Le plus souvent, en raison de la fragilité des Caridinas cf.cantonensis var Taïwan Bee, les aquariums sont réservés pour la selection et la reproduction, la beautée de ces crevettes passe souvent avant la beautée des aquariums et leur geographie.

Le concept ici est donc simple , trouver la méthode pour réaliser un aquarium à l’aspect très naturel, facile à entretenir et qui peut être vidé sans toucher quoique ce soit au sol.

Les plantes en raison de l’acidité de l’eau, de l’absence totale de fertilisation et de Co2 seront réduites à suivre l’évolution du bac, lentement, très lentement. Un bac entre biotope, lowtech et selection de crevettes.

Pour nous aider à maintenir sur le long terme nos crevettes, nous avons décidé de réaliser cet aquarium dans un de nos plus grand bac, soit un bac de 90x45x45 = 160 litres.

En effet une des clefs pour le maintien de ces crevettes étant la stabilité des paramètres, il est plus qu’aisé de comprendre que plus nous avons d’eau, moins les variations et l’impact des perturbations, comme la mort d’un simple escargot aura d’influence.

 

C’est pour cela que nous conseillons à tous les amateurs qui souhaitent se lancer dans le maintien et la reproduction de Taïwan Bee des aquariums d’au minimum 100 L avec une masse de filtration conséquente.

 


 

Grâce à ce lot de 10 racines Desert Wood de tailles différentes nous réalisons un paysage qui nous a été inspiré lors d’une de nos promenades en bords de rivière.

 

 


Pour réaliser le hardscape et trouver l’équilibre  de la composition nous utilisons tout d’abord du fil de fer plastifié de jardinage  et ce que nous avons sous la main pour caler les  racines en imaginant également le dénivelé. La composition ainsi réalisé va rester comme cela plusieurs jours afin de valider le projet visuellement et de peaufiner la technique pour fixer les racines entre elles, par groupe, en pensant au fait que nous ne devont en aucun cas les enterrer dans le sol afin de pouvoir les sortirs du bac pour l’entretien. Tous les mouvements de sol étant potentiellement dangereux pour les crevettes.

Une fois le décor validé, nous allons réserver l’aquarium pendant plusieurs jours au trempage des racines, afin de les faire dégorger de toutes traces éventuelles de produits non souhaitables pour nos invertébrés et de limiter leur flottabilité. Dans ce cas précis de trempage, l’utilisation d’un filtre et de charbon actif type Tetra CF pour filtres exterieurs peut accélérer le processus.

4 commentaires

  1. J’ai réalisé un nano de 20l sur le même principe (avec filtration ext). Une racine de type désert wood ou red moor (je ne sais pas trop) sur laquelle j’ai fixé des anubias (3 types différent) et de la mousse (taxipyllum barbieri). Le sol est fait de gravier gris/noir rond comme des lentilles, sur lequel je pose ma racine. J’ai ajouté également quelques seiryu stone et une boule de cladaphora.

  2. Bonjour,

    Mes racines desert wood flottent? Combien de tps faut il attendre pour qu elle soient au fond (en trempage depuis maintenant plus de 2 mois!)

    Merci de votre retour

  3. Bonjour Romain, ce n’est pas normal. Il ne faut pas laisser les racines flotter mais les bloquer pour qu’elles soient immergées entièrement. Elles couleront plus vite. Essayez éventuellement de les bloquer au fond ,le temps qu’elles ne flottent plus, mais à l’atelier en moins d’un mois nos racines cessent de flotter. :)

Laisser un commentaire