Au bout de 4 semaines, une fois le pic de nitrite passé et les plantes qui ont commencé à s’intégrer nous introduisons les poissons. Une population de petit court d’eau sud américains occupera les lieux. Un couple de Nanacara Anomala, 5 LG2, un petit groupe d’Inpaichtys Kerri, quelques Caridina Multidentata et escargots.

L’introduction des animaux dans l’aquarium est toujours un moment émouvant. Le paysage pensé pour eux, prend enfin tout son cens. Les invertébrés, les poissons trouvent au fur et à mesure naturellement leur place. Quelques prises de becs auront certainement lieu, car un nouveau territoire est comme dans la nature, souvent l’occasion de changement dans un groupe et une nouvelle hiérarchie va se mettre en place avec cette nouvelle geographie qui s’offre à eux.

Bien que le volume net d’eau soit faible, la très grosse filtration, les nombreuses caches, les plantes et mousses permettant aux animaux de circuler sans s’observer sans arrêt permet donc au deux espèces principales, à savoir les Inpaichtys Kerri et le couple de Nanacara Anomala de trouver leur place. Deux Inpaichtys vont disparaître, sans doute en raison d’un dominant un peu plus territorial que les autres. Mis à part ce fait,  la vie dans ce bac au format particulier prend une allure extrèmement naturelle.


3 commentaires

  1. j’ai vraiment de plus en plus envi de faire un truc pareil mais choisir vivarium, terrarium, aquarium déjà jsuis paumé alors arrivé à bien faire les berges etc 😡

  2. Bonjour,
    Pas particulièrement, l’évaporation est récurrente sur tous les aquariums ouverts ou pas, d’ailleurs. Nos bacs, mis à part les bacs très spécifiques, sont volontairement à température ambiante.

    Ici dans le cas de ce paludarium et comme l’eau est à la température de la pièce (20°c) et vu la faible hauteur d’eau, l’évaporation doit être assez régulièrement surveillé, surtout en été, mais c’est le seul point qui doit être vérifié. La pièce est ventilée correctement et nous n’avons en ce début d’hiver absolument aucun souci d’humidité.

Laisser un commentaire