Les quelques jours qui se sont écoulés nous ont permis d’apprécier sereinement la disposition des pierres. C’est une composition à la fois classique et naturelle qui s’est imposée. Les plantes retenues trouveront leur place sur les côtés et dans le fond de l’aquarium. Le choix initial pour le lancement du bac est assez expérimental pour nous.

Des plantes de forme assez proche, vont être associées. Sur les côtés et en guise de premier plan nous allons placer Crassula helmsii,  puis dans le fond à droite nous posons une suite de quelques brins d’Hemianthus micranthémoides, de Rotala rotundifolia verte (Sp green), et de Rotala indica qui trouveront appui sur la pierre maitresse.

Une fois les différentes positions des pierres scrupuleusement notées, nous vidons entièrement l’aquarium et nous reprenons tous le cheminement initial. Les photos prises lors de la préfiguration nous serviront en cas d’oubli ou de doutes. Dans les zones qui vont recevoir l’Aquasoil Malaya nous disposons quelques cuillères de ADA Bacter 100, de Tourmaline BC et de Penac W . Ces poudres vont réellement permettre au substrat, encore vierge de devenir  en un bref délai un lieu convoité par les bactéries. Il faut noter que ces bactéries qui sont à la source de l’équilibre du milieu aquatique et contribuent à la sérénité de l’aquariophile.

Ensuite nous délimitons les zones avec des parois verticales, ici de plastique souple, calées par des pierres. Ceci nous permet, à l’aide d’une petite pelle conique souvent utilsée pour le rempotage des bonsaïs,  de déposer très précisément le substrat. Ici nous avons décidé d’utiliser un substrat d’une couleur très proche du sable de rivière: ADA Aquasoil Malaya qui s’harmonisera à merveille avec le sable décoratif Colorado sand, très proche au niveau des teintes. Ce sable , légèrement ocre fera une très bonne transition avec les parties argileuses des Frodo Stone que nous utilisons.

Une fois l’Aquasoil Malaya disposé, nous ajoutons du sable, préalablement rincé. Lorsque les premières zones sont bien remplies, nous retirons délicatement les pierres pour tasser l’ensemble et combler les manques. Ceci fait nous ôtons doucement les plaques de plastique; les pierres bloquant l’ensemble, les différents sols ne devraient plus bouger.

Nous plaçons à nouveau les pierres une par une avec délicatesse et précaution. Nous allons disposer une Frodo Stone plus petite derrière la pierre de gauche afin de la surélever légèrement, la pierre de droite venant naturellement se positionner. Il est pertinent de noter que nous conservons à chaque fois un espace suffisant entre les vitres et les éléments du décor afin de pouvoir nettoyer toutes les parois de verre. Ceci étant fait nous glissons  les petites pierres qui vont donner à notre aquarium une impression de naturel.

Pour obtenir ces petites pierres, il nous faut briser une grosse pierre!

Une pierre moins belle fera parfaitement l’affaire et deviendra peut-être un élement très important de votre installation. Pour cela munissons nous , sans hésiter d’un marteau et d’un burin.

 

 

 

 

 

Dans l’aquarium encore vide de son eau, nous disposons les plantes à l’aide d’outils adaptés. Les modèles pincette à planter fine droite et courbe, vont s’avérer très utiles à cette occasion. À l’aide d’un vaporisateur nous humidifions le sol et les plantes au fur et à mesure de leur installation; cette méthode permet de planter facilement et rapidement.

La zone de plantation étant cependant assez limitée, un pot de Crassula helmsii, un pot de Rotala rotundifolia verte (sp green) et deux têtes de Rotala indica seront amplement suffisants pour remplir cet espace. Il ne nous reste plus qu’à ajouter l’eau. A cet effet, un article à venir sur les détails techniques vous sera proposé.

Le bac 24 heures après sa mise en eau, nous constatons avec satisfaction que l’indicateur de CO2 CAL AQUA est passé au vert avec une seule pastille effervescente Ista.

L’aquarium étant destiné à recevoir quelques crevettes, le système de filtration retenu est un Tetra Ex-600, nous préférons l’efficacité. En ce qui concerne le CO2 nous utilisons dès le départ les pastilles effervescentes Ista, leur utilisation dans notre nano Fluval Edge2 nous ayant pleinement convaincus. Pour la fertilisation nous utilisons pour débuter Flourish Potassium et  rien d’autre pour l’instant….

à suivre

 

Articles similaires

0

6 commentaires

  1. Magnifique aquarium, comme toujours d’ailleurs… Mais quel est cet aquarium qui se situe juste à droite sur la photo principale, il a l’air intéressant.

  2. on ne peut rien vous cacher :) Un bac expérimental…sans éclairage, sans filtration… pour notre Betta plakat….nous devrions lancer un cube sous peu…une réponse “no tech” à la fracture…

Laisser un commentaire