Mille et un Jardins est l’aquarium plébiscité par les visiteurs de l’atelier. Véritable Jardin Aquatique, l’enthousiasme des amateurs éclairés ou de ceux qui viennent découvrir l’aquariophilie pour la première fois, est un pur bonheur! Si,au début de son installation,ce  bac ne nous a demandé que très peu d’entretienet qu’il a  évolué très rapidement, il faut désormais sortir ciseaux et pinces pour intervenir et pratiquer un peu de jardinage aquatique.

Dans sa théorie du Jardin en Mouvement Gilles Clément écrit : « Dans ce genre d’espace les énergies en présence –croissances, luttes, déplacements, échanges- ne rencontrent pas les obstacles ordinairement dressés pour contraindre la nature à la gèomètrie, à la propreté ou à toute autre principe culturel privilégiant l’aspect. Elles rencontrent le jardinier qui tente de les infléchir pour les tourner à son meilleur usage sans en altérer la richesse. »

 

Préserver la richesse et la diversité des plantes en place sans pour autant oublier d’intervenir, voilà le principe de l’adaptation du « Jardin en Mouvement » dont parle Gilles Clément  à l’aquariumqui nous intéresse ici.

 
Nous procédons exactement suivant le même protocole . Pour commencer nous prenons le temps d’observer l’aquarium, puis nous le filmons et  le photographions. Ce moment de contemplation nous permet de prendre la mesure entre l’ombre et la lumière et de décider quelles espèces de plantes nécessitent une taille sérieuse au profit d’une autre.                                    

Pour ce faire, nous commençons par trier un peu les plantes du bac à l’aide des outils de jardinage aquatique dont nous disposons :une bonne paire de ciseaux courbes, une pince droite fine et une pelle à substrat.

 

 

 

 

 

 

L’Urticularia graminifolia  a envahi le premier plan et nous acceptons sa victoire face à la Glossostigma elatinoides qui, en quelques semaines a été complètement étouffée. Par contre, l’Hemianthus micranthémoides semble se faufiler avec vigueur parmi le tapis d’Utricularia graminifolia. Nous prenons  alors le parti de le contraindre à prendre une autre direction.

L’arrière-plan du bac est à la fois sauvage et étouffant, créant par là mêmeune atmosphère étrange.  Nous décidons de tailler sérieusement les plantes qui le composent pour permettre à ces dernières de se densifier, de se « clarifier » et aux poissons de circuler différemment .

 

Afin de vous montrer en image la façon dont nous taillons« Mille et un Jardin », nous partageons avec vous une vidéo montrant clairement comment procéder.

Le jardinage aquatique est une activité passionnante, jouant avec la lumière, les nuances de couleurs, les formes mais aussi , ne l’oublions -pas, les vitesses de croissance des plantes .

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire