Comme nous l’avons précisé précédemment le démarrage d’un Iwagumi peut s’avérer fastidieux pour l’aquariophile débutant, mais il est tout à fait possible, sans grande connaissances particulières, de se lancer dans la réalisation de  paysages aquatiques directement avec un tel projet. Un peu de surveillance, de ténacité et de patience seront justes nécessaires. La première des choses à faire est d’entretenir de manière régulière, surtout lors des premières semaines, son aquarium. Cette régularité sera un gage de succès et finalement de simplicité car un entretien hebdomadaire permet de se consacrer finalement plus à l’observation qu’au nettoyage.

La première des choses à faire, une fois que l’on a coupé le filtre et, si on en a l’utilisation, le chauffage, c’est de brosser les pierres. Le plus efficace restant la brosse en fer que l’on trouve au rayon « bricolage » de certains supermarchés. Un brossage régulier permet de réguler la présence des algues sur les pierres, tout en gardant un peu de patine. Il est conseillé de brosser doucement les pierres afin de ne pas remuer le sol.

La deuxième étape est de tailler son tapis. Avec des petits ciseaux courbes, on peut ainsi, très précisément tailler en éliminant les feuilles qui sont soit entrain de pourrir, ou bien en proie aux algues. Il ne faut pas avoir peur de tailler, au contraire, une taille régulière, permet d’obtenir une meilleure répartition et un tapis dense et uniforme beaucoup plus vite;

La dernière étape, est le changement d’eau. À l’aide d’un tube on peut siphonner doucement le sol sans pour autant aspirer les plantes, on évite ainsi une trop grande accumulation de déchets sur le substrat. Au départ il est conseillé de changer le plus régulièrement possible son eau, 20 à 30% par semaine. Une fois le bac stabilisé, les changements d’eau pourront s’espacer, pour au fur et à mesure laisser place aux seules remises à niveaux.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire