Michaël Leroy est l’un des rédacteurs du guide des bacs plantés (GDBP) visible notamment sur AA, s’occupant de la rédaction de la section “les aquariums naturels”. Son palmarès parle de lui même puisqu’ il a fini deux fois dans le top 100 des meilleurs aquascapers de la planète lors des prestigieux IALPC organisé par ADA. En 2007 A Dreamy Jungle termine 87e,  en 2009 A Stony Heart termine 97e, en 2011 Yakusugi’s king and his throne of rock termine 206e  sur plus de 1600 participants et est élu “Bac du Public-CAPA 2011” sur 65 aquariums participants.


Bonjour Michaël, alias Kirua pour les adeptes des forums et pour ceux qui ne te connaîtraient pas…quel est ton âge et depuis combien de temps pratiques-tu l’aquascaping ?

Bonjour à tous, j’aurai 25 ans dans quelques jours et je pratique l’aquascaping depuis 6 ans maintenant.

Comment es-tu venu à pratiquer cette discipline très particulière ?
J’ai toujours été passionné par la nature et quand j’ai commencé l’aquariophilie je me suis tout naturellement intéressé au style hollandais dans un premier temps. Puis, à force de fouiller le net je suis tombé sur le travail de Monsieur Takashi Amano, ce fut pour moi un véritable choc et l’aquarium naturel est devenu pour moi une passion, peut-être même une obsession…

 

Combien d’aquarium as-tu réalisé depuis tes débuts et quel est l’aquarium dont tu es le plus fier ?
J’ai dû réalisé pas loin de 15 aquariums depuis mes débuts, hélas, pas tous immortalisés par la photo. Il est difficile de savoir lequel de ces aquariums m’a rendu le plus fier pour la simple et bonne raison qu’aucune de mes réalisations ne m’a pleinement satisfait jusque là… Cependant, deux aquariums ont pour moi une saveur particulière. Tout d’abord “The hidden tree” car c’est un aquarium d’exposition qui a vu le jour grâce à la passion d’un ami avec lequel je travaillais et qui m’a soutenu de A à Z dans ce projet. Ensuite il y a “A dreamy jungle” car ce bac représente mes véritables débuts dans l’aquascaping et “l’innocence” des débuts qui parfois manque cruellement dans le travail qui s’ensuit selon moi.

Combien de temps consacres-tu par semaines à ton (tes) aquariums ?
Je dirai 2 heures par semaine, principalement pour les changements d’eau et le nettoyage des vitres.


Quelques questions techniques maintenant si tu me le permets ? 

Quel type de substrat utilises-tu ?

J’utilise de tout, du simple sable de Loire avec ou sans sol nutritif (généralement deponit mix de chez Dennerle ou du Tropica Aquacare) à l’Aqua soil d’ADA. Certains bacs plantés ne nécessitent pas forcément un sol riche si l’on choisit bien les espèces de plantes, un bac principalement orné de mousses par exemple n’a aucunement besoin d’un sol aussi riche que l’Aqua soil…

Considères-tu la filtration comme un élément important ?
Oui très important, pour moi le plus important demeure le volume de filtration et le choix des masses de filtrations. Un bon support bactérien est une des clefs du succès et évite pas mal de problèmes…

As-tu des préférences pour les plantes ?
Je n’ai pas vraiment de plantes fétiches. Je choisis les plantes en fonction du rendu général que j’espère obtenir. Cependant, mes bacs peuvent attester du fait que les mousses, au sens large, sont des plantes qui reviennent toujours dans mes compositions.

