En ce début de période estivale, un bon nombre d’entre vous va peut-être partir à la recherche d’une nature sauvageet à la découverte de beaux paysages. Sur la route des plages, juste au nord de la Loire, à quelques kilomètres de la baie de La Baule et du Croisic sesitue le deuxième plus grand marais d’eau douce de France: la Grande Brière. L’observation de cette zone humide, incomparable réservoir de la biodiversité, trouve une place privilégiée dans notre rubrique “l’Illusion de la Nature“.

Depuis 1970 le parc Naturel de Brière est devenu, comme toutes les zones humidesun lieu de préservation et d’intérêt général. Il est de plus reconnu d’importance internationale depuis 1995,par la convention de Ramsar.

Les richesses de la flore, de la faune, la beauté des paysages font de ce marais un lieu que nous vous invitons vivement à visiter si vous passez par le nord de la LoireVoici un reportage photographique de cet endroit presque hors du temps.

Nous sommes envoutés par ce lieu magique, vivant, chargé d’inspirations pour nos paysages aquatiques. Ici la grâce des graminées bercées par ventprocure une sensation d’une infinie douceur.

Durant ce premier reportage, nous longeons et contournons les berges sinueuses qui serpentent sur plus de 70 km2.

Un travelling infini s’offre aux regards. Le moindre bosquet, la plus petite parcelle d’herbes sauvages, de roseaux ou de graminées deviennent un décor potentiel d’aquarium à l’image des aquariums hollandais.

L’utilisation de chaland, la barque locale nous permet ainsi de parcourir les méandres de ce lieu unique.

La semaine prochaine nous parcourrons les berges de ce marais à pied, afin de découvrir d’un peu plus près son incomparable végétation.

 

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire