Fondateur du mouvement “Aquarium Naturel” qui avait changé un hobby jusqu’alors réservé aux passionnés de poissons et de plantes aquatiquesTakashi Amano, a attiré dans son mouvement  au delà des aquariophiles, un nombre considérable de passionnés de la nature .

Amano. Ce nom revient sans cesse lors de nos différents articles. En effet,Takashi Amano est connu des aficionados de l’aquariophilie depuis plus de 30 ans. C’est un personnage au profil tellement particulier que nous avons décidé de vous présenter, brièvement et à notre manière ce monstre sacré, créateur du concept de” l’Aquarium Naturel“.

Si nous avons eu la chance de le rencontrer à deux reprises lors de la “Nature Aquarium party ” de 2012 et lors de notre passage à Niigata dans sa galerie, nous n’avons pas pu obtenir une interview en particulier. Son service de communication nous a donné carte blanche pour puiser les informations disponibles sur son site personnel. Une rencontre avec Minoru Yamagishi,qui fût le premier a distribuer les produits ADA et qui est témoin des débuts de Takashi Amano  à Niigata, nous a permis de mieux capter et comprendre comment un mythe est né ici , mythe  qui a changé à tout jamais la vision des aquariums de par le monde.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire en voyant ses réalisations personnelles, Mr. Amano, né au Japon, à Niigata  en 1954 , n’a reçu ni éducation artistique ni formation de paysagiste. Même si ces oeuvres peuvent rappeler les jardins de pierre de Kyôto où les créations du célèbre dessinateur Japonais Hokusai qui a influencé de nombreux artistes européens comme Van Gogh, Monet et Gauguin pour ne citer qu’eux, Takashi Amano est un “self Made Man” à la formation  empirique qui a réussi à réaliser son rêve: vivre de ses deux passions, la photographie et l’aquariophilie.

Son parcours est vraiment atypique. Mr. Amano a reçu une formation de coureur cycliste de circuit professionnel, et c’est grâce aux légendaires mille soixante dix-huit victoires de sa carrière qui a duré dix-sept années, que Takashi Amano a pu économiser et mettre de coté les 1.6 millions de dollards qui lui ont permis de fonder ADA entreprise.

Son rêve est devenu réalité après plus de trente années qui n’ont pas toujours été des plus faciles. En effet, c’est en tenant une modeste boutique de plantes aquatiques qu’Amano a fait ses débuts  et a acquis sa renommée au Japon.

Si son talent pour “maintenir” les plantes en bac a fait sa réputation ce sont les débuts de son entreprise “Aqua Design Amano“, qui ont provoqué un déclic dès-lors qu’il s’est associé à une marque de renom au Japon connue pour la qualité de ses services et de ses outils en inox.

Depuis ses débuts en 1984, il  a appris seul dans son atelier, en faisant  quantités d’erreurs, ou en passant des heures entières jusqu’à des heures avancées de la nuit  à   positionner des pierres,  pour tout défaire et refaire le lendemain.

Dès lors  ses idées n’ont cessé de faire avancer la société Aqua Design Amano (ADA) ,qu’il sagisse de l’invention des outils en verre comme les Lily Pipe ou du sol révolutionnaire Aquasoil désormais incontournable en aquarium Omettre de préciser que c’est l’invention du” Mini Cube Garden“qui est à l’origine du succès planétaire des Nano Aquariums, serait oublier que non seulement Amano a  créé des produits, maisqu’il est également à l’origine de tout un mouvement créatif .

Depuis 1975, Amano a commencé à visiter des forêts tropicales humides en Amazonie, à Bornéo, en Afrique occidentale et des forêts vierges au Japon et il a travaillé sur de nombreuses séries de photographies se concentrant sur la nature intacte avec des appareils photo grands formats que l’on appelle chambre photographique. Son approche photographique n’est pas une approche artistique, aucune sensibilité personnelle ne ressort de ses travaux qui se veulent être des enregistrements froids et techniquement parfaits de la nature.Ses photographies documentaires sont des témoignages qui ont une dimension scientifique dans le sens où ses clichés sont classés, archivés selon la localisation géographique. 

En trente années, Mr. Amano dont le but premier était d’imiter la nature, voire de la sublimer dans un aquarium, a fait passer, grâce à son esprit d’entreprise ce hobby réservé à quelques passionnés japonais, à un mouvement international qui est aujourd’hui répandu dans plus de 63 pays.

Désormais, Aqua Design Amano est une société qui emploie 86 personnes avec un revenu annuel de plus de 12 millions de Dollards.

Il parraine le plus grand concours de paysages aquatiques au Monde qui cette année a obtenu plus de 2164 entrées de 57 pays.

 

 

 

 

 

©Takashi Amano

Les derniers projets photographiques de M. Amano impliquent la documentation dans le détail méticuleux des paysages sauvages de la région de NIigata, car il craint que des dégâts environnementaux ne  changent ces environnements de façon irrémédiable.

La création d’aquarium Naturel reste une passion, dit M. Amano.

“La création de la nature,” dit-il, “est le luxe suprême.”

Liens vers ses réalisations:

Nature Aquarium Gallery:  Photographies, Video

Sumida Aquarium: Grassland , Primeval Forest

 

Articles similaires

5 commentaires

  1. @ Juju en fait nous posons la question à tous les paysagistes que nous rencontrons: leurs secrets…
    – la patience, un aquarium équilibré et stable. La régularité semble être la meilleure arme.
    -Une grande quantité de plantes qui vont faire de la concurrence aux algues.
    -Quelques habitants qui raffolent de ces algues et des changements d’eau conséquentes lors des premières apparitions.
    NB: à l’atelier même si nous pensons qu’il faut toujours agir pour et non contre, en gros tout faire pour que les plantes soient bien et donc les algues finissent par disparaître… Nous avons adopté un produit qui est vraiment efficace contre la filamenteux: AlgExit d’Easy life

    😉

Laisser un commentaire