Suis-tu des rêgles spécifiques pour monter tes aquariums et peux-tu brièvement expliquer quelles règles d’éclairage , de fertilsation suis-tu dès le lancement d’un nouveau projet?
Pas de règles extraordinaires si ce n’est que je suis généralement généreux en quantité de substrat et que j’utilise toujours un mélange d’eau du robinet et d’eau osmosée. S’agissant de l’éclairage, j’utilise souvent un éclairage très fort (324w T5 pour le 240 litres “A dreamy jungle, 396w HQI/T5 pour le 385 litres “Yakusugi’s king and his throne of rock”), ce que je déconseille aux débutants, ils peuvent avoir d’excellents résultats avec des valeurs moins hautes… J’éclaire dès le début à 10 heures par jour et m’y fixe tout le long de la vie du bac. Enfin, je fertilise une fois que des carences commencent à se faire sentir sur les plantes ou qu’un trouble de la croissance survient, une bonne observation des plantes est indispensable pour bien ajuster son engrais.


A Dreamy Jungle, 87e IALPC 07


Quelques questions d’ordre plus artistique

Comment trouves-tu l’inspiration pour réaliser tes projets ?
Partout, chaque moment peut être une source d’inspiration, une photo, un aquarium, une balade en forêt, une discussion…

D’après toi quelle est la nation la plus influente en aquascaping ?
Je serai tenté de dire le Japon, mais ce serait s’arrêter au travail de l’homme le plus influent dans le milieu… Je dirai donc Hong Kong, le travail de la CAU est remarquable, ils ont beaucoup fait avancer l’aquascaping depuis quelques années et leurs résultats à l’IAPLC sont entièrement mérités…

Comment vois-tu l’aquascaping en France toi qui suis l’évolution de la discipline depuis le début ?
L’aquascaping a vraiment pris de l’ampleur depuis quelques années grâce à quelques enseignes de VPC, notamment. En effet, quand j’ai commencé on n’avait pas de old black wood, racines asia, de manten stones, seryriu seki ou autres okho stones. L’arrivée de matériel layout de bonne qualité coïncide fatalement avec la montée du niveau général et l’émulation autour de la discipline, on rattrape notre retard sur les nations dominantes mais il y a encore beaucoup de travail.

Quels sont d’après toi les aquascapeurs les plus importants ?
Monsieur Takashi Amano, bien sûr, on ne peut pas passer à côté d’un tel personnage, si nous en sommes là aujourd’hui c’est grâce à lui. Cliff Hui pour ces 3/4 dernières années qui nous gratifie d’un travail exceptionnel et souvent novateur. Et enfin Masashi Ono, un remarquable adepte du style naturel qui chaque année présente un bac du niveau top mondial, à noter qu’il est dommage de ne pas le voir sur des sites anglophones ou de pouvoir trouver l’évolution de ses bacs…

As-tu un type d’aquarium préféré ?
Le style naturel initié par Amano, de manière générale, et les layouts “forestiers” en particulier.

As-tu d’autres hobbies en dehors de l’aquascaping ?
Oui, je pratique les arts martiaux depuis l’âge de 7 ans.


A Stony Heart, 97e  IALPC 09


Je vais te donner quelques mots lâchés comme ça … peux-tu me dire ce qu’ils représentent pour toi ?

Takashi Amano : Le maître du style naturel et son créateur.

Yutaka Kanno : Un aquascapeur de talent qui a su parfaitement retranscrire l’ambiance forestière dans ses bacs, alternant le classicisme (IAPLC 2008) et le novateur (IAPLC 2010)

Cliff Hui : Peut-être le meilleur aquascapeur du moment.

Fukushima : Un avant goût de la destruction du monde par l’Homme

Aquarium Naturel : Takashi Amano

Photographie : Lumière

Forum : Partage, curiosité, émulation.

Lily Pipe : ADA

Roches : Manten stone, quête éternelle.

Racines : Mangrove

Amazone : Characidae

CAU : Un groupe d’aquascapeurs talentueux.

Compétition : Rassemblement de passionnés.

Art : Beauté, sentiment, recherche de la perfection.

Merci à toi!  


Yakusugi’s king and throne of rocks,  207e IALPC 11

 

1 commentaire

  1. Très bon interview de K !!
    Il nous prouve que l’on peut mélanger aquascaping et quelques poissons amazoniens (Apistogramma…) contrairement aux idées reçues.

Laisser un commentaire