Très présente dans les aquariums contemporains, la crevette  que vous pouvez voir ci dessus,  transparente ornée de jolies taches noires a longtemps porté le nom de « Crevette d’Amano ». Fondateur du mouvement Aquarium Naturel, Takashi Amano  a été le premier à introduire cette espèce dans tous ses aquariums. Elle est maintenant très prisée d’un bon nombre d’aquariophiles et connue sous le nom de Cardina Multidentata.

D’abord pêchée au Japon dans le fleuve Yamato , il en a été découvert depuis dans plusieurs autres fleuves et rivières de la région de Shiba et Shimane, ainsi qu’ à Taïwan et en Corée.

Connue pour être une redoutable mangeuse d’algues, cette crevette est grégaire; à l’état sauvage  elle vit en banc avec plusieurs centaines d’individus. En effet peu farouche , elle a besoin de vivre avec ses congénères. Il faut toutefois veiller à ne pas la mettre dans un aquarium peuplé de poissons prédateurs qui pourraient l’effrayer et la contraindre à se cacher à longueur de journée.

Cette crevette très connue des aquariophiles, passe la plupart du temps à parcourir le sol et les plantes et à se nourrir de déchets organiques ou d’algues. Il est important de préciser que pour lui donner la possibilité d’évoluer pleinement, il faut que son instinct grégaire soit respecté. Takashi Amano reconnaît en introduire une pour 10 cm² de surface d’aquarium. En procédant ainsi elle vit bien et demeure très active.

Cela correspond, pour un bac de 60 cm de long  par 30 cm de large, à 6x 3 = 18 crevettes minimum  à 36 maximum. Si nous respectons ce ratioelle rempliera  son rôle de mangeuse d’algues et de déchets organiques avec une grande efficacité . En effet elle est aussi un véritable charognard ; il n’est pas rare dela voir tourner autour d’un poisson affaibli ou malade. Ce comportement d’animalfriand de déchets organiques alors qu’elle est aussi alguivore, un allié de poids pour l’équilibre de votre aquarium. Cependant,  si votre bac ne contient pas assez d’algues et de déchets il ne faut pas négliger son alimentation. Pour le reste la maintenance de cette crevette est des plus aisées, elle s’adapte sans problème à presque toutes les conditions. Il faut toutefois veiller à ce que son eau soit assez minéralisée;les bacs avec de KH et GH nul sont donc à proscrire.

Cette Cardina Multidentata cohabite très bien avec d’autres espèces de crevettes. Il faut toutefois éviter d’introduire dans le bac des Macrobrachium qui ont des tendances agressives lorsqu’une femelle libère ses phéromones. Dans ce cas les mâlestrès excités traversent précipitamment l’aquarium en tous sens, en se heurtant aux vitres et aux éléments du décor.

 
Cette crevette est un des premiers habitants que nous introduisons dans bon nombre de nos aquariums à l’atelier, car son activité est devenue un des facteurs de réussite de la plupart de nos projets. Dans chacun de nos grands bacs, qu’il s’agisse de « Mille et un Jardin », de « Mémoire » ou de  « Déraciné », nous avons une trentaine de Caridina Multidentata. [mwi_product sku= »FQINV043″ title= »false » desc= »false » img= »true » img_width= »200″ price= »false » type= »add » btn_color= »white » btn_link= »button » cols= »1″/]

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire