Nous continuons notre série sur les mousses avec la , bien que récemment introduite dans nos aquariums, non moins fameuse Weeping moss. En effet si la Flame moss, précédemment présentée, nous rappel assez facilement nos forêts de Cyprès, la Weeping moss, de par son port pleureur et ses rameaux bien dessiné, nous rappelle elle aussi le port de cyprès, mais de forêt plus lointaine, tel des cyprès japonais au port tombant, se courbant sous les poids des branches et des épines.

J1 nous venons tout juste de fixer la mousse sur la pierre de lave. Nous avons essayé de la répartir au mieux, sans la tasser mais sans laisser d’espace afin d’optimiser l’accroche. .

J9 déjà des petits rameaux verts clairs pointent le bout de leur nez mais la mousse ne c’est toujours pas acclimaté aux paramètres de l’eau. C’est cette étape qui sera la plus longue. Une fois la weeping moss acclimaté à l’eau, mais également aux autres paramètres tels que le courant, la lumière, la fertilisation ou non.

J30 Nous pouvons voir qu’enfin la Weeping a pris ses marques et commencent à pleurer  tout en ayant lancé ses premiers vrais rameaux. Encore quelques jours et nous pourrons envisager les premières boutures. afin de stimuler son accroche en permettant à la lumière de pénétrer.

 

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire