Alors que notre série sur la Nature Aquarium Gallery  touche à sa fin, avant les goodies que nous vous préparons, voici quelques images, parfois bancales, quelques cadrages spontanés, au gré des arrêts. Quarante aquariums dans un si petit périmètre, il y a de quoi avoir la tête qui tourne…

L’agencement dans la Nature Aquarium Gallery ne s’arrête pas au contenu des bacs. Nous pouvons parler d’une véritable mise en scène, d’une occupation de l’espace extrêmement intelligente. 

Apercevoir les bacs dans leur ensemble, pouvoir tourner autour, ne permet pas seulement de découvrir que les dénivelés sont impressionnants, que les bacs font presque tous 60cm de hauteur, que passer quinze heures la photosynthèse devient juste incroyable…

C’est aussi la possibilité d’observer les techniques utilisées pour replanter un tapis de Glossostigma elatinoides, pour  créer un tapis ayant un aspect naturel, comprendre les tailles, les dénivelés…

Cela permet aussi de comprendre avec quel talent créatif Takashi Amano arrive à toucher le public et à rester, malgré le classicisme de son style aujourd’hui, le maître incontestable des paysages aquatiques.

 Il est ainsi possible de découvrir la cohérence visuelle entre chaque aquarium, où racines, plantes, nuances de vert , de rouge, dénivelés communiquent entre eux, où tous les bacs sont visibles des quatre côtés (comme ci-dessus une vue par-derrière) donnant à ce lieu ce titre plus que justifié de Galerie d’Aquarium Naturel: un art vivant.

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire