Nous avons remplacé l’aquarium Halloween et dispersé sa population dans nos autres aquariums ou dans ceux de particuliers. Nous continuons  le retour sur séquences inédites, que nous partageons avec vous dans cette deuxième vidéo.

La photographie a pour vocation de laisser une trace qu’il est possible d’imprimer, d’archiver et de conserver sans avoir besoin d’un disque dur et d’un écran. Nous pouvons ainsi visualiser les images sans avoir recours à l’énergie électrique. Un témoignage de quelque chose qui a parfois évolué, où parfois n’est plus. Toutefois l’image fixe, fige les faits, conférant parfois une impression d’immobilité au sujet traité. La vidéo, fait désormais marche commune avec la photographie, presque tous les boitiers numériques aujourd’hui ayant cette deuxième fonction: un « switch » permanent entre l’image fixe et l’image en mouvement , c’est ce que nous avons essayé de faire tout au long de cette première année à l’atelier. Le temps passe, les montages se succèdent et voici la suite des séquences que nous avons tournées lors de la dernière séance de prises de vues du bac « Halloween sur l’Amazone« .

 

 

 

 

 

Halloween sur l’Amazone | La dernière séance I from Floraquatic on Vimeo.

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire