Utricularia graminifolia est sans nul doute une des plantes gazonnantes les plus belles que nous puissions trouver en aquarium. Elle fait partie d’une famille de plantes carnivores qui se caractérisent par les outres portées parleurs tiges. Ces outres se forment sur l’Utricularia graminifolia peu de temps après son repiquage dans l’eau. Plante vivace carnivore qui se nourrit d’insectes, elle ne mange pas pour autant les crevettes juvéniles, ni les cadavres de poissons.(ndlr : comme il a pu être avancé sur une certaine emission télé par des gens n’y connaissant rien dans les plantes d’aquarium !)

Tel un tapis dense et généreux, cette plante rare a un rendu bien particulier,les nuances vert-préde ses feuilles accentuant encore cet effet de gazon. 

21 février

Utricularia graminifolia est un végétalà privilegier pour l’avant-plande cet aquarium. Pour la planter, il vous suffit de diviser la touffe et d’enfouir les racines des morceaux ainsi obtenus dans le sol. C’est lors de cette étape que cette plante requiert le plus d’attention. En effet il va lui falloir un certain temps avant de s’enraciner. Il est donc important de la planter dans un aquarium encore vide de crevettes ou de poissons « de fond ». Une fois les plants enracinés, vous pouvez introduire les habitants de votre choixIl vous faut  toutefois compter au minimum un mois, avant d »y faire entrer les premières crevettes etdeux mois pour y ajouter des poissons de fond.

26 février  Quatre jours à peine après la plantation, nous voyons la glossostigma elatinoide coloniser le sol. Comme vous le    constatez, Utricularia graminifolia, quant-à elle, a tendance à se détacher .

 

Des petites touffes d’Utricularia graminifolia se décollentparfois du sol du bacet remontent à la surface. Il vous faut les replanter au plus vite.

 

  Si vous êtes patient et décidé à obtenir un beau gazon, il vous faut replanter l’Urticularia graminifoliaà l’aide d’une pince, en enfonçant 50% du plant dans le sol afin de bien l’enfouir. Comme vous pourrez le constater, plus les jours passeront, plus nombreuses sont lesracines blanches  de la plante .

07 avril. Six semaines après la plantation, nous sommes vraiment surpris du résultat. Les plans d’Utricularia disposés  auprès de la Glossostigma semble s’être enracinés plus rapidement que les autres ,les stolons de la Glossostigma elatinoides ayant retenu dans le sol les petites touffes d’Utricularia graminifolia.

Le 10 avril. Vu de face, le tapis semble se développer de façon  harmonieuse et satisfaisante. Nous verrons  comment  Utricularia graminifolia se comporte par la suite. Peut-être finira-t-elle par envahir et étouffer naturellement  le tapis de Glossostigma elatinoides.

 

Articles similaires

1 commentaire

  1. Utricularia graminifolia est une plante qui peut prendre un peu de hauteur (> 5 cm) « malgré » à un bon éclairage (20W led/ 60L) et qui s’enracine très faiblement. J’utilise des stolonifères pour essayer de la maintenir dans le sol, mail il faut garder l’aquarium sans occupant le temps de son enracinement. Je la trouve pas trop adaptée aux nano lorsqu’elle est en gazon intégrale car je la trouve trop haute. Sinon c’est une feuille fine délicate d’un vert magnifique. Son utilisation en wabikusa est également interessante.

    Prend t’elle également de la hauteur dans votre magnifique aquascape ? N’a t-elle pas fini par envahir la Glossostigma, ou l’inverse ?

Laisser un commentaire