Il nous est rarement donné à voir un tel spectacle dans un bac planté. C’est avec une grande satisfaction que nous avons pu constater que le bien-être des habitants de nos aquariums était tel que la vie y prenait une importance primordiale et donnait du sens à nos projets. Les paysages aquatiques, non seulement nous offre à voir, mais peuvent également s’avérer très utiles à ceux qui y vivent, à savoir poissons, invertébrés et autres signe de vie animale où végétale.

Les préjugés que nous avions eu, de part nos lectures, ont été rapidement remis en question dès lors que nous avons pensé nos paysages aquatiques d’un point de vue autant esthétique qu’aquariophile. Chaque animal, chaque plante, chaque espace de l’aquarium, chaque recoin, branche, plante ou pierre peut avoir un rôle à jouer: rôle esthétique pour le plaisir et le repos des yeux mais également rôle  utilitaire pour les habitants de nos aquariums, un peu à la manière de certains parcs paysagés aux pelouses interdites, pensés strictement pour le plaisir des yeux, mais faisant l’impasse sur le rôle biologique et ludique de tel où tel bosquet  d’herbes folles ou tels espaces laissés en friche .

Nous pouvons constater que les décors , faits de bois et de pierres de nos aquariums, fournissent une géographie des plus naturelles et que les plantes avec tout l’oxygène qu’elles produisent, apportent un bien-être irremplaçable aux êtres vivants qu’elles côtoient . Les filtres créent le courant et l’équilibre du milieu aquatique et le sol complet apporte une stabilité sans que nous ayons besoin d’intervenir. Tous ces paramètres ainsi conjugués  nous ont permis  de faire ce constat : Qu’il s’agisse de nos Inpaichtys kerri, Taïwan bee, betta et nannacara anomala, les parades amoureuses et le comportement de ces habitants, s’ils sont toujours  très intéressants  à observer dans la nature, deviennent,  à l’échelle d’un bac paysagé vraiment magiques, fascinants.

 Ce paysage aquatique nous permet d’observer la vie et la nature sous l’angle d’un voyage immobile. Il devient éveil pour nos enfants, rêve au coeur de la maison, découverte pour bon nombre d’amateurs de monde  végétal, de la vie des plantes aquatiques. Pour les naturalistes il est source d’observations et source d’inspiration pour bon nombre d’artistes .  

Lorsque tout disparaît au profit de la nature et que nous avons l’impression d’être au coeur d’une rivière, alors, le but recherché pour l’élaboration de notre Aquarium Naturel est réussi.

Voici le premier extrait des séquences videos que nous avons enregistré pour conserver une trace d’Halloween sur l’Amazone:

Articles similaires

2

3

3 commentaires

  1. Très bon article, excepté la première phrase! Non ce n’est pas rare et en plus vous expliquez précisément (Et à juste titre!) l’inverse par la suite! Un BP qui fonctionne, si la pop a été choisie en conséquence, est un endroit optimal pour maintenir de l’écaille! J’ai eu des repros de maintes espèces de cichlidés nains type Apisto et moins nains: maronii, ou de tetras tels que Hyphessobrycon roseus, Hyphessobrycon amandae, etc. Et d’autres potes aquascapers tout pareil! Tout ça pour dire que vous avez totalement raison sur le fait que faire du bac planté ce n’est pas forcément exclure la réussite s’agissant de la flore, et même bien au contraire, mais que cette première phrase est vraiment dommage car -bien qu’elle ne veuille pas du tout faire cela- elle contribue à la stigmatisation, la caricature de l’aquascapeur qui ne pense pas aux écailles. C’est faux, il n’y a pas que les mecs qui font des biotopes qui sont concernés par la question… Un autre exemple serait de dire que le plus souvent la pratique elle même de l’aquascaping qui exclue le plus souvent les grosses espèces pour des raisons d’échelle et d’esthétisme contribue à forger une image responsable de l’aquariophile qui ne va pas s’obstiner à acquérir des espèces énormes qui seront réduites à un nanisme maladif du fait de cuves trop peu souvent en adéquation avec les exigences d’espèces.

  2. Kirua, comme vous l’avez justement relevé… « Il nous est rarement donné à voir » est la première phrase…et la suite explique la chose, car que ce soit à l’atelier où chez nos clients, nous essayons toujours de partir de la population pour y penser un décor. Un aquarium, ne peut pas avoir un rendu naturel si des espèces , contraintes comme vous le dites s’y trouvent, en effet le reste de l’article va exactement dans votre sens :)

Laisser un commentaire