Tags Posts tagged with "aku"

aku

0 1173

« Mémoire » est l’aquarium le plus reposant que nous ayons lancé à l’atelier depuis le début de notre installation. C’est un véritable Jardin Zen. Si au commencement il nous a causé quelques soucis avec l’apparition d’algues indésirables, depuis notre Black-out de 8 jours, nous n’avons à effectuer que le strict nécessaire pour aider à son développement.

memoire1-9La fiche technique concernant son entretien et la fertilisation est simple:

– 10% de changement d’eau de conduite soit 18 litres tous les 8 jours. Nous effectuons le changement principalement pour nettoyer le sable situé au premier plan. C’est pour ce bac, le Le seul détail qui nous demande de l’entretien, sous peine de voir l’avant-plan se couvrir des grains d’Aquasoil Ada New amazonia, rapportés en permanence par les Caridinas multidentata.

-16 ml d’Easylife Profito et 16ml de Brighty K ADA par semaine.

– Détail important, nous distribuons la nourriture quotidiennement; cet apport naturel en nitrate nous semble essentiel pour obtenir l’équilibre indispensable .
Par ailleurs , si nous nous absentons pendant plusieurs jours, nous baissons légèrement la durée d’éclairage.

memoire1-13Trônant au coeur de notre atelier cet Iwagumi apporte la sérénité générée par la beauté des pierres.

atelier-12L’abondance de la végétation, qui pourrait de loin paraître organisée, offre dès que l’on s’approche du bac  un spectacle d’une rare  diversité.

memoire1Plantes: Glossostigma elatinoïdes, Eleocharis acicularis, Echinodorus tenellus, Fissidens fontanus-Fox moss, Taxiphyllum alternans- mini Taïwan moss

2 497

Best of 2013  Une Histoire Discrète

Nous ne pouvions pas débuter notre première rétrospective sans publier une série d’images concernant l’Iwagumi sp Aku: Histoire discrète. Nous avons suivi ce projet , écrin et hommage à une très belle pierre,depuis les deuxièmes rencontres de » Crevettes en Seine «  proposées par Truffaut Ivry ,jusqu’à la fin de notre première année à l’atelier. Les facettes de cette pierre massive et majestueuse sont si variées que de nouveaux projets ne sont pas à exclure.

Offrons-nous un instant un retour sur l’histoire de cette AKU stone, nom donné en hommage à Kohaku le dragon blanc héros du Voyage de Chihiro, film d’animation remarquable du grand réalisateur japonais Hayao Miyazaki.

Lors de la mise en place de notre stand durant l’exposition « Crevettes en Seine » organisé par Truffaut Ivry.

 

Le cahier des charges que nous nous étions imposés était simple: mettre de manière naturelle cette pierre en  valeur. Pour cela le tapis végétal  devait être le plus ras possible et les pierres qui l’entouraient devant s’incliner comme pour lui rendre hommage, telle une pierre précieuse triomphant dans son écrin. Le bac ayant été monté en 24 heures, nous avons dès le lancement de notre atelier décidé de le refaire et de le mener à terme.

 

En quelques semaines grâce à l’utilisation des poudres ADA Bacter 100,  Clear Super, Tourmaline BC et Penac Wnotre aquarium a pris forme. Puis nous avons régulièrement noté nos observations.

Après quelques mois, nous avons décidé de « briser la solitude » de cette pierre majestueuse et de soigner la réalisation du décor tout en focalisant notre attention sur le tapis.

Nous expérimentons un mélange de plantes pour donner un aspect naturel et sauvage. Pour cela nous plantons et mélangeons au premier plan de la Glossostigma elatinoides , puis nous mettons  derrière de l’Hemianthus calltrichoidesles feuilles plus petites sont  en retrait et permettent  de créer un effet de profondeur inattendu et réussi.

