Les massifs à force d’observation et de tailles successives commencent à avoir une forme intéressante et nous allons donc, de manière plus régulière suivre l’évolution de ce bac et observer ensemble ce qui se passe. Comme nous testons  quasiment en direct avec vous cet aquarium, nous reprendrons au fur et à mesure la taille de chacune des plantes présentes dans ce bac depuis le début  et en fonction des évolutions nous nous adapterons.

Un endroit devient particulièrement intéressante et captive l’attention. Le chemin naturel qui s’est imposé sous les racines, avec de chaque côté des plantes aux feuilles de tailles et de couleurs différentes mais avec une majorité de plantes à feuilles rondes; Anubias var gold, Lobelia cardinalis va petite attirant le regard et forment un véritable passage avec plusieurs zones où les plus petits poissons aiment se réfugier. Les racines de l’Hygrophila pinatifada ressemblent à des lianes. La Lotus tiger red que nous avons pincé afin de couper les montées de sève pourstopper net sa croissance vers le haut fait de l’ombre aux Anubias, se transforme en abri naturel  et sert égalament de zonebde repos pour le groupe de Pygmaeus.

Le couple Nannacara  Anomala a élu domicile  dans un abri en argile recouvert d’une Anubias var gold au pied des plantes à tiges qui forment actuellement une véritable forêt automnale… une forêt à la pousse conséquente que nous devrions pas tarder à tailler.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire