Pour la réalisation d’un Iwagumi, les plantes utilisées au premier plan sont bien connues et appréciées des amateurs, qu’il sagisse d’Echinodorus tenellus fréquemment proposée, d’Eleocharis parvula, Lilaeopsis, Glossostigma elatinoides ou d’Hemianthus callitrichoides (HC) bien  souvent intégrées dans nos bacs. En revanche, les plantes plutôt réputées pour leur aspect de bosquet ne sont que trop rarement présentes dans ce genre de paysage aquatique épuré…

Notre premier Iwagumi a déjà subi quelques transformations végétales. En attendant la publication des photos de la première version finalisée,nous partageons avec vous quelques uns des points qui ont fait sa particularité. Ce que nous avons appris au fur et à mesure sera pour nous la base d’articles à venir plus détaillés afin d’apprendre à tous à conserver au tapis un bel aspect. Le notre a maintenant quinze mois. Il est désormais un véritable plaisir pour les yeux et ne requiert qu’un léger entretien mensuel.

Afin de donner à notre Iwagumi un aspect plus sauvage,nous avons décidé de faire se côtoyer deux de nos plantes fétiches: une  Glossostigma elatinoides et un  Hemianthus callitrichoides,en disposant au premier plan la Glossostigma dont les feuilles sont d’un vert un peu plus foncé et légèrement plus grosses.

Au fur et à mesure que nous approchons de l’arrière plan de l’aquarium, l’Hemianthus callitrichoides, aux feuilles plus petites et plus claires nous  permet de renforcer l’effet de profondeur qui apporte au tout une perspective intéressante. Ce procédé, qui contribue à donner à l’iwagumi un style se rapprochant de la nature, reste discret. Nous avons ensuite décidé d’ajouter une plante pour accentuer cette impression de naturel. Pour que l’ensemble reste cohérent, il nous fallait sélectionner une plante aux feuilles rondes, à peine plus grosse qu’une Glossostigma et d’une teinte légèrement plus claire et lumineuse .

Pour ce nous avons choisi  Lindernia rotundifolia. Ses feuilles rondes, à peine plus larges que celle d’une Glossostigma, vont nous permettre de continuer de jouer sur l’effet « rondeurs et variations de nuances ».

Cette plante est rarement choisie à cet effet; nous allons l’utiliser pour créer une transition entre le tapis et les pierres et, pour accentuer l’impression de naturel, nous planterons en différents endroits de l’aquarium  Lindernia rotundifolia. En la taillant à ras,comme un tapis de mousse,nous allons la contraindre à ramper.Cela va donner à ce tapis un aspect dynamique et à notre Iwagumi un style novateur .

 

Voici une séquence vidéo de l’entretien mensuel de la Lindernia rotundifolia avec des ciseaux à tailler vague :

 

Lindernia rotundifolia from Floraquatic on Vimeo.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire