Les plantes ont besoin de Carbone, d’Oxygène, d’Azote, de Phosphore, de Potassium, de Calcium, de Magnésium et de Souffre (macro-éléments) en quantités relativement importantes par rapport à d’autres éléments importants tels le Fer, le Manganèse, le Zinc, le Bore, le Cuivre et le Molybdène. Bien que le second groupe d’éléments (micro-éléments) ne soit requis qu’en très petite quantité, ces éléments sont conjointement vitaux pour la croissance. Lorsqu’il manque un de ces éléments, la croissance de la plante stagnera, malgré la disponibilité des autres éléments.

Le Carbone est nécessaire à la synthèse de nourriture par l’énergie solaire. Le carbone est accessible à toute plante terrestre puisque l’atmosphère terrestre est composée d’une forte concentration de CO2. La concentration en CO2 dans l’eau est très faible (environ 0.2mg/l en équilibre avec l’air), et sa diffusion dans l’eau est 10 000 fois inférieure à celle dans l’air. Dans un aquarium densément planté, le Carbone est toujours le facteur limitant à moins d’être ajouté de manière artificielle. Selon la dureté carbonatée, le CO2 doit être injecté afin de maintenir le pH autour de 6.8. Lorsque les plantes synthétisent de la nourriture, de l’Oxygène est libéré dans l’environnement. Dans un bac sain bien planté, l’Oxygène est rarement en quantité insuffisante. 

D’autres macro-éléments et tout particulièrement le Phosphore, le Calcium, le Magnésium et le Souffre sont naturellement présents dans tout type de source d’eau. La concentration en Nitrates doit être maintenue à environ 10 mg/l. Les déchets et la nourriture pour poisson sont d’excellentes sources d’Azote. La quantité nécessaire de Phosphore est relativement faible, environ 0.1-0.3 mg/l.


Les plantes sont largement en mesure de rivaliser avec les algues afin d’absorber le Phosphore disponible en de telles concentrations, toutefois une concentration plus élevée peut laisser présager un développement d’algues. La nourriture pour poisson est aussi une bonne source de Phosphore. Le Potassium doit être ajouté car il n’est présent qu’en très faible concentration dans l’eau du robinet. Etant donné que le Potassium ne contribue pas au développement des algues, on peut en garder une concentration assez élevée, soit 15-40 mg/l. Le Calcium est présent dans toutes les sources d’eau sauf dans l’eau traitée. Une concentration en Calcium de 20-40 mg/l dans l’aquarium est bien suffisante pour les plantes. Si la quantité de Magnésium est basse, l’élever à 10-15 mg/l. Avant la fertilisation, faites analyser la concentration en Nitrate, Potassium, Magnésium et Calcium d’un échantillon d’eau par un laboratoire. Afin d’ajuster les niveaux de Potassium et de Magnésium, utiliser du Nitrate de Potassium et du sulfate de Magnésium eptahydraté (Sel d’Epsom ou sel amer). Si votre eau contient plus de Nitrates, utilisez du Sulfate de Potassium au lieu du Nitrate de Potassium. Ajoutez ces produits après avoir changé l’eau. L’ajout de macro-éléments doit être en accord avec la quantité d’eau changée. 

Quant à l’ajout de micro-éléments, il est mieux d’utiliser des produits commercialisés et de suivre les conseils d’utilisation sur la notice. La concentration en Fer dans l’aquarium doit être maintenue aux alentours de 0.1 mg/l, car une dose plus élevée facilite de développement des algues. 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire