Memoire - Le changement d'eau

Dans leur milieu naturel, les plantes aquatiques vivent dans des pièces d’eau alimentées régulièrement par des cours d’eau. Ces cours d’eau aident à se débarrasser des matières moisissantes due à la décomposition de bactéries et apportent les nutriments nécessaires au développement des plantes. Ce processus étant continu, les facteurs nécessaires à la pousse des plantes sont toujours optimaux.

Dans le cas d’un aquarium planté, il ne faut pas oublier que c’est un système fermé.

Au cours du temps, des déchets tels des feuilles mortes ou des déchets de poissons peuvent s’accumuler jusqu’à dépasser la capacité de filtration biologique de l’aquarium. La concentration en nutriments s’épuisera peu à peu. Un aquarium planté n’est jamais totalement exempt d’algues. Dans des conditions favorables, les plantes peuvent largement rivaliser avec les algues afin d’obtenir les nutriments disponibles dans le milieu, ainsi le développement des algues peut être vérifié. Lorsque les facteurs ne sont pas propices à la croissance des plantes, les algues riposteront.

Afin d’éviter une telle situation, il est fortement conseillé de changer l’eau. Au départ, il est recommandé de changer l’eau ; la moitié du volume total chaque semaine étant donné que la filtration biologique n’est pas encore établie. 2 ou 3 mois après l’installation, il est largement suffisant de changer un tiers du volume total toutes les deux semaines.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire