Comme nous l’avons observé dans l’un de nos derniers projets, “Mille et un jardins“, quelle que soit notre inspiration, l’évolution perpétuelle de nos bacs est ce qui réunit nos paysages aquatiques à la nature. Un aquarium planté ne cesse d’évoluer; c’est ce qui fait son charme et son intérêt . C’est une permanente surprise.

AtelierTemp-205 copyLe déplacement physique des espèces végétalesdans l’aquarium que le jardinier aquatique interprète à sa guise , aiguise son sens de l’observation; cela se révèle être une excellente source d’apprentissage. Le “laisser-faire permet de surcroit de comprendre et de développer un peu plus encore  nos connaissances des  les plantes aquatiques.

AtelierTemp-201 copyCet acompagnement au “laisser-faire” bouleverse la conception formelle du paysage aquatique qui se trouve entièrement entre les mains du créateur. Changeant au fil du temps, l’apparence de l’aquarium dépend de celui qui l’entretient et ne résulte pas d’une conception d’atelier sur une table à dessin.

A cette évolution permanente des végétaux vient parfois s’ajouter un évènement inattendu, comme ici celui de la naissance de juvéniles Moenkausia Pitieri . Ceux-ci, au nombre de douze , risquent cependant de perturber l’équilibre du bac. Pour éviter tout soucis nous préférons  les déplacer dans des aquariums plus spacieux.

_MG_0666

L’addition de tous ces paramètres nous a amenés à repenser entièrement l’aspect de ce jardin aquatique…La rencontre avec un éleveur de ces magnifiques poissons que sont les Bettas sauvage, nous a également déterminés à réaliser un aquarium très particulier, pour des poissons rarement maintenus dans un paysage aquatique: des bettas du groupe Unimaculata.

 Lors de la bourse de Nantes qui aura lieu ce dimanche 19 octobre, nous devrions acquérir des  Betta Pallifina sp; mais ceci est une autre histoire.En attendant voici les dernières images de Mille et un jardins :

 

 

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire