA offre  aussi au visiteur la possibilité de découvrir l’aquariophilie d’un œil différent .

 

Voilà plus de trente ans queTakashi Amano, en ouvrant sa modeste  boutique et en vendant ses plantes d’aquarium, émerveille ses compatriotes aquariophiles de la province de Niigata, qu’est né le mythe de Nature Aquarium.

 

 Il est gravé à l’entrée de la Nature aquarium Gallery, un message universel et fort :

« ceux qui aiment vraiment la vie la plus petite sont les profonds amoureux de la Mère Nature. » 

Après avoir partagé avec vous durant plus d’une année ce voyage voici pour conclure nos Best Of 2013afin de vous permettre de découvrir en détail les aquariums de la galerie, une série de petits  diaporama en haute définition.

0 367

Best of 2013 Sumida Aquarium

Nous tenons à célébrer la première année de notre rubrique « Articles et Medias » en publiant nos meilleurs clichés issus de notre voyage au Japon. Si ce voyage de 15 jours a pu animer et enrichir notre rubrique tout au long de l’année, c’est que ce pays est aujourd’hui à l’origine du renouveau de l’aquariophilie.

Nous ne reviendrons pas sur les événements que furent la NA party, l’Iwagumi challenge ou nos rencontres avec Shinji Fujieda et Monsieur Minoru Yamagishi l’éminent éleveur de carpes Koi et à l’origine des premières Cardina cf.cantonensis  Red Crystal.

En revanche comme nous n’avons cesse de contempler ces incroyables aquariums paysagés du Sumida Aquarium , nous ne nous privons pas d’une dernière séquence vidéo des meilleurs moments enregistrés sur place.

 

 

 

 

La forêt Primitive

Rappel des données techniques:

L 414  x P 164 x H 170

Sumida aquarium Tokyo Sky Tree tower.

La partie décorative et végétale est composée de grandes racines récupérées au bord de l’Amazone, de la Manten stone dans le bas de l’aquarium et de sable décoratif composé d’un mélange de Plata Sand et Colorado Sand. La teinte claire du sable aide à renforcer l’impression de profondeur et contribue à ajouter de la luminosité. L’aquarium étant d’une hauteur d’1m70, la réflexion de la lumière est extrêmement importante. Sur les racines sont fixés des Microsorum Narrow leaf et des Bolbitis Heudelotii. En arrière plan, des Cryptocorynes Balansae et des Vallisneria donnent vraiment une impression de paysage aquatique. Sous les racines,Takashi Amano a disposé des Anubias barteri nana, des Cryptocoryne Wendtii green ainsi que de la Vesicularia dubyana.

 

L’aquarium est âgé de 7 mois lors des prises de vues. Il est intéressant de noter que le concept du Wabi Sabi cher à Takashi Amano va être une fois de plus mis en exergue avec ce projet. Par ailleurs, cet aquarium devrait s’embellir avec le temps.

Grassland & Stone 

un iwagumi de neuf mille trois cent soixante douze litres existe sur terre et nous avons enregistré quelques images vidéo que nous partageons avec vous. Situé à la Sky Tree Tower de Tokyo à l’entrée du Sumida Aquarium depuis maintenant plus d’une année et demie.

Dans ce genre de situation il est évident que les mots ne pourront rien apporter de plus.

La taille de cet aquarium naturel étant simplement inimaginable…en mètres : 7 mètres 10 cm de longueur x 1 mètre 10 de profondeur x 1 mètre 20 de hauteur…

2 531

Best of 2013  Une Histoire Discrète

Nous ne pouvions pas débuter notre première rétrospective sans publier une série d’images concernant l’Iwagumi sp Aku: Histoire discrète. Nous avons suivi ce projet , écrin et hommage à une très belle pierre,depuis les deuxièmes rencontres de » Crevettes en Seine «  proposées par Truffaut Ivry ,jusqu’à la fin de notre première année à l’atelier. Les facettes de cette pierre massive et majestueuse sont si variées que de nouveaux projets ne sont pas à exclure.

Offrons-nous un instant un retour sur l’histoire de cette AKU stone, nom donné en hommage à Kohaku le dragon blanc héros du Voyage de Chihiro, film d’animation remarquable du grand réalisateur japonais Hayao Miyazaki.

Lors de la mise en place de notre stand durant l’exposition « Crevettes en Seine » organisé par Truffaut Ivry.

