En commençant en douceur, nous espérons limiter le développement des algues qui pourraient être fatales à ce type de bac. Une fois le cycle de l’azote effectué, nous pouvons introduire les premiers poissons, planter la Lilaeopsis mauritania et disposer les Anubias var petites.

Afin d’accélérer la propagation de la Lilaeopsis mauritania qui poussera sans apport de Co2, nous divisons 4 pots en plusieurs petites touffes. 

 

 

 

 

 

 

La zone de plantation de notre projet étant assez réduite, nous plantons de façon dense et régulière notre Lilaeopsis mauritaniagazonnante qui sera en arrière-plan. En procédant ainsi, la plante devrait pouvoir coloniser l’Aquasoil ADA new amazonia plus rapidement.

 

 

 

Ensuite, nous disposons  au premier plan de magnifiquesAnubias var petites, véritables petits bijouxpour notre projet. Leur taille réduite nous permet de  donner à notre paysage, une toute autre dimension .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin que vous puissiez comparer nos Anubias var petite avec Anubias Barteri nana  voici deux pots d’Anubias var petites sous une Anubias var nana.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous simplifier la tâche,nous fixons une bonne partie de nos Anubias avec du fil de pêche classique de 16mm, invisible, souple et assez solide. Une fois les plantes fixées , nous pourrons les disposer où bon nous semble dans notre aquarium. En cas deproblèmes qui pourraient être dus à la présence d’algues, nous pourrons également isoler et soigner ces Anubias très simplement.

Il ne nous reste plus qu’à disposer nos Anubias var petites en divers endroits et ce avec une grande facilité.

 

Les interstices naturels des racinesservent également de support àcette plante magnifique.Nousprofitons de leur présence pour camoufler les fils qui ont servi à fixer et lester les racines. 

 

Articles similaires

0

Pas de commentaire

Laisser un commentaire