Première promenade  d’une longue série dans les parcs paysagés et  maîtrisé par la main de l’homme.

Le Parc Oriental du Maulévrier

Crée par Alexandre MARCEL en 1899.

Architecte parisien, il fût lauréat de nombreux concours et prix internationaux.
A la fin du XIXe siècle, Alexandre MARCEL se passionne, comme le voulait la mode de l’époque, pour l’orientalisme et plus particulièrement le japonisme.

En 1899, Alexandre MARCEL termine à Paris, rue de Babylone, une salle des fêtes aux décors japonais destinée au directeur du «Bon Marché» (devenue en 1931 le cinéma «la Pagode»).

Cette même année, il épouse Madeleine BERGERE et aménage pour sa nouvelle famille autour du château Colbert un jardin à la française, un verger, un potager et sur les bords de la rivière «La Moine» dont les eaux sont désormais retenues par un barrage. Il commence alors à construire un jardin qu’il appelle «paysage japonais», c’est ce jardin que nous nous attacherons à suivre en image aux fils des saisons.

Ce jardin somptueux est une source d’inspiration énorme pour les paysages aquatiques, la présence de l’eau et l’importance des  références que l’on retrouve dans les aquariums d’inspirations japonaises  sont telle que nous compléteront ce sujet en image au fur et à mesure des  saisons afin de suivre l’évolution végétale.


Le Parc Oriental à été distingués à plusieurs reprises par des visiteurs préstigieux et des évenements majeurs.

1990 : Le parc obtient le 1er prix pour la restauration et la valorisation de jardins historiques décerné par le ministère de la culture et la société St Hilaire.

1993 : Le parc est alors reconnu comme un projet pilote en Europe pour la qualité de sa valorisation. Dès lors, il sera reconnu et soutenu par la Fondation “World-exposition OSAKA 77” comme jardin japonais à restaurer (programme de restauration 1993-1994).

1994 : Le Parc Oriental est soutenu depuispar la Fondation Sasakawa. Mision  d’études qui a pour thèmes la ” visite et l’étude des jardins historiques Japonais”

1996 : Le Parc Oriental devient le siège de la Fédération Française de Bonsaï.

1997 : Le Parc Oriental  reçoit la visite de son exellence Koikiro Matsuura.

2000 : Le parc reçoit le prix spécial emploi 2000 dans le cadre du Trophée du Tourisme vert.

2001 : La Fondation de France soutient un projet d’eveil  d’espace au Jardin.

2002 : Le site internet du parc remporte le 1er prix régional du concours des Nets d’Or organisé par Wanadoo.

2003 : Après sélection et visite d’une soixantaine de jardins au niveau national, l’Association des Journalistes du Jardin et de l’Horticulture (AJJH) décerne au Parc Oriental le prix “Jardin en scène” qui récompense les projets de mise en valeur de jardin.

2004 : Réalisation de Jardin de Nuit.
Le parc est labellisé “Jardin remarquable” par le Ministère de la Culture. C’est le premier jardin des Pays de la Loire à recevoir cette distinction.

2005 : L’événement “Ecriture Florale” est inauguré par l’ambassadeur du Japon en France.

2009 : Lors de la 3 ème édition d’Ecriture Florale” La Parc Oriental acceuil 15 Maîtres japonais d’Ikebena.
Ce parc a d’ailleurs reçu plétore de prix et récompenses.

2010 : Le parc reçoit la médaille d’or au Concours d’affiches organisé par le Conservatoire des Jardins et Paysages, catégorie Affiches historiques de manifestations.


Renseignements et réservations au 02 41 55 50 14

Pour commencer nous vous offrons une galerie d’image en noir et blanc, une regard intemporel sur ce parc.

 

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire