Comme promis, nous parcourons ensemble les archives photographiques réalisées lors de notre périple sur l’ile de Yakushima à l’automne dernier. Dire que cette forêt extraordinaire pourrait être une source d’inspiration infinie pour nombre de paysages aquatiques semble assez raisonnable.

Suintante d’humidité telle une éponge,  cette île, entièrement préservée et  d’où seraient venus certains des premiers habitants du Japon il y a fort longtemps, a de fortes similitudes avec les jardins japonais tels que nous les connaissons.  

Nous pourrions facilement imaginer que les Kamis, esprits du shintoïsme présent en toute chose sont nés ici. La forêt où Jōmon Sugi, le plus vieux des cryptomères du Japon, aurait selon plusieurs sources de 5000 à 7200 ans,  a un âge assez estimable qui confère à cet endroit où la terre, le ciel, les animaux, les végétaux, les minéraux font un tout, une impression mystique.

Qu’est ce qui nous amène à parler de croyances ici? Y a-t-il un lien entre elles, nos aquariums et ce que nous recherchons à partager par le biais de notre rubrique L’illusion de la nature? Le Shintoïsme est une religion fondée sur le rapport à la nature. Nous n’irons pas jusqu’à faire un article sur ce sujet car ce n’est pas le propos de notre rubrique. Il nous suffit de comprendre que le respect de la nature et l’ordre naturel des choses sont à l’origine de cette religion si importante au Japon. Nous ne nous laisserons juste emporter par l’inspirations que cette forêt peut apporter à nos paysages aquatiques.

Forêt de la pénombre, où les mousses reflètent dans leur humidité les nuages, lieu qui par sa diversité végétale nous rappelle aussi qu’au coeur des forêts primaires et tropicales se cachent des plantes qui n’apparaissent que si l’on s’arrête un petit peu et que l’on prend le temps d’observer de plus près la nature.

 

 

2 commentaires

  1. Yakushima, une source d’inspiration inestimable et infinie. Les clichés sont somptueux et contribuent d’autant plus à notre frustration de ne pas encore avoir pu poser nos yeux sur pareil spectacle vivant…

Laisser un commentaire