 

Le cahier des charges que nous nous étions imposés était simple: mettre de manière naturelle cette pierre en  valeur. Pour cela le tapis végétal  devait être le plus ras possible et les pierres qui l’entouraient devant s’incliner comme pour lui rendre hommage, telle une pierre précieuse triomphant dans son écrin. Le bac ayant été monté en 24 heures, nous avons dès le lancement de notre atelier décidé de le refaire et de le mener à terme.

 

En quelques semaines grâce à l’utilisation des poudres ADA Bacter 100,  Clear Super, Tourmaline BC et Penac Wnotre aquarium a pris forme. Puis nous avons régulièrement noté nos observations.

Après quelques mois, nous avons décidé de « briser la solitude » de cette pierre majestueuse et de soigner la réalisation du décor tout en focalisant notre attention sur le tapis.

Nous expérimentons un mélange de plantes pour donner un aspect naturel et sauvage. Pour cela nous plantons et mélangeons au premier plan de la Glossostigma elatinoides , puis nous mettons  derrière de l’Hemianthus calltrichoidesles feuilles plus petites sont  en retrait et permettent  de créer un effet de profondeur inattendu et réussi.

À l’ombre des pierres, nous avons planté de la Lindernia rotundifolia taillée très régulièrement afin de l’obliger à ramper. Ses petites feuilles rondes d’un beau vert lumineux et clair ont également contribué à diversifier le tapis sans pour autant perturber l’équilibre. Quelques touches d‘Hydrocotyle tripartita ont également été disséminées ; nous avons planté de l’eleocharis  pour alléger et renforcer encore plus l’aspect sauvage du bac. Toutes ces plantes aux subtiles nuances de verts, parfois très légères et tendres, ont apporté au tapis une apparence naturelle tout en dégageant  une ambiance de sérénité grâce à la présence du minéral.

En ce qui concerne le fond, nous avons voulu essayer de mettre en place de la Rotala sp green, mais sans doute l’avons-nous plantée trop tard. Lors de la photographie finale, nous n’avons pas été convaincus de ce choix qui fut une erreur de dernière minute que nous n’oublierons pas. Ces créations empiriques nous permettent d’apprendre chaque jour un peu plus et de partager avec vous nos expériences .

 

Notre dernier aquarium mis en eau : Mémoire et réalisé avec une autre pierre maitresse à finalement un petit air de famille.

Données techniques :

Cuve 90x45x45, Eclairage Easy Life Paradiso SunnDimm, Verrerie  17mm, Filtration: HAGEN FLUVAL G6 , Chgt d’eau 15%  par semaine.

Fertilisation :
Pack Easy Life Easy Life K,

Hardscape : Aku Stone.

Plantes :

Glossostigma elatinoÏdes, Hemianthus callitrichoide cuba, Lindernia rotundifolia, Hydrocotyle tripartita, Eleocharis acicularis, Rotala rotundifolia verte (sp green) 

Animaux :

Microrasbora Kubotaï, Caridina Multidentata.

 
 

0 266

Cette semaine est une semaine particulière à  l’atelier car nous sommes en plein transfert. Dans deux semaines nous pourrons lancer nos nouveaux aquariums et nous  ouvrirons nos portes au public. En attendant, c’est avec quelques images d’archives inédites que nous continuons à publier.

Commençons cette petite rétrospective par une séquence tournée peu avant la création de l’atelier. Elle nous semble intéressante et nous avons envie de la partager avec vous. KoAku, le dragon plakat, vient de construire un nid de bulles, juste sous une feuille de Nymphaa glandulifera qui effleurait la vitre- avant de son aquarium…

Pour notre plus grand bonheur nous avons pu enregistrer  une reproduction assez surprenante. Nous découvrons avec quelle délicatesse ce combattant plakat  presse le ventre de sa femelle et récupère dans la bouche les oeufs qu’il va ensuite déposer dans son nid de bulles.

Séquence émotion à vitesse réelle:

KoAku I reproduction from Floraquatic on Vimeo.

5 2580

Fondateur du mouvement « Aquarium Naturel » qui avait changé un hobby jusqu’alors réservé aux passionnés de poissons et de plantes aquatiquesTakashi Amano, a attiré dans son mouvement  au delà des aquariophiles, un nombre considérable de passionnés de la nature .

Amano. Ce nom revient sans cesse lors de nos différents articles. En effet,Takashi Amano est connu des aficionados de l’aquariophilie depuis plus de 30 ans. C’est un personnage au profil tellement particulier que nous avons décidé de vous présenter, brièvement et à notre manière ce monstre sacré, créateur du concept de » l’Aquarium Naturel« .

Si nous avons eu la chance de le rencontrer à deux reprises lors de la « Nature Aquarium party  » de 2012 et lors de notre passage à Niigata dans sa galerie, nous n’avons pas pu obtenir une interview en particulier. Son service de communication nous a donné carte blanche pour puiser les informations disponibles sur son site personnel. Une rencontre avec Minoru Yamagishi,qui fût le premier a distribuer les produits ADA et qui est témoin des débuts de Takashi Amano  à Niigata, nous a permis de mieux capter et comprendre comment un mythe est né ici , mythe  qui a changé à tout jamais la vision des aquariums de par le monde.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire en voyant ses réalisations personnelles, Mr. Amano, né au Japon, à Niigata  en 1954 , n’a reçu ni éducation artistique ni formation de paysagiste. Même si ces oeuvres peuvent rappeler les jardins de pierre de Kyôto où les créations du célèbre dessinateur Japonais Hokusai qui a influencé de nombreux artistes européens comme Van Gogh, Monet et Gauguin pour ne citer qu’eux, Takashi Amano est un « self Made Man » à la formation  empirique qui a réussi à réaliser son rêve: vivre de ses deux passions, la photographie et l’aquariophilie.

Son parcours est vraiment atypique. Mr. Amano a reçu une formation de coureur cycliste de circuit professionnel, et c’est grâce aux légendaires mille soixante dix-huit victoires de sa carrière qui a duré dix-sept années, que Takashi Amano a pu économiser et mettre de coté les 1.6 millions de dollards qui lui ont permis de fonder ADA entreprise.

Son rêve est devenu réalité après plus de trente années qui n’ont pas toujours été des plus faciles. En effet, c’est en tenant une modeste boutique de plantes aquatiques qu’Amano a fait ses débuts  et a acquis sa renommée au Japon.

Si son talent pour « maintenir » les plantes en bac a fait sa réputation ce sont les débuts de son entreprise « Aqua Design Amano« , qui ont provoqué un déclic dès-lors qu’il s’est associé à une marque de renom au Japon connue pour la qualité de ses services et de ses outils en inox.

Depuis ses débuts en 1984, il  a appris seul dans son atelier, en faisant  quantités d’erreurs, ou en passant des heures entières jusqu’à des heures avancées de la nuit  à   positionner des pierres,  pour tout défaire et refaire le lendemain.

Dès lors  ses idées n’ont cessé de faire avancer la société Aqua Design Amano (ADA) ,qu’il sagisse de l’invention des outils en verre comme les Lily Pipe ou du sol révolutionnaire Aquasoil désormais incontournable en aquarium Omettre de préciser que c’est l’invention du » Mini Cube Garden« qui est à l’origine du succès planétaire des Nano Aquariums, serait oublier que non seulement Amano a  créé des produits, maisqu’il est également à l’origine de tout un mouvement créatif .

Depuis 1975, Amano a commencé à visiter des forêts tropicales humides en Amazonie, à Bornéo, en Afrique occidentale et des forêts vierges au Japon et il a travaillé sur de nombreuses séries de photographies se concentrant sur la nature intacte avec des appareils photo grands formats que l’on appelle chambre photographique. Son approche photographique n’est pas une approche artistique, aucune sensibilité personnelle ne ressort de ses travaux qui se veulent être des enregistrements froids et techniquement parfaits de la nature.Ses photographies documentaires sont des témoignages qui ont une dimension scientifique dans le sens où ses clichés sont classés, archivés selon la localisation géographique. 

En trente années, Mr. Amano dont le but premier était d’imiter la nature, voire de la sublimer dans un aquarium, a fait passer, grâce à son esprit d’entreprise ce hobby réservé à quelques passionnés japonais, à un mouvement international qui est aujourd’hui répandu dans plus de 63 pays.

Désormais, Aqua Design Amano est une société qui emploie 86 personnes avec un revenu annuel de plus de 12 millions de Dollards.

Il parraine le plus grand concours de paysages aquatiques au Monde qui cette année a obtenu plus de 2164 entrées de 57 pays.

 

 

 

 

 

©Takashi Amano

Les derniers projets photographiques de M. Amano impliquent la documentation dans le détail méticuleux des paysages sauvages de la région de NIigata, car il craint que des dégâts environnementaux ne  changent ces environnements de façon irrémédiable.

La création d’aquarium Naturel reste une passion, dit M. Amano.

« La création de la nature, » dit-il, « est le luxe suprême. »

Liens vers ses réalisations:

Nature Aquarium Gallery:  Photographies, Video

Sumida Aquarium: Grassland , Primeval Forest

Rejoignez-nous