Lorsque nous avons commencé ce projet « Halloween sur l’Amazone« , nous avions plusieurs objectifs. L’un d’entre eux était de découvrir et associer des plantes à différents endroits de l’aquarium, en perturbant légèrement les fiches. Nous pouvons dire que nous avons là un laboratoire d’association végétale  Nous allons maintenant, en utilisant quelques plans rapprochés,  observer  non seulement  la bonne santé des plantes, mais également étudier avec vous, dans les moindres détails, leurs formes, leurs dispositions  en divers endroits de l’aquarium,  ainsi que leur association de couleurs et de formes.

Ici nous commençons notre descriptif avec une plante que nous avons choisie après les autres: il s’agît d’une Lobelia caridnalis var petite.

En effet nous l’avons ajoutée  aux   zones d’ombre  en compagnie des quelques très discrets brins de Glossostigma elatinoïdes que nous avions glissés et qui apportaient des touches de lumière.

Cette plante nous a conquis et a pris toute sa place dans ce projet.

Sa simplicité et sa densité naturelle lui ont permis de trouver place  en trois endroits du bac.  elle a servi en premier lieu  à densifier et éclairer le pied du bouquet central, au tiers du bac.

Sa densité au sol a de plus servi de barrière naturelle à l’Eleocharis parvula. La transition étant très agréable à l’oeil, le rappel des teintes et des formes avec les Anubias nana var yellow et le très peu d’entretien que cette plante demande nous ont vraiment conquis.  A l’ombre de Nymphea Lotus Tigre rouge, nous avons ainsi créé une véritable caverne végétale. Cette zone, juste sous la racine centrale, a donné libe cour à un chaos des plus réussis.

À droite également, notre Lobelia cardinalis var petite a parfaitement tenu son rôle en retenant notre mélange de Rotala rotundifolia sp Green et de Rotala indica. qui au premier plan, taille après taille a pris joliment place. Entouré à droite de Staurogyne porto Velho, de Ludiwgia repent rubin et de Glossostigma elatinoides à gauche et d’Eleocharis parvula entre la vitre et le bouquet, ce premier plan expérimental, âgé de plus d’une année au moment de ces prises de vue, prouvé sa pérennité.

 Nous pouvons voir Lobelia cardinalis var petite également dans le fond du bac, sur la gauche. Faisant un rappel visuel discret elle a permis de créer le lien entre le premier plan et l’arrière plan de l’aquarium. [mwi_product sku= »FQ331″ title= »false » desc= »false » img= »true » img_width= »200″ price= »false » type= »add » btn_color= »white » btn_link= »button » cols= »1″/]

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire