Mesures à prendre contre l’infestation d’algues : Avant d’avoir recours à des méthodes draconiennes, il est conseillé de déterminer la gravité de la situation. Sources d’une infestation d’algues : L’infestation d’algues est généralement causée par un déséquilibre en nutriments dans l’aquarium, causé par un excès ou un déficit en nutriments dans le bac. Il faut régulièrement surveiller les taux de Phosphore et d’Azote. Ces deux éléments sont responsables de l’eutrophisation (eau verte) des cours d’eau et des rivières en automne. Une concentration supérieure à 10mg/l d’Azote dans l’eau n’est pas nécessaire à la pousse des plantes. Les plantes peuvent rivaliser avec les algues pour absorber les Phosphore dans des concentrations de 0,1 à 0,3 mg/l. Certains passionnés peuvent être perturbés par la présence d’algues même en maintenant ces éléments à une basse concentration. Ce niveau de concentration n’est peut être pas adapté à ces plantes, ayant pour résultat une faible croissance des plantes et l’épanouissement des algues.


Infestation Mineure

Dans le cas de l’infestation de certaines plantes par des algues en pinceau noires, des algues bleues-vertes et des algues vertes filamenteuses. Le développement de telles algues est courant dans les aquariums biens établis. Une observation approfondie nous apprendra que ce genre de croissance d’algue est dû à un surpeuplement de plantes. En faisant pousser de la mousse de Java (Vesicularia dubyana) ou du Riccia fluitans sur du bois flotté ou sur des pierres décoratives, ce problème peut être rencontré lors de période de pousse intense. Les plantes de pousse rapide, particulièrement les plantes à tiges comme certaines espèces de Rotala, Hygrophila, etc., sont sujettes à des infestations d’algues dans un aquarium surpeuplé. Ceci peut être dû au développement de points morts, car la circulation de l’eau peut être affectée. L’introduction de poissons ou crevettes mangeant les algues tels Otocinclus siamensis (Mangeur d’algue du Siam), Jordanella floridae ou Cardinia japonica (Crevette tacheté de marron) ainsi qu’une coupe régulière des plantes peuvevnt éviter ce problème.

En cas de présence d’un développement d’algues supérieur à la normale, il est important de faire une analyse des concentrations en Azote, Phosphore et Fer, afin de vérifier si l’infestation d’algues est due à un déséquilibre au niveau des nutriments. Si cela n’est pas le cas, les mesures définies ci-dessus devraient suffire à résoudre des infestations mineures.


Infestations Sévères

Une infestation majeure se manifeste par une eau verte ou un développement important d’algues filamenteuses ou d’algues en pinceau noir sur chaque plante de l’aquarium. Ceci peut apparaître dans des aquariums plus récents, et plus particulièrement les bacs nouvellement mis en eau. Des plantes ayant un cycle peu développé, ainsi qu’une faible population en bactéries responsables du cycle de l’Azote sont les principales raisons de telles infestations. Si le même genre d’infestation se produit dans un aquarium établi de longue date, le déséquilibre des nutriments est peut-être le principal coupable.

Lors d’une explosion de la population d’algues, la réaction de l’aquariophile doit être immédiate.

L’injection de CO2 doit être stoppée. Il est nécessaire d’effectuer un changement d’eau allant jusqu’à 90% du volume d’eau total deux fois par semaine jusqu’à l’observation d’une diminution de la population d’algues. Les concentrations des éléments, et tout particulièrement le Phosphore, l’Azote et le Fer doivent être analysées afin de définir si elles sont à des niveaux autorisés. Il est aussi conseillé de vérifier si les concentrations en Potassium et en Magnésium de l’eau sont optimales. Se référer à la section Fertilisation pour obtenir les niveaux de nutriments nécessaires. Les plantes à croissance rapide tel que Hygrophila difformis, Hygrophila polysperma, Ceratophyllum demersum, etc. peuvent agir comme des éponges à nutriments. Faire pousser de telles plantes dans l’aquarium peut aider à priver les algues de nutriments. L’ajout de poissons et de crevettes mangeurs d’algues sont aussi bénéfiques.

 

Articles similaires

Pas de commentaire

Laisser un commentaire