Voici la suite des photographies de la dernière séance. Nous garderons la séquence filmée pour clore le journal de cet aquarium: Halloween sur l’Amazone. Nous pourrons passer ensuite à un nouveau projet radicalement différent.

Pour terminer, voici des images prises à hauteur d’enfant et en contre plongée.  Au quotidien nous regardons nos paysages en trois dimensions alors que la photographie ne nous en propose que deux.

Voici des cadres différents de la classique image frontale qui nous présente le paysage dans son intégralité mais n’est que la position de l’observateur très attentif…

Certains projets de l’atelier, à l’instar de MAD in Taïwan, où la Petite rivière sont des études qui font l’éloge de la non-action, du laisser faire, du jardinage et de l’entretien minimal.

Nous continuerons dans cette direction car vous êtes nombreux à aimer observer un aquarium sans pour autant passer trop de temps à jardiner, à tailler vos plantes et changer vos décors régulièrement.

Halloween sur l’Amazone fût un “entre deux”. Nous avions, avec cet aquarium, d’une part  l’observation et d’autre part le jardinage régulier. Son succès et l’intérêt que vous lui avez porté montrent que vous êtes également de plus en plus nombreux à prendre plaisir au jardinage aquatique, à la réalisation d’un paysage et à la découverte des purs bonheurs que procure la création qui permet à la nature de se mettre en scène.

Si vos flâneries au bord d’une rivière ou en forêt deviennent source d’inspiration c’est un bon signe. Si, laissant  libre cours à l’observation, vous commencez à compter le nombre de plantes qui composent le tapis sauvage sur lequel vous vous reposez, alors c’est que vous avez une meilleure approche de ce qu’est l’esprit de l’Aquarium Naturel. C’est en nous promenant, seul ou en famille que nous avons puisé des idées pour composer cet aquarium. La nature est une telle source d’inspiration que prétendre être novateur face à elle serait présomptueux. Cependant c’est nous qui avons imaginé, tel une installation artistique, le concept de cet aquarium en plein été lorsque le soleil dardait ses rayons, la flamboyante  Rotala macrandra devenant ainsi une métaphore du feu.

L’amateur aime  passer du temps à jardiner, observer, puis bouger légèrement une racine ou une plante, afin de changer parfois radicalement le sens de lecture d’un paysage aquatique rythmant ainsi la vie des habitants ayant besoin de changement d’environnement.

Alors lorsque nous passons tout ce temps à jardiner, pour tester, comprendre et partager avec vous le résultat final,sans modifier le décor ,il nous est difficile de passez à un autre projet . Nous finissons presque par nous attacher à un paysage tant il  nous est devenu familier.

En revanche l’atelier  doit aller de l’avant. Nous devons continuer et nous n’avons malheureusement pas assez d’aquariums pour pouvoir conserver longtemps tout nos bacs.

La nuit tombe sur Halloween sur l’Amazone, les leds de la rampe Paradiso ont pris le relais des T5 qui sont à leur puissance minimum. Un aquarium de ce type, une fois abouti peut être refait entièrement, sans perdre les acquis: à savoir l’équilibre et la richesse d’un aquarium parfaitement stabilisé.Ce sera le propos du nouveau projet que nous démarrerons  dans les prochaines semaines.

 

Articles similaires

1 commentaire

Laisser un commentaire