À l’ombre des pierres, nous avons planté de la Lindernia rotundifolia taillée très régulièrement afin de l’obliger à ramper. Ses petites feuilles rondes d’un beau vert lumineux et clair ont également contribué à diversifier le tapis sans pour autant perturber l’équilibre. Quelques touches d‘Hydrocotyle tripartita ont également été disséminées ; nous avons planté de l’eleocharis  pour alléger et renforcer encore plus l’aspect sauvage du bac. Toutes ces plantes aux subtiles nuances de verts, parfois très légères et tendres, ont apporté au tapis une apparence naturelle tout en dégageant  une ambiance de sérénité grâce à la présence du minéral.

En ce qui concerne le fond, nous avons voulu essayer de mettre en place de la Rotala sp green, mais sans doute l’avons-nous plantée trop tard. Lors de la photographie finale, nous n’avons pas été convaincus de ce choix qui fut une erreur de dernière minute que nous n’oublierons pas. Ces créations empiriques nous permettent d’apprendre chaque jour un peu plus et de partager avec vous nos expériences .

 

Notre dernier aquarium mis en eau : Mémoire et réalisé avec une autre pierre maitresse à finalement un petit air de famille.

Données techniques :

Cuve 90x45x45, Eclairage Easy Life Paradiso SunnDimm, Verrerie  17mm, Filtration: HAGEN FLUVAL G6 , Chgt d’eau 15%  par semaine.

Fertilisation :
Pack Easy Life Easy Life K,

Hardscape : Aku Stone.

Plantes :

Glossostigma elatinoÏdes, Hemianthus callitrichoide cuba, Lindernia rotundifolia, Hydrocotyle tripartita, Eleocharis acicularis, Rotala rotundifolia verte (sp green) 

Animaux :

Microrasbora Kubotaï, Caridina Multidentata.

 
 

3 976

C’est avec un grand plaisir que nous inaugurons notre nouvel atelier avec un aquarium réalisé collectivement. La visite impromptue des deux  paysagistes aquatiques, Michaël Leroy alias Kirua, pionnier de l’aquascaping en France et de Nicolas Leseur, nous a permis d’installer un aquarium au centre du nouvel espace de l’atelier.

En mémoire de notre premier Iwagumi sp Aku, nous avons simplement demandé à Michaël de monter la base de l’aquarium à partir de pierres que nous n’avions pas encore utilisées: une association d’Aku stone et de Frodo stone. Ces deux pierres s’harmonisant parfaitement, nous avons sans aucun problème procédé à un mix.  

Étape par étape nous préparons le décor, avant de le photographier. Nous le laissons à l’air libre quelques jours afin de l’observer et de pouvoir éventuellement modifier la composition de l’aquarium.

 

 

 

Le premier geste que nous effectuons est de disposer dans le fond du bac la pouzzolane, excellent support bactérien, qui nous permet ici de rehausser le dénivelé, d’économiser l’aquasoil  ADA amazonia et de limiter les zones d’anaérobies.

L’étape la plus longue et délicate est la disposition de la pièce maitresse, nommé Oyaishi.

Oyaishi est la pierre maitresse de la composition. Il faut choisir la plus belle , celle qui a le plus de caractère . Sa hauteur devrait être approximativement aux 2/3 tiers de de celle de l’aquarium. Son inclinaison, dans le cens du courant devrait renforcer  l’impression cinétique du paysage.


Nous installons ensuite la deuxième pierre: Fukuishi . Choisissons la un peu plus petite, mais dela même texture et de la même couleur qu’Oyaishi.

 Des pierres de moindre importance, des Soeishi  sont disposées autour.

C’est une plus petite pierre qui est souvent placé juste à coté de l’Oyaishi. Son rôle est de souligner la beauté et la présence de cette dernière. 

Nous terminons maintenant cette installation en ajoutant quelques suteishi

Suteishi (Pierre Sacrificielle)

C’est une petite pierre qui peut être disposée en retrait de la composition principale. Elle pourra être temporairement engloutie par la végétation. Son rôle est d’apporter élégance et subtilité.

Comme nous allons étaler une plage de sable au premier plan, nous séparons la zone qui sera plantée de celle de la partie sableuse à l’aide depetites pierres qui seront englouties. Des cartons nous permettent de vider les deux sacs d’Aquasoil sans que les sols ne se mélangent.

