La période des fêtes de fin d’année est souvent propice aux déambulations dans les boutiques à la recherche de cadeaux. A cette époque certaines enseignes redoublent d’efforts pour capter notre attention.

Si nous avons l’opportunité de dénicher un poisson rare et élégant comme l’est le betta Halfmoon, il nous est difficile de résister à la tentation d’en effectuer l’achat et nous cherchons  d’emblée à lui trouver un aquarium qui convienne à son esthétique. En ce qui nous concerne, nous disposons dans notre nouvel atelier, de plusieurs nano  aquariums, encore vides pour accueillir ce beau spécimen.

Le matériel nécessaire à la préservation d’un tel poisson est minimal ; de plus les conditions de maintenance dans l’animalerie sont peu favorables, ce qui nous aide à prendre notre décision. Avec ce beau spécimen noir, nous décidons de créer un projet inattendu. Nous l’installerons dans un cube de 27 litres. Un chauffage et un spot Eco Nanolife Zolux noir, suffiront amplement pour ce qui est de la partie matérielle. Le propre du betta étant sa propension pour les eaux calmes, nous décidons d’entamer ce projet sans filtration. En effet, un filtre non rodé nous obligerait à attendre que le pic de nitrite soit passé avant d’introduire le poisson dans le bac.

Le betta Halfmoon est un poisson peu exigeant même s’il demande quelques attentions. Un cube de 30×30 cm lui conviendra parfaitement, le volume d’eau qu’il peut contenir permettant de subvenir à son bien-être. La profonde noirceur du betta va influencer nos choix esthétiques pour le hardscape. Nous décidons de réaliser un décor avec une base de Black Lava stone ADA. La couleur de cette lave créera une parfaite harmonie en camaïeu et les formes arrondies de la pierre permettront à l’animal de nager sans accrocher sa nageoire au risque de la blesser. D’un point de vue pratique,la porosité de la lave en fait un excellent support bactérien.

Une couche d’aquasoil New Amazonia, de couleur sombre servira de substrat. Son épaisseur permettra de caler les pierres et de filtrer l’eau de conduite. Elle servira également de support bactérien et stabilisera les paramètres.

 Nous essayons plusieurs combinaisons d’installation et une fois le décor choisi ,nous consolidons le hardscape. La Black lava stone ADA à une particularité: elle peut être travaillée facilement et sculptée sans réserve.

SwissLifeNous composons ensuite l’agencement, à l’extérieur de l’aquarium.Il nous faut, en un premier temps fixer les pierres. L’une d’elles est simplement percée avec une vis en acier inoxydable. Une fois le trou réalisé, nous mettons quelques gouttes de super- glu gel et fixons la vis.

 

 

 

SwissLifeIl ne nous reste qu’à assembler les deux pierres. Nous laissons la colle sécher. La super glu, cyanoacrylate de méthyle, n’a aucune incidence sur l’eau. Son utilisation a été testée en chirurgie orthopédique pour coller les objets métalliques aux os. Elle convient très bien à l’usage que nous en faisons ici.

 

 

 

 

Nous pouvons maintenant ajouter l’eau et installer un chauffage Hydor afin de gagner quelques degrés au dessus de la température de notre pièce qui est à 19/20°c .

L’ambiance tout particulière de ce projet improvisé est accentuée par l’utilisation d’un éclairage économique  Nanolife Zolux.

Notre nouveau pensionnaire semble plutôt à l’aise dans son nouvel environnement. La présence de Limnobium laevigatum et de Ceratophyllum demersum foxtail semble tout à fait convenir à ce projet minimaliste. Nous pouvons nous passer de Co2 et de fertilisant. Nous ajouterons toutefois un peu de potassium liquide Easy Life Kalium.

Articles similaires

1 commentaire

Laisser un commentaire