Une fois ceci effectué nous pouvons retirer les cartons et commencer à réfléchir à la plantation.Pour représenter un futur rideau de plantes à tiges,nous installons dès maintenant  des petites baguettes .

 

Le choix de plantes devra servir la composition. Nous privilégierons un choix minimaliste.

Voilà longtemps que nous ne vous avons pas parlé de notre Iwagumi AKU. C’est un véritable laboratoire expérimental servant pour nos mélanges de gazonnantes,la tailles des plantes,la fertilisation, ainsi que pour l’éradication des algues. Si vous avez pu parfois l’entrevoir dans nos articles, nous vous en réservions l’étude pour cette fin de première année.

 

Cet aquarium, qui a été mis en eau une première fois durant les rencontres de Crevettes en Seine 2012 , puis qui s’est imposé comme premier projet de notre atelier a même trouver un nom: « Histoire Discrète ». Ce porte-drapeau, cet écrin, pour une Aku Stone exclusive et rare  clôture donc ce premier cycle.

Nous allons vous le présenter en distinguant trois articles: L’un sera consacré à la préparation des prises de vues finales, qui dans le cas qui nous intéresse ont duré près de huit jours et  nous ont permis d’apprendre et de comprendre afin de progresser. Le second traitera de la séance « défilé photographique »; puis  la dernière séquence concernera  le bac en mouvement.

Mais c’est  avec cette dernière  que nous commençons cette série.

0 831

Voilà plus d’une année que nous avons planté et mis en eau notre premier Iwagumi. C’est aujourd’hui  avec une certaine satisfaction que, 448 jours plus tard, nous pouvons apprécier avec vous la réussite  de ce premier projet. Vous pourriez croire qu’un tel schéma de plantation s’avère, au fil des jours,bien monotone, fastidieux,ou encore difficile à maintenir en bon état ; or il n’en est rien. Sa pérennité, sa viabilité et son esthétique, font de ce bac d’apparence si dépouillée notre projet le plus abouti .

Voici notre aquarium quelques heures après la plantation. La photo a été prise le 08 mai 2012. Au premier plan nous avions disposé de la Glossostigma elatinoides, puis de l’Hemianthus callitrichoides cuba afin de donner une plus grande impression de profondeur à l’ensemble .

Au fil des mois, nos choix de plantes à feuilles similaires se sont avérés gratifiants. Le rendu naturel du tapis, nous paraissant  satisfaisant, nous avons ajouté de la Lindernia rotundifolia  pour faire une transition harmonieuse avec les pierres. Les rondeurs douces des feuilles et les nuances de vert en camaïeu ont réellement magnifié notre tapis, lui conférant une atmosphère somptueusement  épurée et  sauvage. De l’Hydrocotyle tripartita a été également planté  de manière très discrète.

Comment maintenir, sur une longue période un tel tapis ? La taille et l’entretien étant le seul secret nous allons revenir en vidéo sur la méthode employée. Nous vous conseillons d’effectuer cette taille une fois par mois , après avoir bien observé votre aquarium. Pour ce, utilisez de petits ciseaux courbes afin de retirer délicatement toutes les feuilles abimées.

Une fois les feuilles coupées, il se peut que votre tapis présente des zones quelque peu clairsemées. Si c’est ce cas, vous pouvez à nouveau disposer délicatement de l’Aqua Soil sur les zones taillées, à l’aide d’un ustensile tel qu’un instrument de rempotage. Une infime quantité se glissera naturellement dans les zones que vous avez mises à nu avec vos ciseaux et permettra à vos plantes de reprendre vigueur.C’est en procédant suivant ce protocole, que nous avons réussi à conserver à cet Iwagumi un tapis sain, dense, rythmé par les variations de tailles de feuilles et le choix des nuances de couleurs, Glossostigma elatinoides, Hemianthus callitrichoides, Hydrocotyle tripartita et Lindernia rotundifolia créant un ensemble de tons des plus naturels.

Rejoignez-nous